Recevez la newsletter d'Aleteia chaque jour!
Chaque jour, du beau, du bon et du vrai avec la newsletter d'Aleteia!
Je m'abonne gratuitement!

Vous ne souhaitez pas faire de don ?

Voici cinq façons d'aider Aleteia:

  1. Prier pour notre équipe et le succès de notre mission
  2. Parler d'Aleteia dans votre paroisse
  3. Partager les articles d'Aleteia avec vos amis et votre famille
  4. Désactiver votre bloqueur de pub quand vous êtes sur Aleteia
  5. S'abonner à notre newsletter gratuite et la lire tous les jours

Je vous remercie!
L'équipe d'Aleteia

 

Souscrire

Aleteia

Elle est la première judoka trisomique à obtenir sa ceinture noire

Partager

Caroline Filion, judoka trisomique, vient d’obtenir sa ceinture noire après des semaines d’entraînement intensif. Une première pour le Canada. Cette athlète s’est distinguée par sa détermination sans faille.

Au Canada, elle est la première judoka trisomique à obtenir une ceinture noire. Elle, c’est Caroline Filion, 45 ans, bien déterminée à gagner le précieux titre qu’elle a enfin obtenu le 18 mai dernier. Un jour à marquer d’une pierre blanche. Ce jour-là, au dojo de Beauport (Québec), l’attention était telle que l’on aurait pu entendre une mouche voler, rapporte Radio Canada. L’athlète avait répété avec assiduité durant des semaines. Elle s’est déclarée « très fière » après sa victoire. Et il y avait de quoi.

En raison de son handicap, certains mouvements étaient difficiles, voire dangereux, donc l’examen a été adapté. Il n’empêche que Caroline Filion n’a pas volé son titre. Et gare à celui qui se retrouvera face à elle sur le tatami. Son prochain défi ? Devenir l’assistante de son professeur. Plus rien ne semble arrêter sa détermination. Osae-komi !

Lire aussi : Dakar 2019 : Lucas Barron, trisomique, participera à la course

Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement
Aleteia vous offre cet espace pour commenter ses articles. Cet espace doit toujours demeurer en cohérence avec les valeurs d’Aleteia. Notre témoignage de chrétiens portera d’autant mieux que notre expression sera empreinte de bienveillance et de charité.
[Voir la Charte des commentaires]