Aleteia logoAleteia logo
Aleteia
Lundi 30 novembre |
Saint André
home iconAu quotidien
line break icon

Entre son couple et les séries Netflix, il faut choisir

©Shutterstock

Marzena Devoud - Publié le 02/06/19

Attention au côté addictif des séries. Entre séries et vie conjugale, des couples ont aujourd’hui du mal à choisir. De plus en plus viennent consulter les thérapeutes car ils sont devenus dépendants aux séries. Sans le vouloir, ils ont mis leur histoire d’amour entre parenthèses.

Regarder Netflix ou une autre plateforme de séries tous les soirs est-il mauvais pour la santé du couple ? Pour David Spiegelhalter la réponse est oui. L’étude menée en 2016 par ce chercheur de l’université de Cambridge sur la fréquence des rapports sexuels mensuels des couples était déjà alarmiste. Selon lui, la montée de la connectivité et l’émergence des plateformes de séries à la demande seraient à l’origine d’une baisse de leur nombre.


COUPLE

Lire aussi :
Les sept clés des couples qui durent

De cinq par mois en moyenne dans les années 1990, ils seraient passés à trois depuis que le visionnage de films ou de séries s’est introduit jusque dans la chambre à coucher. Et, le chercheur de conclure de façon provocatrice : « À ce rythme-là, les couples ne feront plus l’amour en 2030 ».

Renoncer au prochain épisode pour une récompense plus durable

Marine, 35 ans, fait part à Aleteia de la manière dont Netflix a littéralement atomisé sa vie de couple : « Mon mari regarde deux épisodes de série sur Netflix le soir avec moi, puis il continue via son smartphone dans le lit avant de s’endormir. Je sens alors une vraie solitude dans mon couple car je suis exclue de ce qu’il regarde. Et surtout parce qu’il ne me parle pas. C’est aussi irritant qu’une personne vous parlant tout en fixant ce qui se passe sur son portable ». La même chose pour Jean, 39 ans, marié depuis 12 ans qui constate que la vie sexuelle de son couple a « complètement chuté depuis l’arrivée de Netflix dans son foyer »…




Lire aussi :
Deux gestes pour raviver la flamme de votre mariage

Pour certains, regarder une série l’un dans les bras de l’autre peut être un petit rituel de calme et de paix qui rapproche. Mais attention au danger de l’addiction. Soyons honnêtes : c’est une de nos activités favorites. Essayons donc de compter le temps que nous passons chaque jour devant un écran et diminuons-le de moitié. Les plus courageux mettront la barre plus haut. Jadis, on jouait aux cartes, on se promenait, on faisait de la gym… Certains lisaient même la Bible ensemble. Vous pouvez renoncer à savoir ce qui se passera dans le prochain épisode de votre série préférée. Vous obtiendrez en retour une récompense bien plus essentielle et durable.

A lire aussi : les 12 secrets des couples heureux


HAPPINESS; RELASHIONSHIPS

Lire aussi :
Le trio gagnant pour une vie intérieure épanouie

Tags:
Coupleécranstélévision
Soutenez Aleteia !
A travers le monde, vous êtes des millions à lire Aleteia, pour y trouver quelque chose d'unique : une vision du monde et de votre vie inspirée par l’Évangile. On prétend qu'il est de plus en plus difficile de transmettre les valeurs chrétiennes aux jeunes d'aujourd'hui.
Et pourtant, savez-vous que plus de la moitié des lecteurs d'Aleteia sont des jeunes de 18 à 35 ans ? C'est pourquoi il est si important que Aleteia demeure un service quotidien, gratuit et accessible à tous. Cependant, un journalisme de qualité a un coût que la publicité est loin de couvrir. Alors, pour qu'Aleteia puisse continuer à transmettre les valeurs chrétiennes au cœur de l'univers digital, votre soutien financier demeure indispensable.
*avec déduction fiscale
Le coin prière
La fête du jour






Top 10
La rédaction d'Aleteia
Le Conseil d'État somme le gouvernement de ré...
Aliénor Goudet
La demande très spéciale que la Vierge Marie ...
CATHEDRALE NOTRE DAME DE PARIS
Caroline Becker
Découvrez l'intérieur de Notre-Dame de Paris,...
messe avec masques
Agnès Pinard Legry
Les églises sont "des lieux de contamination"...
WEB2-JEAN CASTEX-AFP-000_8VX2FV.jpg
Xavier Patier
Messe à 30 personnes : le mépris, ça suffit !
Mathilde de Robien
« S’il te plaît Marie » : Mgr Aupetit invite ...
Domitille Farret d'Astiès
Après The Voice, les prêtres orthodoxes sorte...
Afficher La Suite
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement