Aleteia
Dimanche 25 octobre |
Saints Crépin et Crépinien
Spiritualité

Saint Jacques le Mineur, un saint pas si petit que ça

ST JAMES THE MINOR THE APOSTLE

Domaine public

Rachel Molinatti - Publié le 02/05/19

Fêté le 3 mai, le même jour que saint Philippe, Jacques le Mineur fait partie des 12 apôtres du Christ. S'il est moins connu du grand public que son compère le Majeur, il n'en a pas moins marqué les débuts du christianisme.

Son nom vient de l’hébreu « ya’aqob », qui signifie « que Dieu favorise ». Si on l’appelle « le Mineur », ce n’est pas pour le rabaisser mais pour le distinguer de l’autre Jacques, fils de Zébédée celui-là — qui a donné son nom à la basilique de Santiago de Compostela (saint-Jacques-de-Compostelle) — quand celui qui nous intéresse est fils d’Alphée. Zébédée, Alphée… Il y a là de quoi s’emmêler les pinceaux. Et comme l’Église est pleine de bon sens, elle a choisi de donner des surnoms aux deux Jacques.




Lire aussi :
Que sont devenus les douze apôtres ?

Jacques le Mineur est également surnommé « le Juste », eu égard pour l’intégrité de sa vie. Né en Galilée, il est appelé par Jésus alors qu’il forme son fameux groupe des 12. Après la Pentecôte, il s’établit à Jérusalem dont il devient le premier évêque. Saint Paul parle de lui comme d’une « colonne » de cette Église. Mais les nombreuses conversions au christianisme lui attirent ennuis et jalousie. Il est tué en l’an 62, poussé du haut du mur du temple puis lapidé, alors âgé de 96 ans.

L’apôtre d’un christianisme « très concret »

On lui attribue également la lettre qui porte son nom. Dedans, il invite à vivre sa foi de façon très concrète : « Devant Dieu notre Père, un comportement religieux pur et sans souillure, c’est de visiter les orphelins et les veuves dans leur détresse » (Jc 27). Du pape François avant l’heure. Pour Benoît XVI, cette épître « nous montre un christianisme très concret et pratique. La foi doit se réaliser dans la vie, surtout dans l’amour du prochain et notamment dans l’amour pour les pauvre ». Bref, Jacques le Mineur « nous enseigne ainsi à ne pas présumer de planifier notre vie de manière autonome et intéressée, mais à laisser place à la volonté insondable de Dieu, qui connaît ce qui est véritablement bon pour nous » (audience générale du 28 juin 2006). Enfin, saint Jacques a beaucoup œuvré pour que soit reconnue la dimension originelle juive du christianisme, sans toutefois imposer aux chrétiens convertis issus du monde païen « de se soumettre à toutes les règles de la loi de Moïse », selon les mots de Benoît XVI.

En images : Ces saints qui ne manquaient pas d'humour
Soutenez Aleteia !
A travers le monde, vous êtes des millions à lire Aleteia, pour y trouver quelque chose d'unique : une vision du monde et de votre vie inspirée par l’Évangile. On prétend qu'il est de plus en plus difficile de transmettre les valeurs chrétiennes aux jeunes d'aujourd'hui.
Et pourtant, savez-vous que plus de la moitié des lecteurs d'Aleteia sont des jeunes de 18 à 35 ans ? C'est pourquoi il est si important que Aleteia demeure un service quotidien, gratuit et accessible à tous. Cependant, un journalisme de qualité a un coût que la publicité est loin de couvrir. Alors, pour qu'Aleteia puisse continuer à transmettre les valeurs chrétiennes au cœur de l'univers digital, votre soutien financier demeure indispensable.
*avec déduction fiscale
Tags:
apotresSaint
Le coin prière
La fête du jour






Top 10
pope francis with a mask
I.Media
Ce que le pape François a vraiment dit sur l'...
Domitille Farret d'Astiès
Elles ont appris à les aimer : ces ...
Domitille Farret d'Astiès
"La France a un incroyable talent" : une fami...
Camille Dalmas
Derrière la phrase du Pape sur les homosexuel...
Freira renova votos religiosos de manhã e morre à noite
La rédaction d'Aleteia
Kenya : sœur Caroline renouvelle ses vœux le ...
Edifa
Sexualité : comment raviver le désir quand il...
Marzena Devoud
Le rituel matinal du pape François avant de s...
Afficher La Suite
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement