Aleteia logoAleteia logo
Aleteia
Dimanche 29 novembre |
Bienheureux Bernardo Francisco de Hoyos
home iconSpiritualité
line break icon

De la vie trépidante de Rome à la quiétude d’Assise : un pèlerinage sur les pas de saint François

© Xavier de Falletans

Les pèlerins sur les pas de saint François d'Assise

Xavier de Falletans - Publié le 22/04/19

Le triduum pascal est arrivé, les rues de Rome se remplissent à grande vitesse, accueillant pèlerins et visiteurs de la ville éternelle. Une marche vers Assise sur les pas de saint François s’impose !

Rien de tel qu’une marche avec saint François pour aller à l’essentiel. La spiritualité franciscaine, c’est avant tout le dépouillement extrême, peu importe la forme qu’il prendra : que ce soit le détachement matériel ou dans la concentration de tout l’être vers Dieu. Après avoir quitté Rome et sa magnificence d’arts et d’histoire, quel bonheur de se retrouver sur le chemin d’Assise, en n’ayant rien d’autre à penser qu’au ciel. Quoi de mieux que le silence de la marche et le pas cadencé, pour y méditer. La beauté de la nature également, et saint François, par son Cantique des Créatures écrit à la fin de sa vie, nous donne le moyen très concret de la contempler. Pour Maylis, jeune fille du tiers-ordre franciscain, ce texte est une vraie source d’inspiration pour sa foi : « Les oiseaux, les fleurs, leur beauté, tout parle de Dieu dans la Création. Il faut s’immerger dans une fraternité avec la Création ».


SAINT FRANCIS

Lire aussi :
Saint François d’Assise a douté, lui aussi

Environ 300 kilomètres pour le pèlerinage Rome Assise, adaptable en 9 ou 14 étapes suivant la cadence adoptée par le marcheur. Les magnifiques paysages couvrant cette distance n’auront de cesse de vous faire rêver et de vous plonger dans la spiritualité franciscaine, tant appréciée pour son appel au dépouillement. « Tout saint François était amené vers Dieu. Il s’est donné à fond dans ce que le seigneur lui proposait car il savait que cela lui procurait de la joie », confie Sixtine, autre jeune fille du Tiers-Ordre franciscain. La marche, c’est l’occasion de vivre son désir de Dieu comme saint François, d’ordonner tout son corps vers Dieu afin de se ressourcer en lui. Sixtine n’hésite d’ailleurs pas à l’affirmer : « quand j’avais du mal à être proche de Lui, ce qui m’a débloqué, c’est le pèlerinage Rome-Assise à pied ».

Retrouver une vraie fraternité à la mode de saint François

« Avant la prière, on est dans un certain état. Il est primordial de ressortir transformé de la prière. Pour ressortir transformé, il faut sentir dans la prière cette joie que Dieu habite dans nos cœurs », confie un jeune novice franciscain. Comme Rome et ses nombreuses églises, de nombreux lieux de prières et des calvaires jalonnent le chemin de Rome à Assise. Mais ceux-ci sont calmes, dénués de touristes. Difficile de ne pas les voir, de ne pas faire une rencontre inopinée avec le Christ au détour d’un sentier, devant eux. Pour ce jeune novice franciscain rencontré à Assise, « nous sommes faits pour l’expérience mystique. Il y a un moment ou seulement recevoir les bonnes valeurs de la part de nos familles et vivre intellectuellement sa foi ne suffisent pas. Il faut passer par l’expérience mystique ».


ACUTIS

Lire aussi :
Le corps de Carlo Acutis, le « geek de Jésus », transféré à Assise

La réalité de la fraternité est également l’expérience franciscaine à vivre sur la route de Rome à Assise. Après avoir quitté Rome, la place n’est plus à l’exaltation du ‘moi’, mais à la bienveillance envers chacun des pèlerins marchant aussi sur les pas de saint François. C’est aussi cela la spiritualité franciscaine : reconnaître en l’autre un être supérieur, se mettre à sa disposition, faire profiter les autres de ses qualités et ainsi les faire fructifier. Prendre la résolution d’une saine fraternité et d’une vraie charité permettra ainsi de vivre pleinement la semaine sainte et la résurrection du Christ à Rome au retour de ce beau pèlerinage vers Assise.

En images : les sanctuaires marqués par la présence de saint François d'Assise :
Tags:
PèlerinageromeSaint François d'Assise
Soutenez Aleteia !
A travers le monde, vous êtes des millions à lire Aleteia, pour y trouver quelque chose d'unique : une vision du monde et de votre vie inspirée par l’Évangile. On prétend qu'il est de plus en plus difficile de transmettre les valeurs chrétiennes aux jeunes d'aujourd'hui.
Et pourtant, savez-vous que plus de la moitié des lecteurs d'Aleteia sont des jeunes de 18 à 35 ans ? C'est pourquoi il est si important que Aleteia demeure un service quotidien, gratuit et accessible à tous. Cependant, un journalisme de qualité a un coût que la publicité est loin de couvrir. Alors, pour qu'Aleteia puisse continuer à transmettre les valeurs chrétiennes au cœur de l'univers digital, votre soutien financier demeure indispensable.
*avec déduction fiscale
Le coin prière
La fête du jour






Top 10
Agnès Pinard Legry
Jauge de 30 personnes : les catholiques unis ...
Timothée Dhellemmes
"Ridicule", "pathétique", "humiliante"... la ...
Aliénor Goudet
La demande très spéciale que la Vierge Marie ...
Agnès Pinard Legry
Vent debout contre la jauge de 30 person...
CATHEDRALE NOTRE DAME DE PARIS
Caroline Becker
Découvrez l'intérieur de Notre-Dame de Paris,...
Timothée Dhellemmes
Les évêques fustigent une décision "irréalist...
Monseigneur Matthieu Rougé
Timothée Dhellemmes
Mgr Rougé : "C’est un manquement à la parole ...
Afficher La Suite
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement