Recevez la newsletter d'Aleteia chaque jour!
Commencez la journée de la meilleure des manières : recevez la newsletter d'Aleteia
Je m'inscris!
Aleteia

Le courage des pompiers qui ont sauvé Notre-Dame

Intervention des pompiers de Paris lors de l'incendie de Notre-Dame de Paris.
Partager

Plus de 400 sapeurs-pompiers se sont mobilisés toute la soirée et dans la nuit de lundi à mardi 16 avril pour sauver Notre-Dame de Paris. Grâce à leur travail et leur persévérance, la structure de la cathédrale a pu être « sauvée et préservée dans sa globalité ».

Pendant près de 15 heures, les sapeurs-pompiers de Paris ont lutté avec acharnement contre les flammes ravageant Notre-Dame de Paris. Vers 23h ce lundi 15 avril arrive le premier soulagement : la structure de la cathédrale « est sauvée et préservée dans sa globalité », annoncent les soldats du feu. « La priorité que l’on s’était donnée, c’était de sauver les deux beffrois (partie qui supporte les tours), et les deux beffrois ont été sauvés », a confié par la suite le lieutenant-colonel Gabriel Plus à l’AFP. « Imaginez : la charpente des beffrois fragilisée, les cloches qui s’effondrent, c’était vraiment notre crainte ! »

Tandis qu’Emmanuel Macron leur a adressé « les remerciements de la France toute entière » Mgr Michel Aupetit, archevêque de Paris, les a chaleureusement remerciés, soulignant qu’ils « ont pu sauver les deux tours » et qu’ils « risquent leur vie à chaque fois ».

Concernant la cathédrale, « le travail de demain (ce 16 avril, ndlr), c’est de la surveillance, c’est être sûr qu’aucun foyer résiduel ne se renflamme, être sûrs que la structure est stabilisée », raconte le lieutenant-colonel Gabriel Plus. « C’est pour ça qu’il y a des équipes avec des moyens lasers pour être sûr que la structure ne bouge pas ».

Placés sous le patronage de sainte Barbe, les Pompiers de Paris interviennent quotidiennement auprès des parisiens et des franciliens. En 2017, ils ont réalisé plus de 500.000 interventions qui leur ont permis de sauver plus de 27.000 personnes à Paris et en Île-de-France. « On ne s’imagine pas comme pompier de Paris un jour intervenir pour sauver Notre-Dame ! », confie encore le sapeur-pompier. « C’était un défi immense ! Il y a donc maintenant beaucoup d’émotion et un peu de satisfaction d’avoir pu sauver ce que l’on a sauvé. »

L'intervention des pompiers lors de l'incendie de Notre-Dame de Paris