Aleteia logoAleteia logoAleteia
Jeudi 08 décembre |
Immaculée Conception
Aleteia logo
Actualités
separateurCreated with Sketch.

Notre-Dame de Paris : « Croyants ou pas, nous avons tous les larmes aux yeux »

en_01372451_1280.jpg

FRANCOIS GUILLOT/AFP/East News

Marzena Devoud - publié le 15/04/19 - mis à jour le 03/02/22

Lundi 15 avril au soir, un incendie s’est déclaré dans les combles de la cathédrale Notre-Dame de Paris. La flèche est tombée sur la nef. Pour ces personnalités du monde de la culture et de la foi, c'est non seulement le cœur de Paris qui brûle mais aussi, et surtout, un lieu saint.

Un violent incendie à l’origine encore inconnue ravageait lundi soir la cathédrale Notre-Dame de Paris et dévorait la toiture du bâtiment dont l’emblématique flèche, suscitant une vague d’émotion. Pour le journaliste et écrivain Bernard Lecomte, contacté par Aleteia, c’est « toute la culture française, non seulement religieuse, qui brûle. C’est l’histoire de la France qui est en train de brûler. Notre-Dame de Paris est un monument unique, le plus emblématique de toute la France », s’émeut-il.




Lire aussi :
Vidéo : les larmes de Stéphane Bern face à l’incendie de Notre-Dame de Paris

Michel Boyancé, philosophe et doyen de l’IPC (Institut de Philosophie Comparée, ndrl.) est frappé par « quelque de chose de mystérieux dans cet évènement tragique qui nous touche en pleine Semaine sainte. C’est le symbole exceptionnel du christianisme qui brûle. Croyants ou pas croyants, nous avons tous les larmes aux yeux ». Christiane Rancé, écrivain et auteur du « Dictionnaire amoureux des Saints » est « sans voix et en larmes ». Notre-Dame est un lieu saint. C’est épouvantable au sens premier du mot. Au moment de la Semaine sainte, cet emblème de foi et d’espérance commune est en flammes ».

En images : l'incendie de Notre Dame de Paris



Lire aussi :
En direct : l’incendie de Notre-Dame de Paris

Tags:
Notre-Dame de ParisSemaine sainte
Soutenez l’aventure missionnaire qu’est Aleteia !

Vous n’avez jamais fait un don à Aleteia ?  De grâce, faites-le, maintenant.

Aleteia se doit d’être gratuit : les missionnaires ne font pas payer l’évangélisation qu’ils apportent. Grâce à cette gratuité, chaque mois 10 à 20 millions d’hommes et de femmes - majoritairement des jeunes -, visitent la cathédrale virtuelle qu’est Aleteia. Mais vous le savez, si l’entrée de nos églises n’est pas payante, c’est parce que les fidèles y donnent à la quête.

L’évangélisation de l’univers Internet est le défi crucial de l’annonce de l’Évangile en notre temps. Et voici que Aleteia - de loin le premier site Internet catholique au monde -, voici que, Dieu aidant, Aleteia excelle à remplir cette mission. Mais, problème, seuls 2% de ses lecteurs fidèles donnent au moment de la quête…

Vous aimez Aleteia ? Vous voulez être de l’aventure missionnaire qu’est Aleteia ?

Alors, sans attendre, aujourd’hui même, donnez !

*avec déduction fiscale
FR_Donation_banner.gif
Le coin prière
La fête du jour







Confiez vos intentions de prière à notre communauté de plus de 550 monastères


Top 10
Afficher La Suite
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement