Aleteia logoAleteia logoAleteia
Vendredi 09 décembre |
Sainte Léocadie
Aleteia logo
Actualités
separateurCreated with Sketch.

L’humoriste Blanche Gardin prend la défense des sans-abri

Blanche Gardin

© Capture d'écran YouTube

Blanche Gardin au festival d'humour de Montreux en 2018.

Domitille Farret d'Astiès - publié le 04/04/19

Engagée auprès d'associations en faveur des personnes de la rue comme la Fondation Abbé Pierre, l'humoriste Blanche Gardin a donné un spectacle le 31 mars dernier dont elle a reversé l'intégralité des bénéfices afin de soutenir leurs actions. Pressentie pour être nommée à l'ordre des Arts et des Lettres, elle a pourtant refusé la proposition en soulignant qu'elle ne pourrait accepter que si tout était mis en œuvre « pour sortir les personnes sans domicile de la rue ».

Avoir des sans-abri en France, « ce n’est pas une fatalité », lançait Blanche Gardin sur France Inter le 22 mars dernier. Ayant elle-même connu l’univers de la rue (à l’âge de 17 ans, elle est passée par des squats et a mené quelque temps une vie de « punk à chien »), l’humoriste aujourd’hui âgée de 41 ans est très engagée auprès des personnes qui couchent dehors. Le 31 mars dernier, elle a donné un spectacle exceptionnel au Zenith de Paris dont les bénéfices — de 92.000 euros — ont été reversés à deux associations qui luttent contre le mal-logement, la Fondation Abbé Pierre et Les enfants du Canal, une organisation implantée en Île-de-France.




Lire aussi :
Gérard, de la rue aux fourneaux

Une date symbolique qui représentait la fin de la trêve hivernale, une période obtenue par l’abbé Pierre après l’hiver 1954 qui interdit sur une durée de cinq mois toute expulsion de locataires, même si le propriétaire a entamé une procédure judiciaire à leur encontre. Selon le collectif Les Morts de la Rue, ce sont pas moins de 566 personnes qui sont décédées dans la rue en 2018.

Également pressentie pour être nommée à l’ordre des Arts et des Lettres, l’artiste a néanmoins décliné la proposition. « Je suis flattée. Merci. Mais je ne pourrai accepter une récompense que sous un gouvernement qui tient ses promesses et qui met tout en œuvre pour sortir les personnes sans domicile de la rue », a-t-elle répondu au président de la République ce mercredi 3 avril via un message publié sur Facebook. Un refus qui, selon elle, va de pair avec son combat pour les personnes sans-abri. « Vous comprendrez qu’il y aurait quelque chose d’illogique d’accepter votre proposition », a-t-elle conclu. Une diatribe qui n’a pas manqué d’appeler une réponse. Julien Denormandie, ministre chargé de la ville et du logement, s’est adressé à l’artiste sur Twitter, arguant qu’il luttait « sans relâche à tout instant contre l’exclusion sous toutes ses formes ».

Tags:
ArtshumourPauvreté
Soutenez l’aventure missionnaire qu’est Aleteia !

Vous n’avez jamais fait un don à Aleteia ?  De grâce, faites-le, maintenant.

Aleteia se doit d’être gratuit : les missionnaires ne font pas payer l’évangélisation qu’ils apportent. Grâce à cette gratuité, chaque mois 10 à 20 millions d’hommes et de femmes - majoritairement des jeunes -, visitent la cathédrale virtuelle qu’est Aleteia. Mais vous le savez, si l’entrée de nos églises n’est pas payante, c’est parce que les fidèles y donnent à la quête.

L’évangélisation de l’univers Internet est le défi crucial de l’annonce de l’Évangile en notre temps. Et voici que Aleteia - de loin le premier site Internet catholique au monde -, voici que, Dieu aidant, Aleteia excelle à remplir cette mission. Mais, problème, seuls 2% de ses lecteurs fidèles donnent au moment de la quête…

Vous aimez Aleteia ? Vous voulez être de l’aventure missionnaire qu’est Aleteia ?

Alors, sans attendre, aujourd’hui même, donnez !

*avec déduction fiscale
FR_Donation_banner.gif
Le coin prière
La fête du jour








Confiez vos intentions de prière à notre communauté de plus de 550 monastères


Top 10
Afficher La Suite
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement