Recevez la newsletter d'Aleteia chaque jour!
Commencez la journée de la meilleure des manières : recevez la newsletter d'Aleteia
Je m'inscris!

Vous ne souhaitez pas faire de don ?

Voici cinq façons d'aider Aleteia:

  1. Prier pour notre équipe et le succès de notre mission
  2. Parler d'Aleteia dans votre paroisse
  3. Partager les articles d'Aleteia avec vos amis et votre famille
  4. Désactiver votre bloqueur de pub quand vous êtes sur Aleteia
  5. S'abonner à notre newsletter gratuite et la lire tous les jours

Je vous remercie!
L'équipe d'Aleteia

 

Souscrire

Aleteia

Une cérémonie des « Pics d’or » pour « réveiller les consciences »

Fondation Abbé Pierre
Partager

La Fondation Abbé Pierre engagée dans la lutte contre le mal logement a « distingué » pour la première fois les pires installations urbaines de mobilier anti-SDF mercredi soir à Paris à l’occasion d’une cérémonie ironiquement appelée «les Pics d’or». Objectif : réveiller les consciences sur « ces pratiques inhumaines » et inviter à une réelle fraternité avec les personnes plus démunies.

Il y a les picots, les rochers, les poteaux, les grillages, les douches… En matière de mobilier anti-SDF, l’imagination semble être sans limite. Des aménagements installés à Paris, Biarritz, Toulouse, ou des arrêtés municipaux pris à Besançon se sont vu remettre, mercredi 13 février, les premiers « Pics d’or » de la Fondation Abbé-Pierre.

Lire aussi : À 10 ans, Gabriel prépare un repas pour des SDF

Un an après avoir mené une campagne contre les mobiliers urbains qui « empêchent les personnes les plus démunies de s’abriter ou de prendre un peu de repos », la Fondation a voulu montrer « combien la société repousse ses exclus toujours plus loin des regards » afin de les rendre « invisibles » au lieu de chercher des solutions réelles dans l’esprit de fraternité humaine. Selon l’association, chaque année, environ 500 SDF meurent dans les rues de France.

Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement
La rédaction d'Aleteia
Quand François rencontre Raoni
Domitille Farret d'Astiès
Dans les pas de Stevenson
Aleteia vous offre cet espace pour commenter ses articles. Cet espace doit toujours demeurer en cohérence avec les valeurs d’Aleteia. Notre témoignage de chrétiens portera d’autant mieux que notre expression sera empreinte de bienveillance et de charité.
[Voir la Charte des commentaires]