Aleteia logoAleteia logo
Aleteia
Dimanche 13 juin |
Saint Antoine de Padoue
home iconActualités
line break icon

Un hommage aux personnes décédées dans la rue

HOMELESS BENCH

© Peyker - Shutterstock

Domitille Farret d'Astiès - Publié le 01/04/19 - Mis à jour le 01/04/19

Le collectif Les Morts de la Rue, qui travaille en lien avec différentes associations solidaires, invite à rendre hommage, ce mardi 2 avril, aux 566 personnes décédées dans la rue en 2018.

« Elles sont mortes sur la voie publique, dans des abris de fortune tels qu’un parking, une cage d’escalier, une cabane de chantier ou dans le métro, mais aussi en lieu de soins ou en structure d’hébergement ». Chaque année, de nombreuses personnes trouvent la mort dans la rue. En 2018, on en a dénombré 566 en France, décédées à l’âge de 48 ans en moyenne. Soit 56 de plus qu’en 2017. Parmi elles, 516 hommes et 50 femmes, dont 13 étaient mineures. « Ils sont probablement six fois plus nombreux, leur mort a souvent été violente », indique de son côté l’association Aux captifs, la libération.

Rendre hommage à ces personnes

Depuis 2002, le collectif Les Morts de la Rue publie chaque année un faire-part recensant les personnes décédées en situation de précarité, après en avoir dressé une liste non exhaustive, et propose de leur rendre hommage. « Brigitte, 45 ans environ, en mars, à Marseille ; Lucien, 58 ans, le 22 août à Rennes ; Amar, 61 ans, le 7 décembre à Paris. Et bien d’autres encore ». Le mouvement a pour objectif de dénoncer cette réalité, mais aussi de veiller à la dignité des funérailles et d’accompagner les proches. Il travaille en collaboration avec de nombreuses associations telles que ATD Quart monde, Aux captifs, la libération ou encore les Petits frères des Pauvres. À Paris, rendez-vous est donné ce mardi à 11h30 dans le jardin Villemin (Xe arrondissement). Durant l’hommage, les noms des défunts seront lus à voix haute. Chacun peut participer à ce temps s’il le souhaite.




Lire aussi :
« Mon pote à cinq euros », le récit d’une amitié

Tags:
mortParissdf
Soutenez Aleteia !
A travers le monde, vous êtes des millions à lire Aleteia, pour y trouver quelque chose d'unique : une vision du monde et de votre vie inspirée par l’Évangile. On prétend qu'il est de plus en plus difficile de transmettre les valeurs chrétiennes aux jeunes d'aujourd'hui.
Et pourtant, savez-vous que plus de la moitié des lecteurs d'Aleteia sont des jeunes de 18 à 35 ans ? C'est pourquoi il est si important que Aleteia demeure un service quotidien, gratuit et accessible à tous. Cependant, un journalisme de qualité a un coût que la publicité est loin de couvrir. Alors, pour qu'Aleteia puisse continuer à transmettre les valeurs chrétiennes au cœur de l'univers digital, votre soutien financier demeure indispensable.
*avec déduction fiscale
Le coin prière
La fête du jour






Top 10
1
Mathilde de Robien
La plus belle question à poser à votre conjoint le soir en rentra...
2
Domitille Farret d'Astiès
Comment savoir si on est amoureux ? L’explication lumineuse de Mi...
3
WEB2-MAYLINE-MIRACLE-EMMANUEL TRAN
Agnès Pinard Legry
La guérison de Mayline, le miracle attribué à Pauline Jaricot
4
Audrey Lallement
Cécile et François-Paul, un couple à l’épreuve du cancer
5
Padre Pio bedroom
Marzena Devoud
[DIAPO] Pénétrez dans la chambre des grands saints
6
Mathilde de Robien
Ces petites croix qui guérissent et qui sauvent
7
Camille Dalmas
Cinq choses à savoir pour comprendre la démission (refusée par le...
Afficher La Suite
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement