Aleteia logoAleteia logo
Aleteia
Vendredi 25 juin |
Saint Prosper d'Aquitaine
home iconSpiritualité
line break icon

La touchante anecdote qui nous encourage à croire à une vie après la mort

Pixabay

Mathilde de Robien - Publié le 21/03/19

Et si les enfants étaient les mieux placés pour nous raconter ce qui se passe après la mort ? Professeur de théologie au Collège des Bernardins, le père Guillaume de Menthière a donné dimanche 17 mars sa deuxième conférence de Carême à Notre-Dame de Paris sur le thème : "La Résurrection, improbable ?". Et il a choisi une touchante anecdote, relayée dernièrement par France Info, pour démontrer la probabilité d’une vie après la mort.

Comment sait-on qu’il existe quelque chose au-delà de la mort ? Est-ce de l’ordre de la conviction ? De l’intuition ? De la croyance ? Force est de constater que le commun des mortels semble « doué d’une certaine intuition d’une vie outre-tombe », et que cette intuition touche même les petits enfants, a expliqué le père Guillaume de Menthière, dimanche 17 mars, lors de sa deuxième conférence de Carême. Il envisage ainsi trois pistes qui corroborent l’idée qu’il y ait quelque chose plutôt que rien : l’intuition commune, l’expérience de la naissance et l’exigence de la justice.

Pour étayer ses propos il n’a pas hésité à citer cette anecdote, relayée par la « très laïque France Info », qui s’est déroulée en Écosse. Un petit garçon de 7 ans a envoyé une lettre par la poste à son père défunt. Adresse : Paradis. Il avait écrit sur l’enveloppe : « Monsieur le postier, pouvez-vous porter ceci dans le paradis pour l’anniversaire de mon papa. Merci ». Et le facteur a répondu à l’enfant : « Nous avons réussi à livrer votre lettre à votre père dans le ciel, ce fut un défi d’éviter les étoiles et les autres objets galactiques sur la route du paradis ».


GRAVE CHILD

Lire aussi :
Parler de la mort aux enfants : les mots à dire et ceux à éviter

Cette histoire prouve bien que l’amour continue au-delà des frontières de la mort. Le père de Menthière conclut : « Par intuition, cet enfant et cet homme savent tous deux qu’il est bien vrai que le papa défunt n’est pas retourné au néant et qu’il a lu, on ne sait comment, la lettre touchante de son fils ».

Tags:
Carêmemortparadis
Soutenez Aleteia !
A travers le monde, vous êtes des millions à lire Aleteia, pour y trouver quelque chose d'unique : une vision du monde et de votre vie inspirée par l’Évangile. On prétend qu'il est de plus en plus difficile de transmettre les valeurs chrétiennes aux jeunes d'aujourd'hui.
Et pourtant, savez-vous que plus de la moitié des lecteurs d'Aleteia sont des jeunes de 18 à 35 ans ? C'est pourquoi il est si important que Aleteia demeure un service quotidien, gratuit et accessible à tous. Cependant, un journalisme de qualité a un coût que la publicité est loin de couvrir. Alors, pour qu'Aleteia puisse continuer à transmettre les valeurs chrétiennes au cœur de l'univers digital, votre soutien financier demeure indispensable.
*avec déduction fiscale
Le coin prière
La fête du jour






Top 10
1
COUPLE, LOVE, SMILE
Edifa
Ces petits gestes d’amour sont plus importants que des « Je t’aim...
2
WEB2-GRANDS PARENTS-shutterstock_1751088335.jpg
I.Media
Une indulgence plénière accordée le 25 juillet prochain
3
AMERICA'S GOT TALENT
Cerith Gardiner
Télévision : Nightbirde illumine America’s Got Talent
4
Wedding engagement ring - Woman
Edifa
Doutes sur son mariage : Dieu voulait-Il pour moi ce conjoint&nbs...
5
avgustin irena maucec
La rédaction d'Aleteia
Augustin et Irène, 25 ans de fidélité malgré le handicap
6
Mathilde de Robien
Pascal Ide : « Les couples saints ? Ce sont d’abord des couples a...
7
KOMUNIA ŚWIĘTA
Edifa
Faut-il communier à chaque messe ?
Afficher La Suite
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement