Recevez la newsletter d'Aleteia chaque jour!
Démarrez la journée avec la newsletter d'Aleteia
Je m'abonne gratuitement !

Vous ne souhaitez pas faire de don ?

Voici cinq façons d'aider Aleteia:

  1. Prier pour notre équipe et le succès de notre mission
  2. Parler d'Aleteia dans votre paroisse
  3. Partager les articles d'Aleteia avec vos amis et votre famille
  4. Désactiver votre bloqueur de pub quand vous êtes sur Aleteia
  5. S'abonner à notre newsletter gratuite et la lire tous les jours

Je vous remercie!
L'équipe d'Aleteia

 

Souscrire

Aleteia

Démission : le cardinal Barbarin sera reçu le 18 mars par le pape François

©HAND OUT / OSSERVATORE ROMANO / AFP
Le pape François et le cardinal Barbarin, le 20 mai 2016.
Partager

Le cardinal Philippe Barbarin sera reçu par le pape François en audience le 18 mars à 10h, a indiqué le diocèse de Lyon. Condamné pour non-dénonciation d’abus sexuels, l’archevêque de Lyon devrait remettre sa démission au cours de cette rencontre.

Peu après l’annonce de sa condamnation à six mois de prison avec sursis pour non-dénonciation d’abus sexuels commis sur des mineurs par le Père Preynat, le cardinal Barbarin, 68 ans, avait annoncé le 7 mars lors d’une conférence de presse son intention de se rendre « dans quelques jours » à Rome pour remettre sa démission au souverain pontife. Le diocèse de Lyon vient d’annoncer sur Twitter que le primat des Gaules sera reçu par le pape François le 18 mars prochain.

Le cardinal Barbarin ne devrait pas s’exprimer à l’issue de son tête-à-tête avec le chef de l’Église catholique. De plus, le successeur de Pierre ne devrait pas prendre immédiatement sa décision d’accepter ou non cette démission. En mai 2016, il avait ainsi considéré qu’accepter la démission de l’archevêque de Lyon avant la fin des procédures judiciaires « serait un contresens, une imprudence ». Or, la défense du cardinal Barbarin a annoncé son intention de faire appel de sa condamnation.

Un délai de 3 mois

L’usage veut que le Pape statue dans les trois mois suivant la présentation d’une démission. Habituellement, si rien n’est annoncé dans ce délai, c’est que la démission a été refusée.

Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous
Aleteia vous offre cet espace pour commenter ses articles. Cet espace doit toujours demeurer en cohérence avec les valeurs d’Aleteia. Notre témoignage de chrétiens portera d’autant mieux que notre expression sera empreinte de bienveillance et de charité.
[Voir la Charte des commentaires]