Recevez la newsletter d'Aleteia chaque jour!
Et si vous receviez de bonnes nouvelles chaque matin ? Inscrivez-vous à la newsletter d'Aleteia !
Je m'inscris!

Vous ne souhaitez pas faire de don ?

Voici cinq façons d'aider Aleteia:

  1. Prier pour notre équipe et le succès de notre mission
  2. Parler d'Aleteia dans votre paroisse
  3. Partager les articles d'Aleteia avec vos amis et votre famille
  4. Désactiver votre bloqueur de pub quand vous êtes sur Aleteia
  5. S'abonner à notre newsletter gratuite et la lire tous les jours

Je vous remercie!
L'équipe d'Aleteia

 

Souscrire

Aleteia

Les conseils des grands saints pour reconnaître une véritable amitié

FRIENDS
L'amitié offre un espace unique pour que la parole soit échangée.
Partager

Qu’est-ce que l’amitié ? Quels sont les signes de celles qui sont durables, sincères ? Autant de questions qui ont toujours fasciné les philosophes depuis l’Antiquité. Puis, avec le christianisme, l'amitié prend une dimension de transcendance et de verticalité. Alors, comment reconnaître une véritable amitié ? Découvrez ces conseils précieux des grands saints.

Cliquez ici pour ouvrir le diaporama

L’amitié… Ce lien unique entre deux personnes. Une communion d’âmes. Un coup de cœur. Nous la recherchons tous. Entre ceux qui chérissent une amitié riche en bienfaits et ceux qui sont à la recherche de l’âme sœur amicale, il est difficile parfois de reconnaître une véritable amitié qui, au-delà d’un lien sentimental, permet de cheminer vers le bien. Pour Aristote, reconnu comme le philosophe de l’amitié, il existe trois types de relations amicales. L’amitié utile d’abord, celle qui nous apporte quelque chose de profitable et à l’inverse, qui nous rend « utile » à notre ami. L’amitié du plaisir ensuite, celle d’aimer être ensemble et d’organiser des activités pour profiter de moments à deux. Et enfin l’amitié du bien, c’est à dire quand l’amitié est basée sur le respect et l’admiration mutuelle, avec le partage de valeurs communes et de visions similaires sur la vie et le monde.

Évidemment, selon le philosophe grec, les relations amicales peuvent évoluer. Elles peuvent s’intensifier ou, au contraire, s’amoindrir : l’amitié du bien peut se réduire à l’amitié du plaisir. Cependant, ce sentiment puissant et inattendu à la fois ne disparaît jamais réellement… Car « celui qui n’est plus ton ami ne l’a jamais été. »

Une vertu pour cheminer ensemble vers le bien

Avec le christianisme, l’amitié va plus loin et invite à l’élévation morale qui permet de cheminer à deux vers le bien. Pour Jacqueline Kelen, écrivain et auteur des Amitiés célestes, ce lien inattendu de « deux corps avec une seule âme » est le fruit du hasard, du destin et de la grâce. On le nourrit avec la confiance et la réciprocité. On s’y engage en acceptant l’idée de l’entraide, d’un soutien dans les bons et les mauvais moments. On est fidèle à la personne et à la relation-même. On construit l’amitié avec l’honnêteté comme clé de voûte. Celle qui offre un espace unique pour que la parole soit échangée. « Un ami fidèle, c’est un refuge assuré, celui qui le trouve a trouvé un trésor. Un ami fidèle n’a pas de prix, sa valeur est inestimable » peut-on lire dans le livre de Ben Sira le SageDécouvrez avec Aleteia ces précieux conseils des grands saints. Ils vous permettront de reconnaître une véritable amitié :

Cliquez sur l'image pour ouvrir le diaporama

 

Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous
Aleteia vous offre cet espace pour commenter ses articles. Cet espace doit toujours demeurer en cohérence avec les valeurs d’Aleteia. Notre témoignage de chrétiens portera d’autant mieux que notre expression sera empreinte de bienveillance et de charité.
[Voir la Charte des commentaires]