Recevez la newsletter d'Aleteia chaque jour!
Démarrez la journée avec la newsletter d'Aleteia
Je m'abonne gratuitement !

Vous ne souhaitez pas faire de don ?

Voici cinq façons d'aider Aleteia:

  1. Prier pour notre équipe et le succès de notre mission
  2. Parler d'Aleteia dans votre paroisse
  3. Partager les articles d'Aleteia avec vos amis et votre famille
  4. Désactiver votre bloqueur de pub quand vous êtes sur Aleteia
  5. S'abonner à notre newsletter gratuite et la lire tous les jours

Je vous remercie!
L'équipe d'Aleteia

 

Souscrire

Aleteia

Plusieurs évêques réagissent à la démission du cardinal Barbarin

CARDINAL PHILIPPE BARBARIN
JEFF PACHOUD / AFP
Le cardinal Barbarin lors de son procès, janvier 2019.
Partager

La conférence des évêques de France (CEF) et une poignée d'évêques ont réagi à la condamnation du cardinal Barbarin par le tribunal correctionnel de Lyon et à son souhait de présenter sa démission au pape François dans les prochains jours.

Après la surprise, les réactions. Après avoir été condamné par la justice à six mois de prison avec sursis pour non dénonciation, le cardinal Barbarin a annoncé sa décision de présenter sa démission au pape François. « Elle relève de sa conscience personnelle », a réagi dans un communiqué la conférence des évêques de France (CEF), quelques minutes à peine après l’annonce de l’archevêque de Lyon. « Il appartiendra au Pape de lui donner la suite qu’il jugera opportune ».

« C’est un choc parce qu’on est évêque, on a des dossiers à gérer et personne aujourd’hui ne peut dire qu’il a correctement géré ces dossiers et les dossiers qu’il a gérés de ces prédécesseurs » a réagi Mgr Luc Ravel, archevêque de Strasbourg, sur France 3 Alsace. « En tout cas moi, ce que j’admire immédiatement et ça, ça ne me surprend pas de lui, c’est la droiture du cardinal Barbarin : s’il y a condamnation, je donne ma démission. Ça, c’est quand même toute sa noblesse ».  « Le cardinal Barbarin est une très haute figure de l’Église de France donc c’est encore une fois un coup de tonnerre au moment où l’Église est déjà bien sonnée par une tempête très forte, les vagues secouent la barque », détaille-t-il également. « Et là c’est comme dans une tempête, il y a un éclair qui tombe, un de plus, on s’en sortira, mais on s’en sortira au prix d’une grande vérité, d’une grande droiture et en particulier à l’égard des victimes ».

L’archevêque de Rouen, Mgr Dominique Lebrun, a estimé vendredi dans un communiqué qu’il n’imaginait « pas à quel point il y a de la pourriture au sein de notre Église catholique ». Tout en refusant de commenter cette décision de justice, il remarque qu’elle s’ajoute « à d’autres révélations et condamnations de prêtres, d’évêques, de religieux ou religieuses qui ont abusé d’enfants ou de personnes fragiles, crimes terribles. En raison même des processus psychologiques, on peut penser que les victimes n’ont pas toutes parlé. À cela se sont ajoutés des comportements de la hiérarchie et des proches des victimes qui ont étouffé des paroles. Il y a de quoi être troublé. Je le suis avec vous tous. Nous apprenons de Jésus qu’il n’y a pas d’impasse pour les pécheurs. Nous découvrons des péchés graves, aggravés parce qu’ils ont été cachés », poursuit l’archevêque de Rouen. « Est-ce par aveuglement ou par orgueil ? Est-ce par protection plus ou moins consciente de l’Église ou des personnes ? Je ne sais pas répondre. Je m’examine moi-même, et chacun a sans doute sa réponse. »

Évêque de Grenoble, Mgr Guy de Kérimel a rappelé auprès de l’édition locale de France 3 que cette annonce de la condamnation « est dans la logique de ce qu’il avait laissé entendre ». « Je trouve cela courageux de sa part et ça ne m’étonne pas de lui », a-t-il confié. « Un grand évêque » a enfin, commenté Mgr Xavier Malle, évêque de Gap, sur Twitter.

Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous
Aleteia vous offre cet espace pour commenter ses articles. Cet espace doit toujours demeurer en cohérence avec les valeurs d’Aleteia. Notre témoignage de chrétiens portera d’autant mieux que notre expression sera empreinte de bienveillance et de charité.
[Voir la Charte des commentaires]