Recevez la newsletter d'Aleteia chaque jour!
Démarrez la journée avec la newsletter d'Aleteia
Je m'abonne gratuitement !

Vous ne souhaitez pas faire de don ?

Voici cinq façons d'aider Aleteia:

  1. Prier pour notre équipe et le succès de notre mission
  2. Parler d'Aleteia dans votre paroisse
  3. Partager les articles d'Aleteia avec vos amis et votre famille
  4. Désactiver votre bloqueur de pub quand vous êtes sur Aleteia
  5. S'abonner à notre newsletter gratuite et la lire tous les jours

Je vous remercie!
L'équipe d'Aleteia

 

Souscrire

Aleteia

L’info qui réjouit : l’épargne salariale encore plus encouragée

© De fizkes - Shutterstock
Partager

Les médias, sous couvert de ré-information, sont champions dans la diffusion de nouvelles négatives. Et pourtant les informations qui réjouissent existent. Loin de cacher les maux qui nous entourent, rapporter une bonne nouvelle permet de méditer sur la France qui œuvre et qui monte. Aujourd’hui, l’annonce faite par le gouvernement de développer l’épargne salariale.

Depuis le 1er janvier, la contribution patronale sur les revenus versés au titre de l’intéressement aux bénéfices de l’entreprise, appelée le forfait social, a été supprimée pour les entreprises de moins de 250 salariés. L’objectif de cette mesure est de faire davantage profiter les salariés des bénéfices de l’entreprise dont ils sont membres en développant leur redistribution.

Lire aussi : L’info qui réjouit : vers une meilleure intégration des handicapés dans l’entreprise ?

Pour cela, encore faut-il que les entreprises elles-mêmes utilisent cette opportunité et promeuvent l’épargne salariale afin de créer cet intéressement aux bénéfices. Pour cela, le ministère de l’Économie et le ministère du Travail ont communiqué auprès des entreprises concernées afin de leur faire connaître cette possibilité et de les inciter à signer avec leur personnel des accords d’intéressement aux bénéfices. Le gouvernement a également nommé deux « ambassadeurs à l’intéressement et aux participations » chargés de convaincre les différents partenaires sociaux de se lancer dans ces évolutions.

Lire aussi : L’info qui réjouit : une enseigne de grande surface qui veut mieux rémunérer ses fournisseurs

Afin de faciliter la mise en œuvre de cette mesure par les entreprises, des accords types ont été préparés et mis en ligne sur le site du ministère du Travail et de l’Emploi. Les chefs d’entreprise souhaitant appliquer cette mesure auront jusqu’au 30 juin pour signer un accord dans leur structure. L’objectif du gouvernement est de doubler le nombre de salariés intéressés aux bénéfices de leur entreprise. Il est actuellement de 1,4 millions.

 

Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement
Aleteia vous offre cet espace pour commenter ses articles. Cet espace doit toujours demeurer en cohérence avec les valeurs d’Aleteia. Notre témoignage de chrétiens portera d’autant mieux que notre expression sera empreinte de bienveillance et de charité.
[Voir la Charte des commentaires]