Recevez la newsletter d'Aleteia chaque jour!
Commencez la journée de la meilleure des manières : recevez la newsletter d'Aleteia
Je m'inscris!

Vous ne souhaitez pas faire de don ?

Voici cinq façons d'aider Aleteia:

  1. Prier pour notre équipe et le succès de notre mission
  2. Parler d'Aleteia dans votre paroisse
  3. Partager les articles d'Aleteia avec vos amis et votre famille
  4. Désactiver votre bloqueur de pub quand vous êtes sur Aleteia
  5. S'abonner à notre newsletter gratuite et la lire tous les jours

Je vous remercie!
L'équipe d'Aleteia

 

Souscrire

Aleteia

Porteur de trisomie, il a ouvert son propre food truck

CHRISTOPHER E. GONZALEZ
Partager

Si vous passez par Porto Rico, n’hésitez pas à faire un détour par le food truck de Chris González. Ce jeune chef a ouvert son propre restaurant. Il espère que son histoire pourra inspirer d’autres personnes touchées par le handicap.

Petit, il rêvait de devenir cuisinier professionnel. Aujourd’hui, Chris González, porteur de trisomie 21, est devenu patron d’un food truck à Porto Rico. Le moins que l’on puisse dire, c’est que ce chef a la banane. Petits paniers farcis au poulet, riz, sauces épicées, petits légumes n’ont plus de mystère pour ce cordon bleu au large sourire. C’est son père Eugenio qui lui a appris à cuisiner avant qu’il n’aille étudier les arts culinaires à l’université. Au fil de son apprentissage, il a côtoyé de grandes pointures comme Giovanna Huyke, la célèbre chef portoricaine, surnommée « Chef Giovanna ».

Une aventure familiale, mais c’est lui le patron

Chris a ouvert son enseigne durant l’été 2018 dans la ville de Rincón, en face d’un hôtel touristique. Il a choisi de l’appeler « Chris sin limites », ce qui signifie « Chris sans limites ». Ses parents, Eugenio et Isabel, se déclarent très fiers de lui. Avec son frère Roy, ils sont également impliqués dans la petite entreprise. Ils assistent Chris dans la préparation des paniers tandis que Roy l’aide à gérer les réseaux sociaux.

Le restaurant est ouvert du vendredi au dimanche. Le chef cuistot aime accueillir les clients, échanger et partager avec eux de manière décomplexée. Et il a du pain sur la planche. Il ne fait pas mystère de son handicap. En octobre, mois de sensibilisation à la trisomie 21, il invitait les familles ayant un enfant porteur de trisomie à venir casser la croûte dans son food truck. Car pour lui, l’essentiel est de trouver sa voie et de s’y aventurer avec détermination. Il en a fait l’heureuse expérience.

Lire aussi : John, trisomique et patron d’une entreprise prospère

Aleteia vous offre cet espace pour commenter ses articles. Cet espace doit toujours demeurer en cohérence avec les valeurs d’Aleteia. Notre témoignage de chrétiens portera d’autant mieux que notre expression sera empreinte de bienveillance et de charité.
[Voir la Charte des commentaires]