Recevez la newsletter d'Aleteia chaque jour!
Commencez la journée de la meilleure des manières : recevez la newsletter d'Aleteia
Je m'inscris!

Vous ne souhaitez pas faire de don ?

Voici cinq façons d'aider Aleteia:

  1. Prier pour notre équipe et le succès de notre mission
  2. Parler d'Aleteia dans votre paroisse
  3. Partager les articles d'Aleteia avec vos amis et votre famille
  4. Désactiver votre bloqueur de pub quand vous êtes sur Aleteia
  5. S'abonner à notre newsletter gratuite et la lire tous les jours

Je vous remercie!
L'équipe d'Aleteia

 

Souscrire

Aleteia

Légion d’honneur : les inattendus de la promotion du 1er janvier

LEGION D'HONNEUR
JACQUES DEMARTHON I AFP
Partager

Outre l'écrivain Michel Houellebecq et les 23 joueurs de l'équipe de France de football, la promotion du 1er janvier de la Légion d'honneur distingue de nombreux policiers, pompiers ou personnalités qui se sont mis au service des autres.

Cliquez ici pour ouvrir le diaporama

La promotion du nouvel an de la légion d’honneur rassemble cette année 402 personnes au total. Elle se distingue par la présence de nombreuses personnes qui ont mis leur talent ou leur vie au service des autres. A ainsi été promu chevalier sur le contingent du ministère de l’Intérieur Marin Sauvageon, jeune étudiant sauvagement tabassé en novembre 2016 à Lyon après s’être interposé contre des individus qui reprochaient à un couple de s’embrasser dans la rue. Le jeune homme, qui a rencontré le pape François en 2018, a été nommé chevalier pour « services exceptionnels nettement caractérisés ». Ancien ministre, chancelier de l’Institut de France, Xavier Darcos est élevé à la dignité de grand officier. Le journaliste Stéphane Bern, promoteur du loto du patrimoine, a été promu chevalier. Le nouvel archevêque de Paris, Mgr Michel Aupetit, a lui aussi été promu chevalier.

Comme à chaque « livraison », la longue liste communiquée par la chancellerie de la Légion d’honneur publiée au Journal Officiel fait une part belle à quelques célébrités qui participent dans leurs domaines au rayonnement de la France dans le monde. Mais on y trouve également des dizaines d’anonymes dont de nombreux policiers, pompiers ou personnes engagées dans la vie associative. A l’instar d’Odette d’Aboville, ancienne conductrice d’ambulance puis inspectrice de la Croix Rouge pendant la seconde guerre mondiale qui a parcouru 85.182 km au volant en cinq ans, principalement en région Nord-Picardie mais aussi jusqu’en Allemagne et en Russie. Notons également la présence de Robert Millet, un ancien résistant, de Raymonde Fontaneau, une juste de France, ou encore Odile Weulersse auteur de romans historiques pour la jeunesse.

Tags:
Médaille
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous
Aleteia vous offre cet espace pour commenter ses articles. Cet espace doit toujours demeurer en cohérence avec les valeurs d’Aleteia. Notre témoignage de chrétiens portera d’autant mieux que notre expression sera empreinte de bienveillance et de charité.
[Voir la Charte des commentaires]