Vous ne souhaitez pas faire de don ?

Voici cinq façons d'aider Aleteia:

  1. Prier pour notre équipe et le succès de notre mission
  2. Parler d'Aleteia dans votre paroisse
  3. Partager les articles d'Aleteia avec vos amis et votre famille
  4. Désactiver votre bloqueur de pub quand vous êtes sur Aleteia
  5. S'abonner à notre newsletter gratuite et la lire tous les jours

Je vous remercie!
L'équipe d'Aleteia

 

Souscrire

Aleteia

L’étonnante pénitence demandée par Philippe Néri en confession

© Pixabay
Partager

Les bruits de couloir et les on-dit sont source de division et il est parfois difficile de les arrêter. Saint Philippe Néri nous en donne une illustration très concrète.

La médisance, cet acte pas très glorieux qui nous fait colporter des choses peu reluisantes et fausses sur les autres, vous situez ? Racontars, potins, cancans, calomnie, bavardages… Si on lui donne de petits noms attrayants, elle n’est guère bénéfique et nous colle malheureusement parfois à la peau.

Un épisode de la vie de saint Philippe Néri, fondateur de l’ordre de la congrégation de l’Oratoire, connu par ailleurs pour son humour saillant, l’illustre parfaitement. À une commère venue se confesser et avouer piteusement ses forfaits, il aurait donné cette pénitence : « Rentrez chez vous, prenez une poule et plumez-là. Ensuite, allez dans votre quartier, semez les plumes sur votre chemin, puis revenez me voir ». Le jour suivant, la pipelette repentie revient. Le bon saint lui demande alors d’aller ramasser toutes les plumes dans la rue. « Mais c’est impossible », se désole-t-elle. Ce à quoi il répond du tac au tac : « Vous voyez bien qu’il est plus facile de colporter des ragots que d’en réparer les conséquences ». De quoi clouer le bec de la cancanière qui s’est probablement trouvée aussi abrutie qu’une poule qui aurait trouvé un couteau.

La médisance « détruit la vie »

Le pape François, qui n’a pas l’habitude de marcher sur des œufs, fustige lui aussi la médisance : « Celui qui médit, salit, détruit la réputation, détruit la vie et bien souvent sans raison, contre la vérité », rappelait-il en 2016. Allons, ne soyons pas des poules mouillées, il est toujours temps de prendre de bonnes résolutions. Roule ma poule ?

Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous
Aleteia vous offre cet espace pour commenter ses articles. Cet espace doit toujours demeurer en cohérence avec les valeurs d’Aleteia. Notre témoignage de chrétiens portera d’autant mieux que notre expression sera empreinte de bienveillance et de charité.
[Voir la Charte des commentaires]
Les lecteurs comme vous contribuent à la mission de Aleteia

Depuis notre création en 2012, le nombre de lecteurs de Aleteia a augmenté rapidement dans le monde entier. Notre équipe est déterminée à proposer des informations qui enrichissent et inspirent la vie de nos lecteurs avec une dimension catholique. C'est la raison pour laquelle nous voulons que nos articles soient gratuits et librement accessibles à tout le monde, mais pour ce faire, nous avons besoin de votre aide. Un journalisme de qualité a un coût (que la publicité sur Aleteia ne peut couvrir entièrement). C'est pourquoi des lecteurs comme VOUS font une différence majeure en faisant un don d'à peine 3 euros par mois.