Vous ne souhaitez pas faire de don ?

Voici cinq façons d'aider Aleteia:

  1. Prier pour notre équipe et le succès de notre mission
  2. Parler d'Aleteia dans votre paroisse
  3. Partager les articles d'Aleteia avec vos amis et votre famille
  4. Désactiver votre bloqueur de pub quand vous êtes sur Aleteia
  5. S'abonner à notre newsletter gratuite et la lire tous les jours

Je vous remercie!
L'équipe d'Aleteia

 

Souscrire

Aleteia

Une quête pas comme les autres

OFFERS
Pascal Deloche / Godong
Partager

Les fidèles sont invités ce dimanche 21 octobre à participer à la mission de l’Église universelle. L’intégralité des dons faits lors de la quête dominicale sera transmise aux Œuvres pontificales missionnaires (OPM).

« La mission du Christ Rédempteur, confiée à l’Église, est encore bien loin de son achèvement », écrivait Jean Paul II en 1990 dans son encyclique Redemptoris Missio. « Au terme du deuxième millénaire après sa venue, un regard d’ensemble porté sur l’humanité montre que cette mission en est encore à ses débuts et que nous devons nous engager de toutes nos forces à son service. » Hier, comme aujourd’hui et demain, la Mission de l’Église catholique demeure : annoncer la Bonne Nouvelle du Christ en témoignant que Jésus est « le Chemin, la Vérité et la Vie » et que, tous, nous sommes aimés de Dieu et sauvés par lui.

Mais mener à bien cette mission d’évangélisation a un coût. Pour « semer l’Évangile » et laisser Dieu faire « grandir la récolte », l’intégralité des dons faits par les fidèles lors de la quête de ce dimanche 21 octobre dans les églises du monde entier sera transmise aux OPM. Ces dernières seront ensuite chargées de distribuer l’argent et permettre à l’Église de vivre, d’assurer sa croissance dans le monde et de favoriser l’annonce de l’Évangile sur les cinq continents. Cela va de la formation des séminaristes et des catéchistes à l’aide à un diocèse isolé du Mexique en passant par la construction d’une maison aux Philippines pour les enfants des rues.

Prêtre français du diocèse de Tolède (Espagne), le père Hervé de Penfentenyo vit depuis 2012 auprès d’Amérindiens à Progresso, une région rurale et pauvre du Pérou. « Il me semble que si nous sommes fidèles à une présence humble dans nos villages, fervents dans la vie de prière et dans le service aux pauvres, nos gens basculeront tôt ou tard du côté de l’Évangile », confiait-il à Aleteia en juillet dernier. « Plus encore, nos communautés de village pourront commencer à réaliser de vraies avancées dans leurs structures sociales, éducatives, sanitaires et politiques. Je pense que la vie chrétienne et l’Évangile sont un facteur de progrès, et ce bien plus que la visite ponctuelle d’une ONG, même généreuse ». Pour ce berger des âmes, « ce serait une erreur de vouloir mesurer les résultats de notre vie missionnaire selon une échelle uniquement humanitaire ».

C’est pour soutenir tous ces témoins vivants de l’Évangile que, depuis 1926, l’ensemble des paroisses catholiques du monde est invité à célébrer le dimanche missionnaire mondial et à participer à la quête mondiale des OPM. L’Église lui donne le statut de « quête impérée ». Pour mémoire, la majorité des quêtes du dimanche sont au profit du budget de la paroisse, à l’exception des quêtes dites impérées (ordonnées par l’évêque). Ces dernières peuvent se faire à l’intention d’un service diocésain (séminaire, chantiers diocésains comme les Chantiers du Cardinal…), national (Secours catholique…) soit, comme celle de ce dimanche, pour manifester la solidarité de tous les croyants au sein de l’Église universelle.

> Prenez part à la mission d’évangélisation ! Faites un geste de partage : donnez, maintenant !

Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous
Aleteia vous offre cet espace pour commenter ses articles. Cet espace doit toujours demeurer en cohérence avec les valeurs d’Aleteia. Notre témoignage de chrétiens portera d’autant mieux que notre expression sera empreinte de bienveillance et de charité.
[Voir la Charte des commentaires]
Les lecteurs comme vous contribuent à la mission de Aleteia

Depuis notre création en 2012, le nombre de lecteurs de Aleteia a augmenté rapidement dans le monde entier. Notre équipe est déterminée à proposer des informations qui enrichissent et inspirent la vie de nos lecteurs avec une dimension catholique. C'est la raison pour laquelle nous voulons que nos articles soient gratuits et librement accessibles à tout le monde, mais pour ce faire, nous avons besoin de votre aide. Un journalisme de qualité a un coût (que la publicité sur Aleteia ne peut couvrir entièrement). C'est pourquoi des lecteurs comme VOUS font une différence majeure en faisant un don d'à peine 3 euros par mois.