Aleteia logoAleteia logo
Aleteia
Mercredi 25 novembre |
Sainte Catherine d'Alexandrie
home iconSpiritualité
line break icon

Évangéliser ce n’est pas du prosélytisme, c’est un acte d’amour

© WEMPS

Temps d'accueil autour d'une boisson chaude lors d’un Week-End Mission Prière Service (WEMPS).

Jesús Colina - Publié le 14/10/18

Alors que le pape François a institué un mois missionnaire extraordinaire en octobre 2019, l’archevêque Giovanni Pietro Dal Toso, président des Œuvres pontificales missionnaires (OPM), est revenu sur le sens de l’évangélisation. Rappelant que l’Église « n’existe que pour évangéliser », il a expliqué qu’elle « ne peut pas priver les hommes de la Bonne Nouvelle qu'ils sont aimés de Dieu et sauvés par lui ».

Il existe une confusion historique et persistante dans de nombreux milieux et dans les cœurs entre annonce de l’Évangile et prosélytisme. C’est sur ce constat que l’archevêque Giovanni Pietro Dal Toso, nommé récemment président des Œuvres pontificales missionnaires par le pape François, est revenu sur le sens de l’évangélisation lors du Congrès Mission qui s’est déroulé à Paris du 29 au 30 septembre.




Lire aussi :
Père Antonio Aurelio, missionnaire du globe

Évangéliser c’est « donner à l’homme l’expérience du Dieu qui l’aime pour que cet homme, cette femme, apprenne à aimer pleinement. C’est avant tout par amour pour cet homme et pour cette femme que nous sommes appelés à évangéliser », a-t-il déclaré. Il ne s’agit pas ici de « défendre une idéologie, ou de vendre un produit — le pape François, aussi bien que le pape Benoît, diraient qu’il ne s’agit pas de prosélytisme —, il s’agit de sauver l’homme en lui apprenant le chemin de l’amour tel que le Christ l’a montré par sa parole et par sa vie ».


US CHURCH BONAVIA

Lire aussi :
10 idées venues d’ailleurs pour dynamiser sa paroisse

Si l’on revient à l’origine du mot « Évangéliser », cela signifie « porter l’évangile, la Bonne Nouvelle qu’est le Christ ». « En quittant le monde, il a investi les apôtres exactement de cette charge : “Allez et annoncez l’Évangile à toutes les nations, les baptisant au nom du Père et du Fils et du Saint Esprit”, a rappelé avec justesse l’archevêque. « Dieu a voulu l’Église pour qu’elle manifeste à l’homme, et aussi à l’homme d’aujourd’hui, que Dieu veut le sauver. Voilà pourquoi l’Église n’existe que pour évangéliser ». Attention, « ce n’est pas parce qu’il y a une Église que la mission existe. C’est à cause de la mission que l’Église a été instituée. L’Église ne peut pas priver les hommes de la Bonne Nouvelle qu’ils sont aimés de Dieu et sauvés par lui ».

« C’est grâce à la mission que l’Église reste vivante »

L’Église n’a pas été fondée d’abord pour le « confort » des chrétiens, mais pour annoncer l’Évangile à tous les hommes. « Si elle cessait de le faire, ce ne serait plus l’Église telle que le Christ l’a voulue », a prévenu l’archevêque Giovanni Pietro Dal Toso. « C’est grâce à la mission que l’Église reste vivante. Saint Jean Paul II a écrit que la mission témoigne de la maturité de la foi. Là où la foi est vivante, la mission aussi est vivante. Dans le même sens, le pape François a affirmé que la mission est le paradigme de chaque action de l’Église ».


WOMAN PRAYING

Lire aussi :
C’est le moment de prier pour la mission dans le monde

Parce qu’il en va de la responsabilité de toute l’Église envers la mission, le pape François a voulu un mois missionnaire extraordinaire, qui sera célébré en octobre 2019. Le thème choisi : « Baptisés et envoyés. L’Église du Christ en mission dans le monde ». « Ce sera l’occasion pour réveiller ce souci missionnaire dont le besoin est extrême aujourd’hui et dont témoigne aussi ce congrès », a affirmé l’archevêque Giovanni Pietro Dal Toso. « Veuillez penser concrètement à comment vous pourriez valoriser ce mois missionnaire extraordinaire, par des initiatives de prière, de mission, de charité ».

> Prenez part à la mission d’évangélisation ! Faites un geste de partage : donnez, maintenant !

En partenariat avec

Tags:
L'Esprit missionnairemission
Soutenez Aleteia !
A travers le monde, vous êtes des millions à lire Aleteia, pour y trouver quelque chose d'unique : une vision du monde et de votre vie inspirée par l’Évangile. On prétend qu'il est de plus en plus difficile de transmettre les valeurs chrétiennes aux jeunes d'aujourd'hui.
Et pourtant, savez-vous que plus de la moitié des lecteurs d'Aleteia sont des jeunes de 18 à 35 ans ? C'est pourquoi il est si important que Aleteia demeure un service quotidien, gratuit et accessible à tous. Cependant, un journalisme de qualité a un coût que la publicité est loin de couvrir. Alors, pour qu'Aleteia puisse continuer à transmettre les valeurs chrétiennes au cœur de l'univers digital, votre soutien financier demeure indispensable.
*avec déduction fiscale
Le coin prière
La fête du jour






Top 10
Mathilde de Robien
« S’il te plaît Marie » : une grande suppliqu...
Baptême à domicile chez Antoinette Faure
Timothée Dhellemmes
Confinée, Antoinette, 90 ans, a reçu le baptê...
christ en majesté
Fr. Jean-Thomas de Beauregard, op
Le Christ-Roi, ou comment servir un roi qui s...
La rédaction d'Aleteia
Voici la prière des JMJ de Lisbonne 2023
WEB2-EVACUATION-CAMP-MIGRANT-AFP-080_HL_NCOISSAC_1277288.jpg
Mgr Benoist de Sinety
Si toutes les vies se valent…
La rédaction d'Aleteia
Célébrer le dimanche 22 novembre à la maison
Sanctuaire Notre-Dame de Montligeon
Agnès Pinard Legry
Cas de Covid-19 au sanctuaire de Montligeon :...
Afficher La Suite
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement