Aleteia logoAleteia logo
Aleteia
Mercredi 22 septembre |
Saint Maurice
home iconSpiritualité
line break icon

Nunzio Sulprizio, un jeune saint pour les nouvelles générations

NUNZIO SULPRIZIO

PD

Isabelle Cousturié - Publié le 11/10/18

Le pape François offre ce 14 octobre un nouveau saint aux jeunes du monde en canonisant un jeune italien de 19 ans qui, malgré une vie dure et humiliante, a fait preuve d’une rare piété

Le 1er décembre 1968, en béatifiant Nunzio Sulprizio, jeune artisan napolitain décédé 132 ans plus tôt, Paul VI avait dit aux jeunes : « Il vous dira que vous, jeunes, pouvez régénérer en vous-mêmes le monde dans lequel la Providence vous a appelés à vivre et qu’il vous appartient à vous, les premiers, de vous consacrer au salut d’une société qui a précisément besoin d’âmes fortes et intrépides ». Cinquante ans plus tard voilà que le jeune Nunzio Sulprizio, en plein synode sur les jeunes, est offert aux nouvelles générations pour les guider sur le chemin de la sainteté, tout particulièrement en cas d’extrêmes souffrances dans la maladie ou autres situations de la vie.

D’une rare piété

Marqué par une enfance douloureuse, ce jeune italien, décédé à l’âge de 19 ans, après avoir été un enfant battu notamment par son oncle qui en avait la garde et l’exploitait dans sa forge, ne s’est jamais départi de son espérance en Dieu. En l’élevant au rang de saint aux côtés de Paul VI, le Pape François lie deux modèles de sainteté, « celle d’un Pape marqué par une solide formation intellectuelle et le souci de rendre le message chrétien audible dans le monde entier, et celle d’un jeune garçon humilié, dont la foi demeure un exemple pour les plus pauvres d’aujourd’hui qui, comme disent les Béatitudes, auront une grande récompense dans le Ciel ».


POPE PAUL VI

Lire aussi :
Paul VI, le pape du Credo et de la vie

L’enfance et l’adolescence du jeune Nunzio est un véritable chemin de Croix. Son seul refuge, une chapelle, devant le tabernacle, où il cherchait réconfort et affection en son fidèle et seul ami, le Christ. Jusqu’au jour où il est recueilli par un autre oncle et présenté à un colonel de la garde royale à Naples, Félix Wochinger, un homme très charitable et très pieux, qui s’occupera de lui jusqu’à la fin. Nunzio décède le 5 mai 1836. Gravement malade, il finit sa vie en offrant ses souffrances au Seigneur. »Soyez heureux, depuis le Ciel je vous assisterai toujours », confie-t-il au prêtre venu lui administrer les derniers sacrements.

Tags:
béatification et canonisationsaintetésynodeVatican
Soutenez Aleteia !
A travers le monde, vous êtes des millions à lire Aleteia, pour y trouver quelque chose d'unique : une vision du monde et de votre vie inspirée par l’Évangile. On prétend qu'il est de plus en plus difficile de transmettre les valeurs chrétiennes aux jeunes d'aujourd'hui.
Et pourtant, savez-vous que plus de la moitié des lecteurs d'Aleteia sont des jeunes de 18 à 35 ans ? C'est pourquoi il est si important que Aleteia demeure un service quotidien, gratuit et accessible à tous. Cependant, un journalisme de qualité a un coût que la publicité est loin de couvrir. Alors, pour qu'Aleteia puisse continuer à transmettre les valeurs chrétiennes au cœur de l'univers digital, votre soutien financier demeure indispensable.
*avec déduction fiscale
Le coin prière
La fête du jour






Top 10
1
I.Media
Mariage homosexuel, pilule, suicide assisté : un texte inédit de ...
2
Cerith Gardiner
Douze dévotions mariales pour douze circonstances de la vie
3
Jeanne Larghero
Contraception : si c’est gratuit, c’est toi le produit !
4
SANKTUARIUM W LA SALETTE
Timothée Dhellemmes
Le pape François s’adresse aux pèlerins de Notre-Dame de La Salet...
5
Laurent Ottavi
Guillaume Cuchet : « Le catholicisme aura l’avenir qu’on voudra b...
6
Père Christian Lancrey-Javal
Esquiver, encaisser, répondre. La leçon de bo...
7
MEDITATION
Laurent Ottavi
La méditation, une foi de substitution ?
Afficher La Suite
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement