Aleteia logoAleteia logoAleteia
Mardi 06 décembre |
Saint Nicolas de Myre
Aleteia logo
Actualités
separateurCreated with Sketch.

Justice : refuser la PMA à un couple de femmes n’est pas discriminatoire

CONSEIL D'ETAT

Conseil d'Etat

Agnès Pinard Legry - publié le 03/10/18 - mis à jour le 04/10/18

Refuser d’accorder une PMA à un couple de femmes n’est pas contraire au principe d’égalité devant la loi, a affirmé le Conseil d’État dans une décision du 28 septembre.

Saisi début juillet d’une Question prioritaire de constitutionnalité (QPC) soulevée par un couple de femmes après que le CHU de Toulouse leur eut refusé leur demande de procréation médicalement assistée (PMA) en avril, le Conseil d’État a tranché. Dans une décision du 28 septembre, la plus haute juridiction administrative a indiqué que « la différence de traitement […] entre les couples formés d’un homme et d’une femme et les couples de personnes de même sexe […] n’est pas contraire au principe d’égalité ».


IN VITRO

Lire aussi :
PMA, leurre de vérité

Pour les juges, « le principe d’égalité ne s’oppose ni à ce que le législateur règle de façon différente des situations différentes ni à ce qu’il déroge à l’égalité pour des raisons d’intérêt général, pourvu que, dans l’un et l’autre cas, la différence de traitement qui en résulte soit en rapport direct avec l’objet de la loi qui l’établit ».

Dans un rapport publié en juillet dans le cadre de la prochaine révision des lois de bioéthique, le Conseil d’État avait indiqué qu’il ne s’opposait ni à une extension de la PMA, ni à un maintien du statut quo, laissant ainsi aux politiques leurs responsabilités. « En droit rien n’impose au législateur d’ouvrir aux couples de femmes et aux femmes seules la possibilité d’accéder aux techniques d’AMP » mais « rien n’impose de maintenir les conditions actuelles d’accès à l’AMP » non plus, soulignait le rapport. Les juges ont également détaillé longuement les profondes conséquences qu’un changement de législation pourrait avoir sur la société française.


FRANCE, COUNCIL, BUILDING

Lire aussi :
Derrière la révision des lois de bioéthique, une révolution juridique

Tags:
Bioéthiqueconseil d'étatGPA
Soutenez l’aventure missionnaire qu’est Aleteia !

Vous n’avez jamais fait un don à Aleteia ?  De grâce, faites-le, maintenant.

Aleteia se doit d’être gratuit : les missionnaires ne font pas payer l’évangélisation qu’ils apportent. Grâce à cette gratuité, chaque mois 10 à 20 millions d’hommes et de femmes - majoritairement des jeunes -, visitent la cathédrale virtuelle qu’est Aleteia. Mais vous le savez, si l’entrée de nos églises n’est pas payante, c’est parce que les fidèles y donnent à la quête.

L’évangélisation de l’univers Internet est le défi crucial de l’annonce de l’Évangile en notre temps. Et voici que Aleteia - de loin le premier site Internet catholique au monde -, voici que, Dieu aidant, Aleteia excelle à remplir cette mission. Mais, problème, seuls 2% de ses lecteurs fidèles donnent au moment de la quête…

Vous aimez Aleteia ? Vous voulez être de l’aventure missionnaire qu’est Aleteia ?

Alors, sans attendre, aujourd’hui même, donnez !

*avec déduction fiscale
FR_Donation_banner.gif
Le coin prière
La fête du jour





Confiez vos intentions de prière à notre communauté de plus de 550 monastères


Top 10
Afficher La Suite
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement