Aleteia logoAleteia logo
Aleteia
Jeudi 23 septembre |
home iconActualités
line break icon

Justice : refuser la PMA à un couple de femmes n’est pas discriminatoire

CONSEIL D'ETAT

Conseil d'Etat

Agnès Pinard Legry - Publié le 03/10/18 - Mis à jour le 04/10/18

Refuser d’accorder une PMA à un couple de femmes n’est pas contraire au principe d’égalité devant la loi, a affirmé le Conseil d’État dans une décision du 28 septembre.

Saisi début juillet d’une Question prioritaire de constitutionnalité (QPC) soulevée par un couple de femmes après que le CHU de Toulouse leur eut refusé leur demande de procréation médicalement assistée (PMA) en avril, le Conseil d’État a tranché. Dans une décision du 28 septembre, la plus haute juridiction administrative a indiqué que « la différence de traitement […] entre les couples formés d’un homme et d’une femme et les couples de personnes de même sexe […] n’est pas contraire au principe d’égalité ».


IN VITRO

Lire aussi :
PMA, leurre de vérité

Pour les juges, « le principe d’égalité ne s’oppose ni à ce que le législateur règle de façon différente des situations différentes ni à ce qu’il déroge à l’égalité pour des raisons d’intérêt général, pourvu que, dans l’un et l’autre cas, la différence de traitement qui en résulte soit en rapport direct avec l’objet de la loi qui l’établit ».

Dans un rapport publié en juillet dans le cadre de la prochaine révision des lois de bioéthique, le Conseil d’État avait indiqué qu’il ne s’opposait ni à une extension de la PMA, ni à un maintien du statut quo, laissant ainsi aux politiques leurs responsabilités. « En droit rien n’impose au législateur d’ouvrir aux couples de femmes et aux femmes seules la possibilité d’accéder aux techniques d’AMP » mais « rien n’impose de maintenir les conditions actuelles d’accès à l’AMP » non plus, soulignait le rapport. Les juges ont également détaillé longuement les profondes conséquences qu’un changement de législation pourrait avoir sur la société française.


FRANCE, COUNCIL, BUILDING

Lire aussi :
Derrière la révision des lois de bioéthique, une révolution juridique

Tags:
Bioéthiqueconseil d'étatpma gpa
Soutenez Aleteia !
A travers le monde, vous êtes des millions à lire Aleteia, pour y trouver quelque chose d'unique : une vision du monde et de votre vie inspirée par l’Évangile. On prétend qu'il est de plus en plus difficile de transmettre les valeurs chrétiennes aux jeunes d'aujourd'hui.
Et pourtant, savez-vous que plus de la moitié des lecteurs d'Aleteia sont des jeunes de 18 à 35 ans ? C'est pourquoi il est si important que Aleteia demeure un service quotidien, gratuit et accessible à tous. Cependant, un journalisme de qualité a un coût que la publicité est loin de couvrir. Alors, pour qu'Aleteia puisse continuer à transmettre les valeurs chrétiennes au cœur de l'univers digital, votre soutien financier demeure indispensable.
*avec déduction fiscale
Top 10
1
SANKTUARIUM W LA SALETTE
Timothée Dhellemmes
Le pape François s’adresse aux pèlerins de Notre-Dame de La Salet...
2
I.Media
Mariage homosexuel, pilule, suicide assisté : un texte inédit de ...
3
Laurent Ottavi
Guillaume Cuchet : « Le catholicisme aura l’avenir qu’on voudra b...
4
Père Christian Lancrey-Javal
Esquiver, encaisser, répondre. La leçon de bo...
5
I.Media
Pour François, Traditionis custodes rétablit les « véritables int...
6
MEDITATION
Laurent Ottavi
La méditation, une foi de substitution ?
7
Mathilde de Robien
Ces lieux bénis où la Vierge a pleuré : Notre-Dame de Cléry, dans...
Afficher La Suite
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement