Aleteia logoAleteia logoAleteia
Vendredi 23 février |
Saint Alexandre l'Acémète
Aleteia logo
Actualités
separateurCreated with Sketch.

Parcoursup : de nombreux jeunes dans l’attente

GIRL,DEPRESSED

Shutterstock

Domitille Farret d'Astiès - publié le 21/08/18

À quelques semaines à peine de la reprise des cours, nombreux sont les jeunes bacheliers qui sont encore en attente d'une réponse pour l'année à venir.

Sans donateurs, l’avenir d'Aleteia s’écrit en pointillé.
Pour que Aleteia reste gratuit et faire rayonner l’espérance qui est en vous,
Faites un don à Aleteia !

JE FAIS UN DON

(avec réduction fiscale)

Alors que la rentrée des classes approche à grands pas, de nombreux jeunes inscrits sur Parcoursup n’ont pas encore d’affectation pour la rentrée, bien qu’ils aient leur bac en poche. Selon les chiffres du ministère de l’Enseignement supérieur, actualisés chaque jour, pas loin de 64.000 jeunes, sur les 812.000 initialement inscrits sur la plateforme, seraient en attente d’une place dans l’enseignement supérieur. Quasiment 600.000 candidats ont accepté une proposition. Parmi eux, environ 500.000 ont répondu oui définitivement et près de 100.000 ont accepté une proposition tout en ayant encore d’autres vœux en attente.


STUDENT

Lire aussi :
Parcoursup : ces écoles qui permettent de se former autrement

Pour le ministère, sur les 64.000 jeunes sans réponse, seulement 16.000 seraient encore activement à la recherche d’une place tandis que les 48.000 restants sont considérés comme des « candidats inactifs ». Selon Jérôme Teillard, responsable de Parcoursup au ministère de l’Enseignement supérieur, il s’agit de ceux qui n’ont pas répondu aux sollicitations les incitant à s’inscrire en phase complémentaire ou à avoir recours à un accompagnement personnalisé en s’adressant à la Commission académique d’accès à l’enseignement supérieur (CEAS) .


POLE EMPLOI

Lire aussi :
Attention, ces métiers conduisent au chômage

Les détracteurs de ce système arguent quant à eux que certains « candidats inactifs » n’ont pas eu connaissance des démarches à suivre. Quoi qu’il en soit, de nombreux bacheliers sont déçus ou en colère. En outre, la situation rend plus compliquée la délicate question du logement. Difficile pour eux de se projeter sereinement pour la rentrée prochaine.

Tags:
enseignementRentrée scolaire
Vous aimez le contenu de Aleteia ?

Faites du soutien de notre mission votre effort de Carême 2024.

Notre mission ? Offrir une lecture chrétienne de l’actualité et transmettre l’espérance du Christ sur le continent numérique.

Nous sommes les missionnaires du XXIème siècle : accompagnez-nous par vos dons !

Grâce à la déduction fiscale, vous pouvez soutenir le premier site internet catholique au monde tout en réduisant vos impôts.

(avec déduction fiscale)
ASSISE-Ictus-x-Aleteia.gif
Le coin prière
La fête du jour





Top 10
Afficher La Suite
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement