Recevez la newsletter d'Aleteia chaque jour!
Démarrez la journée avec la newsletter d'Aleteia
Je m'abonne gratuitement !

Vous ne souhaitez pas faire de don ?

Voici cinq façons d'aider Aleteia:

  1. Prier pour notre équipe et le succès de notre mission
  2. Parler d'Aleteia dans votre paroisse
  3. Partager les articles d'Aleteia avec vos amis et votre famille
  4. Désactiver votre bloqueur de pub quand vous êtes sur Aleteia
  5. S'abonner à notre newsletter gratuite et la lire tous les jours

Je vous remercie!
L'équipe d'Aleteia

 

Souscrire

Aleteia

Fournitures scolaires : les astuces pour éviter le stress

SCHOOL SUPPLIES
Partager

Anticiper, vérifier ce qui peut encore servir d’une année sur l’autre, rester ferme avec ses enfants, faire ses courses en ligne, autant de réflexes qui vous simplifieront la vie au moment d’aller acheter les fournitures scolaires de votre enfant.

Vous avez reçu la fameuse liste de fournitures scolaires et votre enfant vous tanne pour aller faire les courses et choisir son agenda, objet adulé et chéri tant qu’il n’est pas encore noirci de devoirs fastidieux… Êtes-vous plutôt du genre à répondre : « Oh là mon chéri, pas de panique, la rentrée des classes est dans plus d’un mois, on a le temps ! », ou bien : « Ne t’inquiète pas, j’ai fait les courses pendant que tu étais en camp scout, tout est sous contrôle » ? Organisée ou adepte de la dernière minute, l’achat des fournitures scolaires est un passage obligé… qui peut vite se transformer en cauchemar. Conseils pour rester zen et éviter la cohue dans les supermarchés.

Ne vous y prenez pas au dernier moment !

Si vous voulez éviter les allées bondées, les crêpages de chignon pour s’arracher le dernier tube de colle La Reine des Neiges et les files d’attente à la caisse, le mieux est d’anticiper au maximum. En remplissant le cartable de vos bambins avant de partir en vacances, vous gagnez du temps et avez encore le choix des couleurs et des formats exigés par les enseignants. À l’inverse, si vous vous y prenez au dernier moment et qu’il n’y a plus de pochette cartonnée vert émeraude ou rose fuchsia, vous êtes bonne pour vous rendre dans un second magasin, tout aussi mal achalandé en ces temps de rentrée scolaire, ou bien de revenir dans trois jours. Stress, énervement, et oublis seront au rendez-vous.

Lire aussi : Faut-il infliger des cahiers de vacances aux enfants ?

Vérifiez à la maison ce que vous avez déjà

La liste est longue, certes, mais elle n’est pas nouvelle ! Rentrée des classes ne signifie pas nécessairement « tout beau tout neuf ». La trousse, le cartable et le compas de l’année passée peuvent peut-être encore servir, les crayons sont faits pour être taillés, et le paquet de stylos bille acheté en cours d’année dernière se cache sans doute au fond d’un placard. Ayez à l’esprit que même passé le mois de septembre, on trouve des feutres et des gommes dans les rayons des supermarchés. Évitez ainsi le gaspillage, ayez une pensée pour notre « maison commune », et faites des économies, en « finissant » les feutres et classeurs à peine usagés avant d’en acheter d’autres.

Lire aussi : Puis-je toucher l’allocation de rentrée scolaire ?

Rester ferme avec vos enfants

Vos enfants profiteront peut-être de votre désir de quitter ces allées bondées et surchauffées pour vous demander d’acheter un ignoble cartable affublé du dernier superhéros à la mode ou alors la trousse XXL dernière génération. Menacée par un caprice imminent et prise d’une envie subite d’en finir, il arrive qu’on lâche prise. Définissez, avant d’entrer dans le magasin, avec vos enfants, le ou les produits qu’ils seront autorisés à choisir et restez ferme sur le reste.

Faites vos courses en ligne

Aujourd’hui, de nombreux sites spécialisés vous permettent de commander en ligne et de recevoir toutes les fournitures scolaires directement chez vous. Le choix est aussi vaste qu’en magasin et c’est souvent moins cher.

Aleteia vous offre cet espace pour commenter ses articles. Cet espace doit toujours demeurer en cohérence avec les valeurs d’Aleteia. Notre témoignage de chrétiens portera d’autant mieux que notre expression sera empreinte de bienveillance et de charité.
[Voir la Charte des commentaires]