Recevez la newsletter d'Aleteia chaque jour!

Vous ne souhaitez pas faire de don ?

Voici cinq façons d'aider Aleteia:

  1. Prier pour notre équipe et le succès de notre mission
  2. Parler d'Aleteia dans votre paroisse
  3. Partager les articles d'Aleteia avec vos amis et votre famille
  4. Désactiver votre bloqueur de pub quand vous êtes sur Aleteia
  5. S'abonner à notre newsletter gratuite et la lire tous les jours

Je vous remercie!
L'équipe d'Aleteia

 

Souscrire

Aleteia

On sait pourquoi les enfants grandissent d’un coup pendant l’été

LITTLE GIRL
Partager

Selon une étude australienne, le repos et le changement de régime alimentaire propres aux grandes vacances boostent les hormones de croissance de nos chers bambins.

Une étude menée par le docteur Timothy Olds, professeur à l’université d’Australie Sud, et publiée en janvier 2017, a démontré que les enfants grandissent plus vite pendant les vacances que pendant les périodes scolaires. « Pendant les vacances, explique le professeur, il y a un changement de régime alimentaire, mais surtout moins de stress ». Or, « le stress a un impact important sur les hormones responsables de la croissance », affirme-t-il. C’est pourquoi en vacances, lorsqu’ils sont détendus et progressent à leur propre rythme, ils prennent des centimètres.

Selon le professeur Olds, un enfant peut atteindre un pic de croissance de 10 à 16 centimètres en un an. Et même, « ils peuvent grandir d’un demi centimètre en une nuit » précise-t-il, car les hormones de croissance s’activent quand on dort. Il est donc important de respecter le quota de sommeil des enfants, nécessaire à leur bon développement, aussi bien physique que mental. Les médecins recommandent que les enfants de 1 à 2 ans dorment entre 11 et 14 heures, en incluant les siestes. Les enfants de 3 à 5 ans ont besoin de 10 à 13 heures de sommeil, les 6-12 ans de 9 à 12 heures. Même en période de vacances, il est donc important de les coucher à une heure raisonnable. Quant aux adolescents, les dernières enquêtes pointent des déficits de sommeil importants. Près de 30 % des 15-19 ans sont en dette de sommeil, et à 15 ans, 25 % des adolescents dorment moins de sept heures par nuit. Or, ils devraient en moyenne dormir 9h30 pour être en forme.

Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous
Aleteia vous offre cet espace pour commenter ses articles. Cet espace doit toujours demeurer en cohérence avec les valeurs d’Aleteia. Notre témoignage de chrétiens portera d’autant mieux que notre expression sera empreinte de bienveillance et de charité.
[Voir la Charte des commentaires]