Vous ne souhaitez pas faire de don ?

Voici cinq façons d'aider Aleteia:

  1. Prier pour notre équipe et le succès de notre mission
  2. Parler d'Aleteia dans votre paroisse
  3. Partager les articles d'Aleteia avec vos amis et votre famille
  4. Désactiver votre bloqueur de pub quand vous êtes sur Aleteia
  5. S'abonner à notre newsletter gratuite et la lire tous les jours

Je vous remercie!
L'équipe d'Aleteia

 

Abonnez-vous à notre newsletter

Aleteia

La Croatie, une nation majoritairement catholique

ST. PETER CATHEDRAL
By OPIS Zagreb | Shutterstock
Partager

À quelques heures de la finale de la Coupe du monde de football, Aleteia s’est intéressé à la Croatie, un pays imprégné d’une forte culture catholique !

Avant le coup d’envoi de la finale de la Coupe du monde, l’équipe de France tout comme celle de Croatie, fourbissent leurs dernières armes. Si Zlatko Dalić, l’entraîneur croate, mise d’abord sur son rosaire qu’il prie pendant les matchs, c’est tout un pays qui garde encore une vivante tradition catholique. La population croate compte ainsi 86,2 % de catholique, rappelle un sondage de 2011 du Bureau central des Statistiques. Comme en Alsace, l’Église catholique y est financée grâce à un concordat. Mais l’État a également des accords avec les Églises orthodoxes et protestantes.

Historiquement, les premiers contacts entre la Croatie et le Saint-Siège remontent au VIIe siècle. C’est un certain abbé Martin, envoyé en mission par le pape Jean IV (640-642), qui a traversé la Dalmatie avec l’aide de chefs croates. Par la suite, les Croates ont été évangélisés par des missionnaires romains, mais aussi des Francs venus du Patriarcat d’Aquilée. Au IXe siècle, la christianisation est achevée. Au moment du Grand Schisme de 1054, du fait de sa proximité avec les cités romaines de Dalmatie, la Croatie demeure fidèle à Rome. Depuis, la Croatie est restée fidèle à sa tradition catholique, et cela même lorsqu’elle est conquise par l’Empire ottoman à partir de 1526, puis par l’Autriche en 1700. Même la Yougoslavie de Tito ne vient pas à bout de son identité catholique.

Un pays apprécié des pèlerins

La Croatie est aussi une destination très appréciée des pèlerins. Un des sanctuaires les plus célèbres du pays se trouve à Marija Bistrica, où se rendent chaque année près de 800 000 pèlerins. On y trouve, entre autres, une Vierge noire, une basilique mineure et un très beau chemin de croix. Il y a également le sanctuaire de Saint-Joseph sur Dubovec, Sainte-Marie de la Neige à Kamensko, le sanctuaire de Ludbreg du Très Précieux Sang de Jésus et Medjugorje.

Pour découvrir ces footballeurs catholiques qui ne cachent pas leur foi, cliquez sur la première image 

Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous
Aleteia vous offre cet espace pour commenter ses articles. Cet espace doit toujours demeurer en cohérence avec les valeurs d’Aleteia. Notre témoignage de chrétiens portera d’autant mieux que notre expression sera empreinte de bienveillance et de charité.
[Voir la Charte des commentaires]