Aleteia logoAleteia logo
Aleteia
Vendredi 27 novembre |
Fête de la Vierge Marie en son icône du signe
home iconCulture
line break icon

Suisse : le Pape va bénir une mosaïque destinée aux prisonniers de Genève

MOSAIC CHRIST

YouTube I Cath.ch

Caroline Becker - Publié le 20/06/18

À l'occasion de sa visite à Genève (Suisse) le 21 juin 2018, le pape François bénira à la fin de la messe une mosaïque destinée à être placée dans la chapelle de la prison de Champ-Dollon, dans le canton de Genève.

Ce jeudi 21 mai, le pape François viendra en visite à Genève le temps d’une journée. Après une rencontre avec les autorités suisses et une visite au Conseil oecuménique des Églises (COE) il célébrera une messe à Palexpo. C’est à l’issue de celle-ci qu’il va bénir une mosaïque représentant la Résurrection du Christ, fabriquée par les ateliers du père Rupnik à Rome. Cette mosaïque sera ensuite installée dans la chapelle de la prison de Champ-Dollon, située dans le canton de Genève.


POPE FRANCIS HOLY MASS FOR WYD SUNDAY 31 JULY 2016

Lire aussi :
Tout savoir sur la visite du Pape en Suisse

Le Pape sensible à l’univers carcéral

On connaît l’attachement particulier que porte le pape François à l’univers carcéral. Très sensible au sort des prisonniers, on l’a vu maintes fois exprimer, en paroles et en actes, son affection pour les détenus. Cette année, comme les années passées, il a célébré la messe du Jeudi saint dans une prison de Rome et a lavé les pieds de douze détenus de différentes confessions. « Pour moi rendre visite à des malades, aller en prison, faire sentir au prisonnier qu’il peut avoir l’espoir de la réinsertion, c’est cela la prédication de l’Église », avait-il déclaré à Dominique Wolton dans un livre d’entretiens intitulé Politique et société.

Cette mosaïque a été réalisée au Centre Aletti à Rome, fondée en 1991 par le cardinal Thomas Spidlik pour le dialogue œcuménique avec l’Église orthodoxe. Ce centre, qui regroupe des érudits et des artistes, cherche à valoriser la rencontre entre les traditions occidentales et orientales au moyen de la recherche, du dialogue théologique, de la prière et de l’art. Le père et artiste Rupnik, qui coordonne les ateliers de formation à la création de mosaïques religieuses, apprend aux jeunes — en majorité serbes orthodoxes — l’art de la mosaïque dans une atmosphère de prière et de vie communautaire. Les mosaïques du père Rupnik sont célèbres dans le monde entier et c’est notamment à lui que l’on doit le célèbre logo du Jubilé de la Miséricorde.


WIĘZIENIE

Lire aussi :
Prier pour les criminels, une exigence chrétienne ?

Un chemin vers la vie et la lumière

Le thème iconographique choisi pour la mosaïque offre un écho direct avec la situation des prisonniers. « Cette mosaïque va parler aux détenus », a déclaré Christine Lany-Thalmeyr, de l’aumônerie œcuménique des prisons de Genève. « Cette mosaïque est celle où le Christ ressuscité est descendu, on le dit dans le Credo, dans le lieu de la mort, aux enfers, où étaient enfermés tous les morts. Il va ouvrir et il va remonter toute l’humanité. » Cette mosaïque va également être la première étape d’un chemin de joie qui relie actuellement six églises genevoises. Toutes les mosaïques ont été réalisées dans l’atelier du père Rupnik, pour rappeler que la mort et la souffrance n’ont jamais le dernier mot.

C’est en 2012 que l’Église de Genève a décidé de créer ce chemin de joie avec des mosaïques évoquant les apparitions du Christ ressuscité. Les deux premières ont été posées en avril 2017 sur les tympans des portes latérales de la basilique Notre-Dame de Genève (Cornavin) puis ensuite sur les églises de Saint-Martin (Onex), Saint-Jean XXIII (Petit-Saconnex), Saint-Nicolas de Flüe (Montbrillant) et Saint-François de Sales (Chêne-Bourg).

Tags:
ArtsÉgliseSuisse
Soutenez Aleteia !
A travers le monde, vous êtes des millions à lire Aleteia, pour y trouver quelque chose d'unique : une vision du monde et de votre vie inspirée par l’Évangile. On prétend qu'il est de plus en plus difficile de transmettre les valeurs chrétiennes aux jeunes d'aujourd'hui.
Et pourtant, savez-vous que plus de la moitié des lecteurs d'Aleteia sont des jeunes de 18 à 35 ans ? C'est pourquoi il est si important que Aleteia demeure un service quotidien, gratuit et accessible à tous. Cependant, un journalisme de qualité a un coût que la publicité est loin de couvrir. Alors, pour qu'Aleteia puisse continuer à transmettre les valeurs chrétiennes au cœur de l'univers digital, votre soutien financier demeure indispensable.
*avec déduction fiscale
Le coin prière
La fête du jour






Top 10
Timothée Dhellemmes
"Ridicule", "pathétique", "humiliante"... la ...
Timothée Dhellemmes
Les messes publiques reprendront samedi... ma...
Timothée Dhellemmes
Les évêques fustigent une décision "irréalist...
Agnès Pinard Legry
Vent debout contre la jauge de 30 person...
La rédaction d'Aleteia
Voici la prière des JMJ de Lisbonne 2023
Agnès Pinard Legry
Jauge de 30 personnes : les catholiques unis ...
WEB2-EVACUATION-CAMP-MIGRANT-AFP-080_HL_NCOISSAC_1277288.jpg
Mgr Benoist de Sinety
Si toutes les vies se valent…
Afficher La Suite
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement