Vous ne souhaitez pas faire de don ?

Voici cinq façons d'aider Aleteia:

  1. Prier pour notre équipe et le succès de notre mission
  2. Parler d'Aleteia dans votre paroisse
  3. Partager les articles d'Aleteia avec vos amis et votre famille
  4. Désactiver votre bloqueur de pub quand vous êtes sur Aleteia
  5. S'abonner à notre newsletter gratuite et la lire tous les jours

Je vous remercie!
L'équipe d'Aleteia

 

Abonnez-vous à notre newsletter

Recevez la newsletter d'Aleteia chaque jour!
Aleteia

Le supplément d’âme des espadrilles Espigas

ESPADRILLES ESPIGAS
Partager

L’été arrive, les congés se négocient et bientôt vous pourrez défiler fièrement avec de jolies espadrilles. Pour cela, quoi de mieux que de choisir des modèles 100% made in France fabriquées par des personnes en situation de handicap.

Si l’entreprise Espigas n’a qu’un mois d’existence, elle ne manque pas d’ambitions. Ce fabricant d’espadrilles qui a installé son unique atelier à Marseille a une particularité : le choix de ses employés. Trois d’entre eux sont en situation de handicap explique au journal La Provence Yohan Auguin, le chef de production : « Ils ont d’excellentes compétences […] C’est gagnant gagnant ». Fier de son équipe, il rappelle que la fabrication de ces chaussures en toile réquisitionne des compétences multitâches et requiert différentes étapes : l’assemblage des chaussures, la personnalisation et enfin l’envoi. Autant de tâches qui requièrent énormément de dextérité et de professionnalisme. Les employés relèvent ce challenge avec beaucoup de motivation.

Ce projet entrepreneurial est d’autant plus remarquable que l’entreprise s’engage, pour l’achat d’une paire d’espadrilles en ligne ou en magasin, à reverser deux euros à l’ONG italienne Mato Grosso, présente dans de nombreux pays d’Amérique du sud. Elle souhaite avant tout « aider ses volontaires bénévoles à aller au bout de la lutte contre l’extrême pauvreté et l’illettrisme notamment en créant des écoles dans des zones reculées de la Cordillère et en formant les jeunes sur des métiers d’art pour leur permettre de rester sur leur terres ancestrales et d’y vivre décemment », souligne Espigas sur son site Internet.

Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous
Aleteia vous offre cet espace pour commenter ses articles. Cet espace doit toujours demeurer en cohérence avec les valeurs d’Aleteia. Notre témoignage de chrétiens portera d’autant mieux que notre expression sera empreinte de bienveillance et de charité.
[Voir la Charte des commentaires]