Vous ne souhaitez pas faire de don ?

Voici cinq façons d'aider Aleteia:

  1. Prier pour notre équipe et le succès de notre mission
  2. Parler d'Aleteia dans votre paroisse
  3. Partager les articles d'Aleteia avec vos amis et votre famille
  4. Désactiver votre bloqueur de pub quand vous êtes sur Aleteia
  5. S'abonner à notre newsletter gratuite et la lire tous les jours

Je vous remercie!
L'équipe d'Aleteia

 

Abonnez-vous à notre newsletter

Aleteia

Père René-Luc : la parabole du légionnaire ou pourquoi Dieu ne supprime pas les épreuves ?

Partager

Récits allégoriques, les paraboles s’avèrent être de puissants moyens d’annoncer la parole. Fondateur avec Mgr Carré de CapMissio, l’école de Mission de Montpellier, le père René-Luc a décidé d’utiliser le même moyen pour évangéliser.

« Le soldat affronte trois types d’épreuves. Il est confronté à lui-même, à l’ennemi et à tous les entrainements qui lui permettent de se préparer au combat. Il en va de même pour le chrétien ». Évoquant son père légionnaire, le père René-Luc revient ici sur les épreuves que traversent les chrétiens. « Il est d’abord confronté à toutes les épreuves qui viennent de lui-même, de son caractère, de sa faiblesse, de sa tendance au péché, il est ensuite confronté aux attaques du Diable et, enfin, il est mis à l’épreuve par Dieu ».

Mais que sont ces épreuves permises par Dieu ? « Résistez-lui avec la force de la foi, car vous savez que tous vos frères, de par le monde, sont en butte aux mêmes souffrances », rappelle ainsi la Première Lettre de saint Pierre. « Dieu est un pédagogue, quand il appelle à résister avec la force de la foi, il veut d’abord nous entrainer à être de bons soldats », explique le prêtre. A l’image du chef qui entraine durement ses hommes pour qu’ils soient prêts le jour du combat, Dieu permet ces épreuves pour nous entrainer à résister au Diable et à nos propres faiblesses.

« Nous mettons notre fierté dans la détresse elle-même, puisque la détresse, nous le savons, produit la persévérance ; la persévérance produit la vertu éprouvée ; la vertu éprouvée produit l’espérance ; et l’espérance ne déçoit pas, puisque l’amour de Dieu a été répandu dans nos cœurs par l’Esprit Saint qui nous a été donné », explique le père René-Luc en citant la lettre de saint Paul apôtre aux Romains. Dans la détresse se trouve la fortification de son être ; c’est ainsi qu’agit l’Esprit Saint.

Ces tentations et ces faiblesses se rencontrent à tous les âges de la vie. Mais Dieu ne nous met pas devant des obstacles infranchissables. Comme le dit avec justesse saint Paul : « L’épreuve qui vous a atteints n’a pas dépassé la mesure humaine. Dieu est fidèle : il ne permettra pas que vous soyez éprouvés au-delà de vos forces. Mais avec l’épreuve il donnera le moyen d’en sortir et la force de la supporter ».

Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous
Aleteia vous offre cet espace pour commenter ses articles. Cet espace doit toujours demeurer en cohérence avec les valeurs d’Aleteia. Notre témoignage de chrétiens portera d’autant mieux que notre expression sera empreinte de bienveillance et de charité.
[Voir la Charte des commentaires]