Aleteia logoAleteia logo
Aleteia
Lundi 08 mars |
Saint Jean de Dieu
home iconSpiritualité
line break icon

Père René-Luc : la parabole du semeur ou comment la foi peut grandir dans notre vie ?

Père René-Luc - Agnès Pinard Legry - Publié le 09/01/18

Récits allégoriques, les paraboles s’avèrent être de puissants moyens d’annoncer la parole. Fondateur avec Mgr Carré de CapMissio, l’école de Mission de Montpellier, le père René-Luc a décidé d’utiliser le même moyen pour évangéliser.

« Voici que le semeur sortit pour semer ». Lui, c’est le prêtre, le catéchiste, le parent, l’ami ou la simple connaissance que le Seigneur a mis sur notre route pour annoncer Sa parole. La graine, la semence, c’est la connaissance que nous avons chacun, intimement, de Dieu. Et cette terre représente ce que nous sommes, notre vie. Jésus relève que cette terre varie d’une personne à l’autre et que la graine semée peut évoluer très différemment. « Comme il semait, des grains sont tombés au bord du chemin. Et les oiseaux sont venus tout manger ». Ce chemin symbolise un monde assez agité où l’herbe ne peut pas pousser car il y a sans cesse du mouvement. Apprenons à nous arrêter, à prendre le temps.




Lire aussi :
Pape François : « Nous sommes tous des semeurs de la parole de Dieu »

« D’autres sont tombés sur le sol pierreux, où ils n’avaient pas beaucoup de terre ; ils ont levé aussitôt, parce que la terre était peu profonde. » Le sol pierreux représente une vie endurcie. Face aux épreuves, aux souffrances, nous risquons d’endurcir notre cœur au point de ne plus être capable d’accueillir l’autre. « Le soleil s’étant levé, ils ont brûlé et, faute de racines, ils ont séché. » Parfois, à la moindre épreuve, tout s’effondre et nous sortons Dieu de nos vies.




Lire aussi :
Quand Mgr André Vingt-Trois revisite la parabole du semeur

« D’autres sont tombés dans les ronces ; les ronces ont poussé et les ont étouffés » Les ronces incarnent ici les soucis de la vie et l’amour de la richesse. Seul un amour de Dieu dans la confiance pourra éviter à la graine semée de s’étouffer.

« D’autres sont tombés dans la bonne terre, et ils ont donné du fruit à raison de cent, ou soixante, ou trente pour un. Celui qui a des oreilles, qu’il entende ! » À nous de veiller à ce que notre cœur demeure un cœur de chair, capable d’écoute et de confiance. Chacun entend un appel différent mais chacun, avec ses forces et ses faiblesses, doit y répondre le plus justement possible.




Lire aussi :
Père René-Luc : le songe de Don Bosco ou pourquoi l’Église ne sombrera pas ?

Tags:
parabole
Soutenez Aleteia !
A travers le monde, vous êtes des millions à lire Aleteia, pour y trouver quelque chose d'unique : une vision du monde et de votre vie inspirée par l’Évangile. On prétend qu'il est de plus en plus difficile de transmettre les valeurs chrétiennes aux jeunes d'aujourd'hui.
Et pourtant, savez-vous que plus de la moitié des lecteurs d'Aleteia sont des jeunes de 18 à 35 ans ? C'est pourquoi il est si important que Aleteia demeure un service quotidien, gratuit et accessible à tous. Cependant, un journalisme de qualité a un coût que la publicité est loin de couvrir. Alors, pour qu'Aleteia puisse continuer à transmettre les valeurs chrétiennes au cœur de l'univers digital, votre soutien financier demeure indispensable.
*avec déduction fiscale
Le coin prière
La fête du jour






Top 10
1
Bérengère Dommaigné
Tibo InShape récidive avec une vidéo chez les sœurs de Boulaur
2
La rédaction d'Aleteia
EN DIRECT – « L’Irak restera toujours avec moi dans m...
3
Arthur Herlin
En Irak, le pape François bouscule les lignes
4
Rachel Molinatti
Irak : chaque matin, Sara, musulmane, va prier devant la Vierge d...
5
La rédaction d'Aleteia
Rencontre d’Ur : la belle prière des enfants d’Abraha...
6
NEWBORN
Mathilde de Robien
Dix prénoms féminins dérivés de Joseph
7
LA BONNE MORT
Père Nathanaël Pujos
Que se passe-t-il au moment de la mort ?
Afficher La Suite
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement