Aleteia logoAleteia logo
Aleteia
Mercredi 04 août |
Saint Jean-Marie Vianney
home iconActualités
line break icon

Consistoire : les réactions des futurs cardinaux

POPE FRANCIS - PATRIARCH LOUIS RAPHAEL SAKO

ServizioFotograficoOR/CPP/CIRIC

Isabelle Cousturié - Publié le 22/05/18 - Mis à jour le 22/05/18

Le pape François va les créer cardinaux le 29 juin prochain. Découvrez les réactions de Mgr Louis Sako pour l’Irak, Mgr Coutts pour le Pakistan et de Mgr Krajewski, l’aumônier du pape chargé des pauvres.

Avec ce cinquième consistoire annoncé ce dimanche 20 mai, le pape François met progressivement en place un collège de cardinaux plus à son image, moins européen et souvent engagé dans la paix ou la justice sociale conviennent la plupart des médias au lendemain de l’annonce de la création de 14 nouveaux cardinaux par le Saint-Père, pour le 29 juin prochain, à Rome.




Lire aussi :
Qui sont les quatorze nouveaux cardinaux créés par le pape François ?

Parmi les nouveaux élus, Mgr Louis Sako, irakien et patriarche de l’Église chaldéenne, Mgr Angelo Becciu, italien, homme clé du Vatican en sa qualité de substitut, l’aumônier pontifical polonais Mgr Konrad Krajewski, que l’on surnomme « le coeur et la main » du Pape pour la charité aux pauvres, Mgr Joseph Coutts, archevêque de Karachi, au Pakistan, Mgr Angelo De Donatis, vicaire du pape pour le diocèse de Rome, et Mgr Pedro Ricardo Barreto, Archevêque de Huancayo, au Pérou, qui ont fait part de leur surprise et émotion :

Mgr Louis Sako (Irak)

Comme pour Mario Zenari, le nonce apostolique en Syrie, créé cardinal en 2016, l’annonce parmi les futurs cardinaux électeurs de la création de Mgr Louis Raphaël Sako, 69 ans, patriarche de l’Eglise catholique chaldéenne en Irak, constitue pour « tout le pays, pour les chrétiens comme pour les musulmans », une nouvelle « impulsion d’espérance » de la part de l’Eglise universelle et du Saint-Siège, et un bel « encouragement à progresser vers la réconciliation du pays », a réagi le futur cardinal Sako.

Mgr Sako sera le deuxième cardinal en poste au Moyen-Orient, aux côtés du cardinal Bechara Boutros Rai, patriarche de l’Eglise maronite libanaise, pour « porter les sujets de justice sociale, d’égalité et de citoyenneté » en Irak, mais également dans tout le Moyen-Orient et au-delà. Pour lui, le message du Saint-Père est clair : « c’est un père ; il ouvre les yeux et voit là où il y a besoin d’un grand soutien, comme cette nomination. Et cela veut dire aussi que l’Eglise est vivante, qu’elle est forte et qu’il faut persévérer, rester pour témoigner l’évangile ».




Lire aussi :
Exode des chrétiens d’Irak: Mgr Sako les appelle à ne pas déserter leur terre

Mgr Joseph Coutts (Pakistan)

Le Pakistan est également honoré avec l’archevêque de Karachi, Mgr Joseph Coutts. Dans une première réaction à chaud à l’agence Fides, le futur Cardinal a déclaré : « Je suis très surpris mais prêt à servir humblement l’Eglise et à continuer à promouvoir l’harmonie dans la ville de Karachi et dans tout le pays ». L’Archevêque, dont la devise épiscopale est « Harmonie », œuvre pour le dialogue et la paix dans le pays depuis 40 ans. « C’est un moment de joie pour toute l’Eglise catholique au Pakistan », a déclaré Mgr Samson Shukardin OFM, Evêque d’Hyderabad, « Mgr Coutts est l’Evêque le plus expert du pays et il connaît tous les détails du travail de la mission de l’Eglise au Pakistan ».

Mgr Konrad Krajewski (Rome)

L’annonce de Mgr Krajewski parmi les 14 cardinaux, est la vraie surprise. Une surprise qui est de taille également pour lui qui estime modestement n’être que «  le bras caritatif du Pape « , a-t-il confié sur Radio Vatican. « Cette pourpre est pour les pauvres et les volontaires, je n’en ai aucun mérite », a réagi l’aumônier apostolique à la nouvelle de sa création, « une chose inattendue, jamais recherchée. Encore ce soir, Mgr Krajewski se rendra à la gare Ostiense avec son équipe de bénévoles pour apporter chaleur et réconfort aux pauvres. Car pour lui, devenir cardinal « ne change rien ». Et d’ajouter : « Je crois que cette reconnaissance est aussi pour eux … Cela me fait penser aux premiers cardinaux qui étaient diacres et servaient les pauvres, parce que les diacres sont pour les pauvres … « .




Lire aussi :
Mgr Konrad Krajewski : le cœur et la main du pape François

Mgr Angelo De Donatis (Rome)

Mgr De Donatis a appris la nouvelle de sa création alors qu’il se trouvait en voiture et écoutait le Regina Coeli du Pape à la radio. Cette nouvelle « m’a laissé sans voix… une nouvelle surprenante », a-t-il confié à Vatican News. Un titre dont il espère être à la hauteur en s’inspirant des indications du pape à pratiquer « la douceur, l’humour et l’audace », comme préconisé dans l’exhortation apostolique Gaudete et exsultate du Saint-Père sur la sainteté pour tous.


POPE Audience

Lire aussi :
L’appel à la sainteté du pape François

Mgr Giovanni Angelo Becciu (Rome)

Pour Mgr Giovanni Angelo Becciu, l’annonce de son cardinalat est une invitation du Saint-Père à « trouver de nouveaux chemins d’évangélisation dans un monde en quête de plus en plus du Christ », surtout dans le monde occidental où « la déchristianisation avance » et il faut « faire preuve d’imagination pour trouver de bonnes et nouvelles formes d’évangélisation », des nouveautés à construire « toujours en communion avec le Saint-Père ».

Mgr Pedro Ricardo Barreto (Pérou)

L’annonce de la création de Archevêque de Huancayo dans la liste des futurs Cardinaux a suscité la joie de tout le Réseau ecclésial pan-amazonien (REPAM) qui voit en cette nomination « une signification très profonde, de grande espérance et de profonde responsabilité » pour tous ceux qui sont proches de lui et s’engagent à « le soutenir dans cette voie de parresia que le Pape indique actuellement, pour devenir une Eglise en sortie et pleine de courage », et encore plus au sein du REPAM qui constitue pour eux « un Kairós de Dieu pour promouvoir l’écologie intégrale », a confié à l’Agence Fides laïc catholique équatorien Mauricio Lopez, qui est également Secrétaire exécutif du REPAM.

Soutenez Aleteia !
A travers le monde, vous êtes des millions à lire Aleteia, pour y trouver quelque chose d'unique : une vision du monde et de votre vie inspirée par l’Évangile. On prétend qu'il est de plus en plus difficile de transmettre les valeurs chrétiennes aux jeunes d'aujourd'hui.
Et pourtant, savez-vous que plus de la moitié des lecteurs d'Aleteia sont des jeunes de 18 à 35 ans ? C'est pourquoi il est si important que Aleteia demeure un service quotidien, gratuit et accessible à tous. Cependant, un journalisme de qualité a un coût que la publicité est loin de couvrir. Alors, pour qu'Aleteia puisse continuer à transmettre les valeurs chrétiennes au cœur de l'univers digital, votre soutien financier demeure indispensable.
*avec déduction fiscale
Le coin prière
La fête du jour






Top 10
1
I.Media
La mise en garde du pape François contre la « tentation idolâtre ...
2
Lauriane Vofo Kana
Un livre pour garder l’espérance en temps de covid se hisse...
3
C8 Messe 15 août
La rédaction d'Aleteia
La diffusion de la messe du 15 août sur C8 fait réagir
4
Jeanne et Jean Bodet - Bébé Cotignac
Lauriane Vofo Kana
Meurtris par quatre fausses couches, ils accueillent leur « bébé ...
5
Caroline Becker
Les cierges de Notre-Dame de Paris brûlaient-ils toujours au lend...
6
MESSE-TRIDENTINE
Timothée Dhellemmes
Traditionis Custodes : « L’occasion d’un rapprochement en v...
7
Lauriane Vofo Kana
Pass sanitaire : les processions mariales se tiendront-elles cett...
Afficher La Suite
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement