Vous ne souhaitez pas faire de don ?

Voici cinq façons d'aider Aleteia:

  1. Prier pour notre équipe et le succès de notre mission
  2. Parler d'Aleteia dans votre paroisse
  3. Partager les articles d'Aleteia avec vos amis et votre famille
  4. Désactiver votre bloqueur de pub quand vous êtes sur Aleteia
  5. S'abonner à notre newsletter gratuite et la lire tous les jours

Je vous remercie!
L'équipe d'Aleteia

 

Abonnez-vous à notre newsletter

Recevez la newsletter d'Aleteia chaque jour!
Aleteia

Que la force soit avec toi !

WITHSUN MINIATURE
© Luisa Ricciarini/Leemage
"Lettrine decorée de la Pentecôte". La colombe du Saint-Esprit apparait à la Vierge Marie et les apôtres. Miniature de Girolamo da Cremona ( 1451-1483) tirée d'un choral (Cod. 10/L. c.32v) de la cathédrale de Sienne.
Partager

C’est une semaine unique qui s’écoule, un temps rythmé par deux fêtes : l’Ascension et la Pentecôte. Neuf jours pendant lesquels l’Église propose de se préparer à recevoir les dons du Saint-Esprit.

Mais que s’est-il passé à la Pentecôte ? Les apôtres, apeurés, sont devenus des évangélisateurs de feu. La force de l’Esprit saint les a transformés. C’est aussi possible pour chacun de nous. Rappelez-vous ce récit de la Pentecôte : les apôtres étaient apeurés et enfermés dans la chambre haute. Ils étaient faibles et timides. L’Esprit saint les a transformés. Il les a rendus tellement forts et intrépides qu’aucune puissance créée ne put jamais les ébranler.

Le don de force rend capable de surmonter toutes les tentations, d’accomplir toujours parfaitement ses devoirs et de louer le Seigneur chaque jour de cette vie. Oui, l’Esprit saint vient vraiment soutenir chacun dans sa faiblesse et il le fait à travers ce don de force.  

Libérer les cœurs

Dans la parabole du semeur sorti pour semer, Jésus raconte la destination du grain. Il arrive soit dans la bonne terre, soit sur le chemin caillouteux, soit dans les ronces. Jésus explique à ses disciples que le semeur est le Père et le grain est Sa Parole. La terre désigne notre cœur. Pour le pape François, « la semence se heurte souvent à la sécheresse de notre cœur et, même lorsqu’elle est accueillie, elle risque de rester stérile.

Avec le don de la force, le Saint-Esprit libère le terrain de notre cœur, il le libère de la torpeur, des incertitudes et de toutes les craintes qui peuvent le freiner, de manière que la Parole du Seigneur soit mise en pratique, de façon authentique et joyeuse ».

Même pas peur

Je me souviens du témoignage d’une jeune femme. Son mari était atteint d’une leucémie. Un soir, le médecin lui annonce qu’il n’y a plus aucun espoir de guérison. Poussée par une force surnaturelle, elle ouvre la Bible — pour la première fois de sa vie. Elle tombe sur ce passage d’Évangile dans lequel Jésus marche sur les eaux, malgré la tempête. Il dit à ses disciples effrayés : « Confiance, c’est moi, n’ayez pas peur ». Ces mots du Christ ont résonné dans son cœur de femme, d’épouse, de mère. La force de l’Esprit saint l’a emplie. Au matin, sa vie était changée : elle était rassurée, réconfortée, sauvée du désespoir. Elle n’avait plus peur et était enveloppée de la paix du Christ. Malgré les difficultés, cette paix l’habite toujours aujourd’hui.

Souvenons-nous de cette phrase de saint Paul : « Je peux tout en celui qui me donne la force ». Le souverain pontife précise d’ailleurs que « le Seigneur donne la force, toujours. Le Seigneur ne nous met pas à l’épreuve au-delà de ce que nous pouvons supporter. Lui est toujours avec nous ».

Accueillir en toutes circonstances le don de force

Cependant, ne réservons pas le don de force aux situations extrêmes ou désespérées. « Ce don doit constituer la note de fond de notre être chrétien, dans l’ordinaire de notre vie quotidienne », indique le Pape. Chaque jour, nous avons besoin de cette force de l’Esprit saint pour mener de front notre vie de chrétien, notre vie familiale et professionnelle, nos engagements.

Nous avons besoin de ce don de l’Esprit pour ne pas céder au découragement, à la médisance, à la paresse. À l’invitation du pape François, accueillons ce don de force afin que l’Esprit saint puisse « soulager notre cœur et communiquer une force nouvelle et de l’enthousiasme à notre vie ».

Tags:
pentecote
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous
Aleteia vous offre cet espace pour commenter ses articles. Cet espace doit toujours demeurer en cohérence avec les valeurs d’Aleteia. Notre témoignage de chrétiens portera d’autant mieux que notre expression sera empreinte de bienveillance et de charité.
[Voir la Charte des commentaires]