Recevez la newsletter d'Aleteia chaque jour!
Et si vous receviez de bonnes nouvelles chaque matin ? Inscrivez-vous à la newsletter d'Aleteia !
Je m'inscris!

Vous ne souhaitez pas faire de don ?

Voici cinq façons d'aider Aleteia:

  1. Prier pour notre équipe et le succès de notre mission
  2. Parler d'Aleteia dans votre paroisse
  3. Partager les articles d'Aleteia avec vos amis et votre famille
  4. Désactiver votre bloqueur de pub quand vous êtes sur Aleteia
  5. S'abonner à notre newsletter gratuite et la lire tous les jours

Je vous remercie!
L'équipe d'Aleteia

 

Souscrire

Aleteia

Comprendre le mystère de l’incarnation avec le Christ juif

JESUS CHRIST TEACHING IN THE TEMPLE
By Renata Sedmakova | Shutterstock
Partager

L’association catholique Nostra Aetate 4 vient de lancer un site internet de dialogue judéo-chrétien et d’annoncer une première session cet été à Jérusalem. Cette session invite les catholiques à découvrir les racines de leur foi en approfondissant leur connaissance de Jésus, Christ juif, mais aussi du judaïsme antique et contemporain. Éclairage.

Cliquez ici pour ouvrir le diaporama

« Scrutant le mystère de l’Église, le saint Concile rappelle le lien qui relie spirituellement le peuple du Nouveau Testament à la lignée d’Abraham. […] l’Église ne peut oublier qu’elle a reçu la révélation de l’Ancien Testament par ce peuple avec lequel Dieu, dans sa miséricorde indicible, a daigné conclure l’antique Alliance ». Ce passage, extrait de Nostra Ætate, la déclaration du Concile Vatican II sur les relations de l’Église avec les religions non chrétiennes, revient sur l’importance de cultiver le lien qui unit le christianisme et le judaïsme. Un magistère qu’a décidé de servir frère Olivier Catel, dominicain du couvent Saint-Étienne de Jérusalem, avec l’aide d’un couple de la communauté de l’Emmanuel, une sœur des Béatitudes et un membre de la communauté catholique hébréophone de Jérusalem, en lançant un nouveau site de dialogue judéo-chrétien : « Nostra Aetate 4 », et une session de formation au mois d’août.

« Nous avons voulu nous mettre au service du magistère de l’Eglise en devenant des artisans de dialogue », confie frère Olivier Catel. « Nous partageons cette conviction que plus on connaîtra le Christ juif, son environnement, la culture dans laquelle il a grandi etc, plus on sera profondément catholique car nous comprendrons plus fondamentalement le mystère de l’Incarnation. Et puis, il ne faut pas oublier qu’à l’origine le christianisme est un judaïsme ! ». Jésus de Nazareth est né d’une famille juive, il a été circoncis, s’est rendu au Temple en pèlerinage avec ses parents et a enseigné dans les synagogues… « Jésus est parti de la réalité de son peuple, il leur a donné un sens nouveau, supérieur, sans l’abolir ! Il y a une profonde humanité dans ce que fait Jésus ».

Le judaïsme comme racine de la foi chrétienne

« Nostra Aetate 4 » invite à redécouvrir le visage de Jésus comme homme juif du début de notre ère. « C’est croire profondément au mystère de son humanité, c’est découvrir ce visage du judaïsme comme racine de la foi chrétienne, c’est se laisser étonner, déplacer », souligne avec délicatesse frère Olivier Catel. En plus du site, l’association catholique propose une session de formation, du 1er au 10 août 2018, à Jérusalem, « pour tous ceux qui veulent enrichir leur foi chrétienne par la connaissance du judaïsme ». Au programme : des matinées d’études avec une introduction à l’histoire de la pensée Juive ainsi qu’une réflexion sur le Nouveau Testament comme littérature juive du Second Temple mais aussi un pèlerinage au Mont Thabor pour la Transfiguration,  des excursions et des rencontres afin de mieux comprendre ce peuple d’Israël « dont l’alliance n’a jamais été révoquée », avait déclaré le pape Jean-Paul II.

« Lorsqu’on lit la Bible et en particulier le Nouveau Testament, connaître la culture juive (la politique de l’époque, les traditions…) nous permet de mieux comprendre le contexte dans lequel les Écritures ont été rédigées. Bien sûr des explications nous ont été données par les saints pères mais cela nous le rend plus proche. Comprendre et connaître le judaïsme confère une plus grande simplicité – et accessibilité – au message du Christ ».

Découvrez les lieux saints les plus vénérés d’Orient.

En partenariat avec

Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous
Aleteia vous offre cet espace pour commenter ses articles. Cet espace doit toujours demeurer en cohérence avec les valeurs d’Aleteia. Notre témoignage de chrétiens portera d’autant mieux que notre expression sera empreinte de bienveillance et de charité.
[Voir la Charte des commentaires]