Aleteia

Une application pour se balader dans Jérusalem à l’époque de Jésus

©YouTube/ Lithodomos VR
Partager
Commenter

Découvrir la ville sainte à 360° en réalité virtuelle grâce à "Ancient Jerusalem in VR", une appli australienne.

La start-up australienne « Lithodomos VR » a crée une application payante nommée « Ancient Jerusalem in VR » qui permet de visualiser la ville de Jérusalem en réalité virtuelle, grâce à la 3D. On peut ainsi admirer l’ancienne cité avec une vue à 360°. Cette application, disponible en téléchargement sur Androïd et iPhone, a été développée par le chercheur australien Simon Young de l’université de Melbourne.

« Le contenu VR que nous déployons sur l’application est le résultat d’un ensemble de données soigneusement étudiées provenant de fouilles archéologiques, de plans de sites, de dessins en élévation, de photographies, de textures et de cartographies ainsi que de données topographiques. Tout le contenu est relié au monde réel », comme l’a expliqué Simon Young, à LiveScience, le 6 avril dernier.

Jérusalem au temps de Jésus

Lancée en décembre 2016, l’application montre, à travers une reconstruction visuelle, à quoi ressemblait la ville de Jérusalem à l’époque de Jésus (Ier siècle) et avant que les Romains ne détruisent le Temple en l’an 70. Le mur occidental du second Temple, ou « Mur des Lamentations », est évidemment mis à l’honneur, bien que des découvertes datant de 2011 remettent en cause sa construction du temps du roi Hérode. L’application parcoure un vaste espace : depuis l’Arche de Robinson, reconstruite en réalité virtuelle, on peut voir plusieurs monuments aux alentours : « Vous pouvez voir la pente du mont Sion et les implantations de la période romaine, ainsi que le dos d’un théâtre, la forteresse d’Antonia (la caserne de la garnison romaine) et les implantations juives. L’utilisateur peut voir jusqu’à environ 1 kilomètre de distance dans toutes les directions », comme le déclare le créateur de l’application.

Les objets eux-mêmes, tels que la céramique et le mobilier urbain, ont été inspirés par ceux exposés dans les musées israéliens, datant du Ier siècle ap. J-C. « Nous nous assurons que ce que vous voyez correspond vraiment à la recherche archéologique », a déclaré Simon Young. « Je vois la réalité virtuelle comme une façon de communiquer le travail de nombreux archéologues ».

L’exactitude est telle que des mises à jour de l’application sont réalisées au fur et à mesure des découvertes archéologiques, sur le mont du Temple et à l’entour. « Les développements futurs comprendront de nouvelles fonctionnalités, telles que la possibilité de visualiser un lieu sur plusieurs époques. », a-t-il assuré.

De son côté, l’autorité des Antiquités d’Israël (IAA) a déclaré qu’elle était actuellement en train de développer un numérique interactif traversant la Galilée.

Partager
Commenter
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous
Aleteia vous offre cet espace pour commenter ses articles. Cet espace doit toujours demeurer en cohérence avec les valeurs d’Aleteia. Notre témoignage de chrétiens portera d’autant mieux que notre expression sera empreinte de bienveillance et de charité.
[Voir la Charte des commentaires]