Recevez la newsletter d'Aleteia chaque jour!
Aleteia

Un ange, trois saints et un Pape pour demander la grâce d’une naissance

POPE JOHN XXIII ST FRANCIS OF PAOLA SAINT CLARE NICHOLAS OF TOLENTINO ARCHANGEL GABRIEL
Public Domain
Archange Gabriel - saint Nicolas de Tolentino - Colette de Corbie - Saint François de Paule et Jean XXIII
Partager
Commenter

Après Marie, symbole maternel par excellence, voici trois saints efficaces à invoquer, un ange et le "bon pape Jean" pour demander la grâce d’une naissance qui n’arrive pas.

Tomber enceinte peut parfois prendre plus de temps que prévu. Et l’attente peut s’avérer si longue et douloureuse pour le couple qu’elle peut finir par perturber leur vie affective, perçue comme un échec de part et d’autre. Et si cette attente est entrecoupée de fausses couches, l’angoisse et la peur peuvent avoir raison d’une attente patiente et raisonnable comme le recommandent si souvent les spécialistes pour ne pas risquer de « blocages » psychologiques.

Oui, cette attente peut devenir insupportable, et entrainer des crises comparables à celles auxquels l’être humain est confronté tout au long de sa vie. Mais comme pour chaque crise, dans le cercle d’anges et de saints toujours prêts à intercéder pour venir au secours des désespérés, il y a ceux que l’on dit particulièrement indiqués et efficaces pour demander la fertilité et la fécondité de l’amour.

L’archange Gabriel

ARCHANGEL
Public-Domain

C’est lui qui a annoncé à Marie qu’elle porterait le fils de Dieu et à Zacharie que sa femme Élisabeth, très avancée en âge, accoucherait de Jean-Baptiste. On dit que Gabriel est l’ange le plus proche des femmes. Il est invoqué par les femmes qui sont enceintes mais également par celles qui souffrent de ne pas avoir encore d’enfant, ou contre la stérilité.

Nicolas de Tolentino (1239-1305)

Frère augustin du XIIIe siècle, saint Nicolas est lui-même le fruit d’une grâce reçue par sa mère lors d’un pèlerinage qu’elle fit à saint Nicolas de Bari, réputé alors pour guérir de la stérilité. En guise de reconnaissance l’enfant reçut au baptême le nom de Nicolas. Son saint patron devint son émule dans la sainteté. Il jeûna dès l’âge de sept ans, et aima les pauvres d’une affection exceptionnelle.

Colette de Corbie (1381-1447)

COLETTE-DE-CORBIE
RickMorais CC

Même chose pour la française sainte Colette de Corbie, née en Picardie alors que ses parents, très pieux, avaient plus de 60 ans. Ces derniers lui donnèrent le prénom de Nicolette, car ils attribuaient sa naissance aux nombreuses prières qu’ils avaient faites à saint Nicolas. On peut donc la prier légitimement pour intercéder pour les couples en souffrance d’enfant.

Saint François de Paule (1416-1507)

Franziskus_von_Paola
Saint François de Paule

Comme saint Nicolas de Tolentino, l’ermite Saint François de Paule est né 15 ans après le mariage de ses parents, après avoir invoqué l’intervention de saint François d’Assise.

Jean XXIII (1881-1963)

ALETEIA
Le pape Jean XXIII

Le pape Jean XXIII, lui, est une exception. Il est devenu le saint des enfants après une phrase prononcée dans un discours le 11 octobre 1962, commandant aux parents de donner une caresse à leurs enfants en rentrant chez eux, et de leur dire « cette caresse vient du Pape ». Nombreux sont les couples qui invoquent l’intercession du « bon pape Jean » pour avoir un enfant. Dans sa maison natale à Sotto il Monte, près de Bergame, une pièce est littéralement recouverte de nœuds roses et bleus, de petits mots et photos d’enfants avec écrit dessus « par grâce reçue ».

Tout à Dieu

Mais bien entendu, au travers de ces saints toutes les prières vont à Dieu, Seigneur de la vie et de la fécondité. Et la Vierge Marie, symbole maternel par excellence, est la première appelée en cause. Tout par elle va à Lui. Voici une brève prière idéale à dire en couple en se recommandant à elle et aux divers saints indiqués pour demander la naissance d’un enfant :

« Merci Seigneur pour notre couple, merci de nous avoir donnés l’un à l’autre, merci pour ton amour qui nous unit.
Tu connais notre engagement de nous aimer fidèlement toute notre vie
et notre désir de voir couronnée notre union par la venue d’un enfant que tu nous confieras pour en faire un fils ou une fille selon ton cœur.
C’est pourquoi nous venons à toi aujourd’hui.
Tu as vu la souffrance d’Abraham et de Sarah de ne pas avoir d’enfant et tu leur as donné Isaac.
Tu as entendu la prière de Zacharie et d’Elisabeth et tu leur as donné Jean-Baptiste.
Par leur intercession nous te supplions en ce jour, exauce notre prière et donne-nous la joie d’accueillir la vie dans notre foyer » (Thierry Fourchaud )

Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous
Aleteia vous offre cet espace pour commenter ses articles. Cet espace doit toujours demeurer en cohérence avec les valeurs d’Aleteia. Notre témoignage de chrétiens portera d’autant mieux que notre expression sera empreinte de bienveillance et de charité.
[Voir la Charte des commentaires]