Vous ne souhaitez pas faire de don ?

Voici cinq façons d'aider Aleteia:

  1. Prier pour notre équipe et le succès de notre mission
  2. Parler d'Aleteia dans votre paroisse
  3. Partager les articles d'Aleteia avec vos amis et votre famille
  4. Désactiver votre bloqueur de pub quand vous êtes sur Aleteia
  5. S'abonner à notre newsletter gratuite et la lire tous les jours

Je vous remercie!
L'équipe d'Aleteia

 

Abonnez-vous à notre newsletter

Recevez la newsletter d'Aleteia chaque jour!
Aleteia

Imitez les saints d’Assise !

SAINT CLAIRE FRANCIS
Mentnafunangann I CC BY-SA 4.0 : Gianmaria Zanotti I CC BY 2.0
Partager

Voici quelques conseils de saint François et sainte Claire pour ne pas tourner le dos au Seigneur dans les moments les plus difficiles.

« Imitez » les saints d’Assise, ne cesse d’exhorter le pape François. Comme saint François et sainte Claire, huit siècles auparavant, le chrétien est appelé à vivre « le dépouillement » et la « joyeuse humilité » qui les ont amené à découvrir la sainte humanité de Jésus. Le Saint-Père, qui a pris le nom du Poverello, et se pose en « serviteur »et « gardien » de la Création et de tous les plus fragiles, invite à placer les valeurs que défendent ces deux saints au cœur des défis et enjeux de notre société moderne.

Suivre saint François d’Assise c’est le suivre dans son lent processus de conversion qui l’a conduit à abandonner progressivement un style de vie qui lui semblait superficiel et vide. Et faire comme sainte Claire, c’est se laisser inspirer et guider par l’exemple et les enseignements de son ami, le regard toujours pointé sur le Christ. Le Christ qui a voulu souffrir sur le bois de la croix et y mourir pour sauver les hommes, dans un acte d’amour et d’humilité extrême. Comment faire ? En puisant à leurs sources dont certaines ont directement trait à la Passion du Christ. Nos confrères d’Aleteia en Italie en ont tiré neuf conseils majeurs :

1. Être humbles et purs

« Nous ne devons être ni sages ni prudents selon la chair ; nous devons plutôt être simples, humbles et purs (…) jamais nous ne devons désirer d’être au dessus des autres ; mais nous devons plutôt être les serviteurs et les sujets de toute créature humaine à cause de Dieu » (Lettre de François à tous les fidèles)

2. Aimer nos ennemis

« Nous devons avoir en haine nos corps, avec les vices et les péchés, parce que le Seigneur dit dans l’Évangile : Tous les vices et péchés sortent du cœur. Nous devons aimer nos ennemis et faire du bien à ceux qui nous haïssent. Nous devons observer, outre les préceptes, les conseils de notre Seigneur Jésus Christ » (Lettre de François à tous les fidèles)

3. Suivre le Bon Pasteur

Voici une leçon très importante : c’est dans les moments les plus difficiles que nous ne devons pas tourner le dos au Seigneur : « Considérons frères, le bon Pasteur : pour sauver ses brebis, il a souffert la Passion et la Croix. À sa suite, les brebis du Seigneur ont marché à travers les souffrances, les persécutions, les humiliations, la faim, les maladies, les tentations, et toutes sortes d’épreuves. En retour, elles ont reçu du Seigneur la vie éternelle » (Admonitions)

4. Jésus toujours présent

« Regarde le ciel qui nous appelle et nous attend : prends ta croix et suis le Christ qui nous précède ; par lui nous pourrons entrer dans sa gloire après avoir traversé toutes sortes d’épreuves. Aime de tout ton cœur Dieu et son Fils Jésus qui fut crucifié pour nous autres pécheurs ; que son souvenir ne quitte jamais ta mémoire » (Lettres de sainte Claire )

5. Soutenir son prochain

« Heureux l’homme qui, dans les limites de sa propre faiblesse, soutient son prochain autant qu’il voudrait être soutenu par lui dans un cas analogue. Heureux le serviteur qui fait hommage de tout bien au Seigneur. Celui au contraire qui en revendique une part pour lui même, celui là cache au fond de lui même l’argent du Seigneur Dieu, et ce qu’il croyait posséder en propre lui sera enlevé « (Admonitions)

 6. Être « objet de mépris »

Sainte Caire utilise des mots très forts pour présenter le sacrifice offert par Jésus Christ lors de sa Passion : « Vois comme il s’est rendu, pour toi, objet de mépris, et suis-le en te faisant, toi aussi, par amour pour lui, objet de mépris pour le monde. Ton époux, le plus beau des enfants des hommes, qui est devenu, pour te sauver, le dernier des humains, méprisé, frappé, tout le corps déchiré à coups de fouets, mourant enfin sur la croix dans les pires douleurs ». (Lettres de sainte Claire)

7. Garder la paix en soi

« Sont vraiment pacifiques ceux qui, malgré tout ce qu’ils ont à souffrir en ce monde, pour l’amour de notre Seigneur Jésus Christ, gardent la paix de l’âme et du corps. Ont vraiment le cœur pur ceux qui méprisent les biens de la terre, cherchent ceux du ciel et ainsi purifiés de tout attachement de l’âme et du cœur, ne cessent jamais d’adorer et de voir rien d’autre que le Seigneur Dieu vivant et vrai. » (Admonitions)

 8. Vivre avec le reflet de la croix

« Regarde l’ineffable charité par laquelle le Christ a voulu souffrir sur le bois de la croix et y mourir du genre de mort le plus honteux de tous (…) Et ce miroir, du haut de la croix, attirait lui-même l’attention des passants sur ce qui devait faire l’objet de leur contemplation : Ô vous tous qui passez sur le chemin, arrêtez-vous et voyez s’il est une douleur semblable à la mienne !  » (Lettres de sainte Claire)

9. Souffrir avec le Christ pour régner avec lui

La Résurrection de Jésus Christ est un message de grande espérance : « Si tu souffres avec lui, tu régneras avec lui ; si tu pleures avec lui, tu partageras sa joie ; si tu meurs avec lui au milieu des tortures de la croix, tu iras prendre possession des demeures célestes dans la splendeur des saints , et ton nom sera inscrit au livre de vie et deviendra glorieux parmi les hommes, tu participeras pour toujours et dans l’éternité à la gloire du royaume des cieux pour avoir abandonné des biens terrestres et éphémères, et tu vivras dans les siècles des siècles » (Lettres de sainte Claire)

Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous
Aleteia vous offre cet espace pour commenter ses articles. Cet espace doit toujours demeurer en cohérence avec les valeurs d’Aleteia. Notre témoignage de chrétiens portera d’autant mieux que notre expression sera empreinte de bienveillance et de charité.
[Voir la Charte des commentaires]