Vous ne souhaitez pas faire de don ?

Voici cinq façons d'aider Aleteia:

  1. Prier pour notre équipe et le succès de notre mission
  2. Parler d'Aleteia dans votre paroisse
  3. Partager les articles d'Aleteia avec vos amis et votre famille
  4. Désactiver votre bloqueur de pub quand vous êtes sur Aleteia
  5. S'abonner à notre newsletter gratuite et la lire tous les jours

Je vous remercie!
L'équipe d'Aleteia

 

Abonnez-vous à notre newsletter

Aleteia

Quatre secrets pour renforcer l’estime de soi

estime de soi
©Brooke-lark/unsplash
Partager

Et si vous deveniez acteur de votre bonheur ? La rédaction s'est penchée sur les points essentiels permettant de développer une bonne et saine estime de soi.

« Tu vaudras aux yeux des autres ce que tu vaudras à tes yeux », rappelle avec justesse un dicton latin. L’estime de soi dépend de l’opinion que nous avons de nous-mêmes qui est nourrie de nos pensées, nos expériences ainsi que de l’ensemble des sentiments que nous éprouvons tout au long de la vie. Centrale, cette estime de soi influence le respect que l’on a pour soi-même et la confiance en ses propres capacités.

Les personnes ayant une faible estime d’elles-mêmes sont souvent des personnes qui pensent ne pas mériter le bonheur ; elles estiment ne pas avoir assez de compétences, de capacités ou de ressources pour être heureuse. A contrario, les personnes ayant une bonne estime de soi ont confiance en leurs ressources, en ce qu’elles sont capables de faire, de penser et de ressentir. Cela leur permet de croire qu’elles sont capables d’affronter et d’interagir avec le monde qui les entoure.

1. Vivre le présent de manière positive

Il est inutile de rester ancré dans le passé ou de focaliser notre existence sur un avenir heureux, si rien n’est fait pour profiter du présent. Les erreurs du passé ne doivent pas empêcher d’avancer. La plupart du temps, ce n’est pas la réalité qui nous blesse, mais la perception que nous en avons.

MAN HAPPY WORKING
SHUTTERSTOCK

2. S’accepter soi-même

Nous avons tous nos forces et nos faiblesses et heureusement ! Gardez à l’esprit que toute faiblesse peut avoir un côté positif, encore faut il la reconnaître et savoir comment la surmonter.

3. Reconnaître ses réalisations et ses capacités

La modestie est une qualité. Mais trop de modestie peut aussi devenir un lourd handicap. Mettre en évidence les échecs plus que les réussites peut contribuer à sous-estimer les capacités et les réalisations des personnes. Par conséquent, il est recommandé de se fixer des objectifs clairs et bien définis. Choisir des objectifs réels et réalisables donne un vrai coup de pouce à l’estime de soi. Cela renforce la conviction du « Je suis capable de… ».

4. Remplacer les pensées négatives par du positif

Les pensées négatives projetées sur soi-même détruisent l’estime de soi alors pourquoi ne pas tout simplement les remplacer par des pensées plus saines ? Pour réaliser des rêves et atteindre des objectifs, il est essentiel de quitter le confort de ce qui nous fait nous sentir bien, prendre des risques et faire face à l’inconnu. La vie est un risque, elle est composée de choix, de décisions, de chutes, d’erreurs, d’apprentissages, de changements. Mais nous devons être les premiers à croire en nous-mêmes, et arrêter de nous pénaliser avant même d’entreprendre une action ou de prendre une décision.

Pour être en mesure d’aimer et de respecter les autres, nous devons commencer par nous aimer et nous respecter, en nous rappelant que chaque être humain, en commençant par nous-mêmes, a une valeur inestimable parce qu’il est unique et irremplaçable.

Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous
Aleteia vous offre cet espace pour commenter ses articles. Cet espace doit toujours demeurer en cohérence avec les valeurs d’Aleteia. Notre témoignage de chrétiens portera d’autant mieux que notre expression sera empreinte de bienveillance et de charité.
[Voir la Charte des commentaires]