Vous ne souhaitez pas faire de don ?

Voici cinq façons d'aider Aleteia:

  1. Prier pour notre équipe et le succès de notre mission
  2. Parler d'Aleteia dans votre paroisse
  3. Partager les articles d'Aleteia avec vos amis et votre famille
  4. Désactiver votre bloqueur de pub quand vous êtes sur Aleteia
  5. S'abonner à notre newsletter gratuite et la lire tous les jours

Je vous remercie!
L'équipe d'Aleteia

 

Souscrire

Aleteia

Dix idées pour vivre le carême en famille

FAMILY PRAY
Corinne SIMON I CIRIC
Février 2007: prière en famille à la maison. Parents priant avec leurs enfants devant l'oratoire familial (catholicisme) France.
Partager

Faites le plein d'idées concrètes, spirituelles, parfois ludiques, pour vivre le temps du carême en famille.

Le temps du carême est marqué par la prière, le partage et la pénitence. Avec des enfants et des journées bien remplies, il n’est pas toujours évident de le vivre en famille. Mais si, en tant que parents, nous montrons l’exemple, si nous instaurons des rituels durant ces quarante jours, si nous nous appuyons sur des supports concrets, alors les enfants seront les premiers à nous entraîner joyeusement sur le chemin qui nous mènera jusqu’à la Résurrection du Christ.

1 – Prier en famille

Vous pouvez profiter du carême pour instaurer un temps de prière en famille le soir, lorsque vous êtes tous réunis. C’est l’occasion d’investir dans un livre de prières, de découvrir de nouveaux chants, de s’abonner à une revue de prières. La prière du soir peut aussi être l’occasion de se pardonner mutuellement. Mame édite par exemple Ma boîte à prières du soir contenant 40 petites prières à piocher au hasard. Le moyen de faire participer les enfants à la prière du soir ! (9,90 euros)

Mame

2 – Découvrir et méditer la vie d’un saint

Pourquoi ne pas profiter de ce temps de Carême pour faire plus ample connaissance avec les saints ? C’est ce que propose le hors-série de la revue Parole et Prière, intitulé En avant Pâques 2018 avec Pier Giorgio Frassati. Il propose un chemin de Carême avec gommettes, ainsi qu’un livret d’accompagnement à destination des 6-11 ans. Chaque jour, l’enfant découvre dans le livret un épisode de la vie de Pier Giorgio Frassati, une courte prière et l’effort du jour. Les enfants sont appelés à se mettre à l ‘école du bienheureux, qui avait une foi immense et dont le cœur était brûlant d’amour envers tous et spécialement les plus pauvres. Chemin de carême disponible en librairies catholiques ou sur internet (5,90 euros). Plus de renseignements sur la page Facebook.

Parole et Prière

3 – Un effort commun

Chacun est libre de choisir les efforts qu’il souhaite accomplir pendant le carême. Cependant, réaliser un effort commun à toute la famille soude ses membres et appelle à une saine émulation. Exemples : se priver de Nutella, ou de chocolat, ou de téléphone lorsqu’on est réuni ou de jeux vidéo… À vous de faire preuve d’imagination, et les enfants ne sont pas en reste, pour identifier la privation qui fera avancer toute la famille sur le chemin du carême.

4 – Un carême solidaire

Autre idée qui encourage tous les membres de la famille à faire des efforts : la cagnotte de carême. Organisée par votre paroisse, ou tout simplement par vous, vous pouvez verser une somme d’argent dans la cagnotte à chaque effort réalisé, puis reverser la collecte à une association caritative. Un bon moyen de cheminer vers Pâques, tout en venant en aide aux plus démunis.

5 – Un jeûne des jeunes

Ce n’est pas parce que vos enfants sont jeunes qu’ils ne comprennent pas le sens du jeûne ! Et par jeûne, on peut imaginer un repas constitué uniquement d’un bol de riz. Le Mercredi des Cendres, ou bien un vendredi de carême, est le jour désigné pour jeûner, en rappelant qu’ainsi, on essaie de se rapprocher de Jésus qui a passé 40 jours dans le désert.

6 – La bienveillance en famille

Le Carême est l’occasion de mettre en place le jeu de l’ange gardien pendant ces 40 jours ! Il suffit d’inscrire les prénoms de chaque membre de la famille sur des petits bouts de papier, et chacun pioche un papier. Ainsi, on devient l’ange gardien de la personne que l’on a piochée. On doit être attentif à elle, lui faciliter la vie, lui être agréable, sans que la personne qui fait l’objet de l’attention ne devine qui est son ange gardien !

7 – Un arbre de carême

Cette année, le diocèse de Paris propose un calendrier de carême pour petits et grands, téléchargeable sur leur site internet. Il vous invite à faire un bouquet de branchages, sur lequel vous suspendez chaque jour une carte avec une phrase de l’Evangile. Si vous le souhaitez, vous retrouvez ensuite l’Evangile complet dans votre Bible, sur votre smartphone ou sur le web. Le bouquet décore votre intérieur à l’approche de Pâques, tout en vous permettant de suivre l’Évangile jusqu’à la résurrection de Jésus.

Paris catholique

 

8 – Un jardin de Pâques

La crèche de Noël prépare nos cœurs à la naissance de Jésus. Pourquoi ne pas confectionner un jardin de Pâques, afin de mieux vivre et se réjouir de sa Résurrection ?! Vous pouvez opter pour un jardin de Pâques à fabriquer vous-même, chaque grande étape de la semaine sainte étant l’occasion de faire évoluer le jardin par une activité manuelle avec les enfants, de prier, et de se remémorer la Passion du Christ. Le diocèse de Paris indique toute la marche à suivre ici.

Ou bien, vous pouvez fondre devant cette « crèche de Pâques » réalisée par Dame de Bois, représentant les scènes de la Passion avec des petites quilles en bois peintes. Elle existe en trois dimensions. Les prix varient entre 150 et 40 euros selon la dimension et selon si vous prenez la crèche complète ou « uniquement » les sept quilles représentant Jésus + la grotte.

Dame de Bois

9 – Une carte à gratter au fil des efforts

Vous avez des enfants petits (5-11 ans), et vous cherchez un moyen de les encourager à faire des efforts de Carême ? La carte à gratter « De l’ombre à la lumière ! »de Tante Menoue est faite pour vous ! Après chaque effort réalisé, l’enfant gratte une petite case noire à l’aide d’une spatule en bois, et découvre progressivement une belle illustration de Pâques. Les propositions d’efforts sont très concrètes et gratter motive les enfants à persévérer de façon amusante. Chaque effort permet ainsi à l’enfant de passer de l’ombre à la lumière sur sa carte, mais aussi dans son cœur ! (9,50 euros).

Tante Menoue

10 – Un calendrier de Pâques

Enfin, sur le même principe que les calendriers de l’Avent, il existe des calendriers de Pâques, afin de faire progresser les enfants pendant le Carême. À colorier selon les efforts effectués, ou bien avec des fenêtres à ouvrir au fil des jours, les calendriers ponctuent quotidiennement ces quarante jours et motivent les enfants à avancer joyeusement vers la Résurrection.

Le calendrier de Carême
Le calendrier de Carême © Éditions de l'Emmanuel
Le calendrier de Carême
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous
Aleteia vous offre cet espace pour commenter ses articles. Cet espace doit toujours demeurer en cohérence avec les valeurs d’Aleteia. Notre témoignage de chrétiens portera d’autant mieux que notre expression sera empreinte de bienveillance et de charité.
[Voir la Charte des commentaires]
Les lecteurs comme vous contribuent à la mission de Aleteia

Depuis notre création en 2012, le nombre de lecteurs de Aleteia a augmenté rapidement dans le monde entier. Notre équipe est déterminée à proposer des informations qui enrichissent et inspirent la vie de nos lecteurs avec une dimension catholique. C'est la raison pour laquelle nous voulons que nos articles soient gratuits et librement accessibles à tout le monde, mais pour ce faire, nous avons besoin de votre aide. Un journalisme de qualité a un coût (que la publicité sur Aleteia ne peut couvrir entièrement). C'est pourquoi des lecteurs comme VOUS font une différence majeure en faisant un don d'à peine 3 euros par mois.