Aleteia logoAleteia logoAleteia
Mardi 27 février |
Saint Grégoire de Narek
Aleteia logo
Culture
separateurCreated with Sketch.

The Cranberries : saviez-vous que le clip de Zombie fait référence à un célèbre martyr ?

DOLORES O'RIORDAN

YouTube - The Cranberries

Agnès Pinard Legry - publié le 16/01/18

Dolores O’Riordan, la chanteuse emblématique et engagée du groupe The Cranberries, est décédée subitement ce 15 janvier. Dans le clip de « Zombie », un des singles du groupe les mieux vendus, Dolores O’Riordan y apparaît couverte de peinture dorée et entourée d’enfants. Une scène qui rappelle étrangement le martyre de saint Sébastien…

Sans donateurs, l’avenir d'Aleteia s’écrit en pointillé.
Pour qu'Aleteia reste gratuit et pour faire rayonner l’espérance qui est en vous,
faites un don à Aleteia !

JE FAIS UN DON

(avec déduction fiscale)

C’est en mai 1990 que Dolores O’Riordan rejoint The Cranberries. Sa voix si particulière va donner au groupe irlandais ses lettres de rocker. Leur deuxième album No need to argue (1994) les propulse véritablement sur la scène internationale, notamment les titres phares « Ode to my family », « Just my imagination » et « Zombie ».


DOLORES ORIORDAN

Lire aussi :
Dolores O’Riordan, la chanteuse des Cranberries que Jean Paul II aimait tant, est morte

Pour comprendre toute la profondeur du titre « Zombie », il faut se replonger dans le contexte de sa création. Le 20 mars 1993, l’Irish Republican Army (IRA) fait exploser deux bombes dans le centre-ville de Warrington, causant la mort de deux enfants. Alors qu’ils sont en tournée en Angleterre, les Cranberries apprennent l’événement et la chanteuse du groupe, Dolores O’Riordan, décide de prendre la plume. Le résultat sortira un an plus tard, en 1994 (année où l’IRA signe un cessez-le-feu) sous le titre de « Zombie ». Le succès est immédiat : l’album s’est écoulé à plus de 15 millions d’exemplaires à travers le monde et a remporté les MTV europe musci awards en 1995.

Un clip qui prend tout son sens à la fin

Outre une dénonciation des violences en Irlande (et des injustices de la guerre plus globalement), l’intérêt du morceau « Zombie » réside également dans son clip, réalisé par Samuel Beyer. Dolores O’Riordan y apparaît recouverte de peinture dorée, entourée de nombreux petits archers avec une croix en arrière-plan. Une image qui évoque directement la figure de saint Sébastien, martyr de l’Église catholique. Ce dernier fut sacrifié pour éviter le massacre de tout un peuple. Officier dans l’armée de Dioclétien, Sébastien était chrétien. Lorsque cela fut découvert, il fut mis en demeure de sacrifier à l’empereur. Dans le cas contraire, cela aurait été un acte de rébellion qui aurait pu entraîner l’exécution de ses soldats. L’empereur décida donc de le faire exécuter par ces derniers qui furent obligés d’abattre leurs flèches sur lui.




Lire aussi :
Jésus, une source d’inspiration pour la musique ?

Dans le clip, les scènes où l’on voit la chanteuse des Cranberries couverte de peinture dorée sont entrecoupées de passages avec des soldats britanniques patrouillant en Irlande du Nord ainsi que des enfants courant dans les rues. Paradoxalement, c’est à la fin de la chanson, qui est uniquement instrumentale, que le clip prend tout son sens : s’il n’y a pas de parole, chacun peut entendre dans son esprit le cri de ces enfants qui hurlent en silence.

Tags:
Musique
Vous aimez le contenu de Aleteia ?

Faites du soutien de notre mission votre effort de Carême 2024.

Notre mission ? Offrir une lecture chrétienne de l’actualité et transmettre l’espérance du Christ sur le continent numérique.

Nous sommes les missionnaires du XXIème siècle : accompagnez-nous par vos dons !

Grâce à la déduction fiscale, vous pouvez soutenir le premier site internet catholique au monde tout en réduisant vos impôts.

(avec déduction fiscale)
ASSISE-Ictus-x-Aleteia.gif
Le coin prière
La fête du jour





Top 10
Afficher La Suite
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement