Recevez la newsletter d'Aleteia chaque jour!
Aleteia

Dix conseils pour initier les enfants à la prière

CHILD PRAYING
Philippe Lissac - Godong
Partager
Commenter

Prier avec son enfant est une démarche essentielle pour son éveil à la foi. Voici dix conseils pour bien commencer.

Que vous soyez ses parents, son parrain ou marraine, un oncle, une tante, ses grands-parents, un frère ou une sœur, introduire votre enfant à une vie de prière est sans aucun doute un des plus beaux cadeaux à lui faire, car vous lui apprenez à communiquer avec son Créateur. C’est une grande responsabilité mais qui ne doit pas vous abattre. Voici dix conseils pour vous aider à commencer :

1. Créer une routine toute simple et essayer de s’y tenir

L’être humain tend souvent à renvoyer à plus tard les choses qui pourraient devenir ennuyeuses, et cela vaut pour la prière aussi. Il est donc très important de fixer un moment précis de la journée à consacrer à la prière avec votre enfant. Le soir, avant d’aller au lit, c’est souvent ce qu’il y a de mieux. Et puis, petit conseil, demandez à votre enfant de prier pour trois choses : pour quelque chose qui lui a plu et qui demande des remerciements, pour quelque chose qui lui a déplu et pour quelque chose qu’il voudrait que Jésus bénisse. Puis terminer par un Notre-Père, un Je vous salue Marie et un Gloria.

S’il s’habitue à cette routine, prier deviendra normal pour votre enfant et ce sera quelque chose vers laquelle il se tournera au cas où, un jour, il aurait à lutter avec sa propre foi.

2. Aider votre fils à se familiariser avec la Bible

Utiliser une Bible pour enfants qui soit attirante, avec des illustrations, et colorée. Puis choisissez chaque jour une brève histoire en la lisant avec lui. Posez à votre enfant des questions adaptées à son age sur ce qui vient d’être lu. Comment se sentent les personnes dans cette histoire ? Plus important, demandez-lui ce que cela signifie pour nous et comment nous devrions nous comporter.

3. Se souvenir qu’il s’agit d’entrer dans une relation

Il est important que les enfants comprennent ce qui est juste et ne l’est pas et admettent qu’ils ont été désobéissants, mais se souvenir que notre foi est bien plus qu’une simple liste de ce qu’il faut faire et ne pas faire. C’est entretenir une relation avec Jésus Christ. Quand vous priez avec votre enfant, vous l’aidez à créer des liens d’amitié avec Jésus. Les bonnes amitiés permettent d’avoir confiance, de se détendre, d’être soi-même et heureux. Vous aidez ainsi votre enfant à comprendre qui est Jésus et qu’il nous aime inconditionnellement.

4. Réserver un moment de la journée à la prière

La routine est importante mais n’oubliez pas d’aider votre enfant à comprendre que nous pouvons prier partout, à n’importe quel moment, de manière naturelle. Faites un simple remerciement avant les repas. Montrez à vos enfants que la prière est une habitude à avoir, mais aussi un signal que le moment du repas est quelque chose de plus qu’un simple moment pour assouvir sa faim. N’ayez pas peur de prier en public, pendant un pique-nique ou au restaurant. Cela peut paraître embarrassant, mais cela montre que notre foi n’est pas seulement pour nous, n’est pas reléguée à la sphère domestique. Il n’y a rien de plus fort pour votre enfant que de vous voir prier ou de recourir à la prière dans les moments de besoin. Nos actions sont plus parlantes que n’importe quelle parole que nous dirions.

Voici un autre conseil : dites une prière à chaque fois que votre enfant se fait mal : « Jésus, aide [son nom] à se sentir mieux. Envoie tes anges pour l’apaiser ». Cela apprend à votre enfant à se tourner vers Dieu quand il souffre. Vous verrez qu’il s’arrêtera très vite de pleurer.

5. Lui faire savoir que la miséricorde de Dieu est douce

Quand votre enfant fait sa première confession, ne faites pas en sorte qu’il pense que cela ne se répète pas. Amenez-le se confesser régulièrement (une fois par mois ça serait magnifique), et à cette occasion-là vous aussi confessez-vous. Puis allez avec lui prendre un gâteau ou une glace, car la miséricorde de Dieu est douce et doit être fêtée !

6. Lui apprendre le rosaire

Le rosaire est la plus simple des prières mais la plus puissante, et elle est parfaite pour les enfants. Elle leur apprend beaucoup de choses sur Marie et leur permet de parcourir ensemble la vie de Jésus. Impliquez-les en leur faisant réaliser leur premier petit bracelet du rosaire avec dix grains et un autre pour le Notre-Père, ou achetez-leur un chapelet comme un cadeau spécial pour leur anniversaire ou pour leur première communion, comme événement significatif de leur vie.

7. Respecter l’enfant et ne pas s’attendre à la perfection

Votre enfant est peut-être confié à vos soins, mais son âme est encore un espace sacré, séparé de vous, et sa prière reste entre lui et Dieu. N’essayez donc pas d’entrer de force dans cet espace sacré. Laissez à votre enfant son coin secret pour qu’il prenne les choses calmement. Ne vous sentez pas frustrés s’il ne vous semble pas suffisamment « saint ». Soyez sensibles à ses émotions et ne vous comparez pas à un idéal parfait de vie de prière familiale. Souvenez-vous de Jésus avec ses disciples dans le jardin de Gethsémani. Il leur a demandé de prier avec Lui et ils se sont endormis.

8. Aider son enfant à prier pour ses ennemis

Nous pouvons tous être en difficulté par rapport à ça. Il faut donc aider votre enfant à comprendre pourquoi il est important de prier pour ses ennemis ou pour la personne qui le fait souffrir. Priez pour les enfants qui font du harcèlement à l’école. Une manière puissante de montrer qu’il n’existe aucun problème que Dieu ne peut résoudre ou guérir.

9. Chanter

Ce conseil est beau et simple. Chantez avec votre enfant ! Ne vous inquiétez pas si vous croyez ne pas savoir chanter. Dieu s’en fiche si vous chantez faux ! Les enfants aiment la musique et il y a tant de possibilités. Vous pourriez chanter ensemble des louanges et des adorations quand vous êtes en voiture ou les chanter en guise de berceuses. Rappelez-vous, les hymnes traditionnels renferment de grandes vérités et sont un merveilleux moyen pour initier vos enfants à celles-ci. Chanter aide votre enfant à mémoriser les prières plus facilement, et c’est une chose à laquelle il pourra recourir toute sa vie et un bon pro-mémoire du soutien et du pouvoir de Dieu.

10. Célébrer les fêtes et les temps liturgiques

Organisez une petite célébration des jours festifs de l’Église avec ce dont vous êtes capables. Même si c’est une petite chose, faire en sorte que ce jour-là soit une journée spéciale. Cela aide l’enfant à intégrer la foi dans sa vie. Pour commencer, vous pourriez préparer une guirlande avec une bougie et un moment de prière spécial au diner pour l’Avent, dresser un programme de simples lectures quotidiennes pendant le carême et continuer à célébrer toutes les sept semaines après Pâques jusqu’à la Pentecôte, incluse.

Traduit de l’italien par Isabelle Cousturié

Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous
Aleteia vous offre cet espace pour commenter ses articles. Cet espace doit toujours demeurer en cohérence avec les valeurs d’Aleteia. Notre témoignage de chrétiens portera d’autant mieux que notre expression sera empreinte de bienveillance et de charité.
[Voir la Charte des commentaires]