Aleteia

Prions pour nos enfants avec le rosaire

© Shutterstock
Partager
Commenter

Vous n'imaginez pas à quel point c'est efficace !

Nous oublions parfois l’efficacité de la prière. Et si on pense tout de suite à la prière du soir en famille, ce n’est pas la seule option. 
Ainsi, les parents peuvent aussi prier pour leurs enfants, car cela offre une approche plus structurée, plus organisée, et qui possède l’avantage d’être également bénéfique aux liens sacrés de votre mariage.

Tout parent désire le meilleur pour ses enfants. Et même plus ! Les parents finissent d’ailleurs souvent par se plier en quatre, dans le souci de leur assurer une meilleure existence et un avenir : qu’ils ne manquent de rien, que leur éducation soit excellente, tous leurs besoins comblés. Mais aussi qu’ils soient épanouis, qu’ils aient la chance de développer leurs talents. Sans oublier, évidemment, qu’ils soient heureux ! Malheureusement, avec toutes ces attentes, nous allons parfois jusqu’à vivre à leur place, ou par procuration à travers eux. C’est une très mauvaise idée car alors, nous leur volons ce qui n’appartient qu’à eux.

Pour toutes les mamans, pour tous les papas qui se donnent à fond, qui désirent être présents physiquement chaque fois que l’enfant en a besoin, n’oubliez pas que, si aucun humain ne peut fournir 24h de soins constants 7 jours sur 7, il existe quelqu’un qui le peut : le Seigneur…

La réalité quotidienne de l’éducation est souvent ingrate et difficile

Oui, les enfants et les adolescents sont sollicités de tous les côtés, tentés parfois par des univers nouveaux, différents du cercle familial. Oui, le monde extérieur promeut parfois des valeurs en désaccord avec celles du cercle familial, voire qui semblent contraires à celles que nous estimons indispensables au bon déroulé du processus éducatif. Lorsque les jeunes se retrouvent avec leurs pairs, il se peut qu’ils soient mis en contact avec l’alcool, avec les drogues, cigarettes et autres excitants. Dans certains cas, les parents en viennent à se sentir isolés, impuissants : ils ne comprennent plus le comportement de leur enfant et commencent à rechercher le soutien de leur famille, leurs amis, et parfois de professionnels. Pourtant, au bout du compte, rares sont ceux qui parviennent à apporter une aide significative.

Beaucoup de chrétiens sont déjà dans une situation critique lorsqu’ils se tournent vers la prière ; ce n’est pas grave, bien sûr, le moment est différent pour chacun, mais ne pensez pas qu’il faille attendre des enjeux astronomiques pour vous tourner vers le Ciel ! Et si, dès le premier âge, les petits étaient enveloppés par nos prières ? Car bien que les parents ne soient pas toujours en mesure de traiter le mal qui affecte leur enfant, quelqu’un d’autre le peut. Quelqu’un qui les connait, qui les aime et qui peut tout. Pourtant, même Lui ne peut rien sans la volonté humaine.

Le Rosaire vivant, à l’attention des enfants

Depuis un certain temps, il existe ce que nous appelons des Rosaires vivants, c’est-à dire des groupes qui rassemblent spirituellement des parents priant pour leurs enfants. Chaque personne
dit dans l’intention de ses enfants une dizaine de chapelets d’un des mystères, qui lui est attribué chaque mois. Ainsi, le Rosaire est prié tous les jours ! Et le top, c’est qu’il n’y a nul besoin de microscope pour observer les fruits de la prière.

« Parfois, il me semble difficile de prier seule. Par contre en communauté, cela paraît plus facile, je ressens un grand soutien. D’ailleurs, cela fait résonner en moi les paroles de Jésus : « lorsque deux ou trois prient en mon nom, je suis là au milieu d’eux » », témoignage Anna. Au début, elle a commencé à prier avec son époux, Thomas. Aujourd’hui, après deux années, ils sont sept à prier le Rosaire ensemble ! « Les fruits de la prière pour les enfants sont uniques, et de plus en plus de gens aimeraient y adhérer », ajoute Thomas.

Cela n’a rien de surprenant, car de plus en plus de parents croyants, en plus des spécialistes parfois inévitables, se tournent également vers Dieu dans la prière. Ils ont besoin de solutions pour des cas difficiles, comme sortir de la toxicomanie ou discerner la volonté de Dieu dans leur vie…

Dieu donne la grâce de la prière

Face au mal, aucun homme n’est capable de réagir et de tenir seul. « Dieu nous donne la grâce, et même s’il nous semble que nous ne savons pas comment prier, nous sentons la présence du Saint-Esprit qui nous fortifie, nous éclaire. Il nous inspire et nous guide pour savoir comment faire, dans telle ou telle situation », racontent Marie et François. Comme ils le confirment, une telle prière donne de l’espoir et la force de surmonter les difficultés.

Les bienfaits de la prière dans le mariage et la famille

D’un côté, la prière vous donne la possibilité de maintenir l’équilibre dans le processus éducatif, de ne pas vous concentrer uniquement sur ce qui est extérieur mais de prendre soin du développement intégral, y compris la dimension spirituelle, de l’enfant. C’est une véritable expression de l’amour, qui se réalise entre autres dans le libre arbitre et la responsabilité offerte. Mais prier pour ses enfants apprend également la patience, l’humilité aux parents : cela nous oblige également à ouvrir les yeux sur les erreurs conscientes et inconscientes que nous commettons dans notre façon d’éduquer nos enfants.

L’adoption d’une telle prière est aussi un temps précieux offert aux parents pour demander à Dieu de guérir non seulement leur relation avec leurs enfants, mais aussi celles de leur mariage, car elle enseigne la persévérance.

Dans l’une des lettres apostoliques « Rosarium Virginis Mariae », 16 octobre 2002, le pape Jean-Paul II a écrit: « Quelque chose de beau et fécond est (…) la délégation (…) la prière la croissance et le développement des enfants. Le Rosaire pour les enfants (…) élevés à un âge précoce (…) fournit une aide spirituelle, qui ne devrait pas être sous-estimée ».

L’adoption de la prière ne libère pas des actions spécifiques, mais elle les renforce. C’est un beau cadeau offert aux enfants. Il ne s’agit pas d’une pensée magique et pieuse de la prière. C’est une relation vivante avec Dieu, dans la foi, qui permet l’expérience de sa proximité tout en lui confiant nos enfants.

Partager
Commenter
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous
Aleteia vous offre cet espace pour commenter ses articles. Cet espace doit toujours demeurer en cohérence avec les valeurs d’Aleteia. Notre témoignage de chrétiens portera d’autant mieux que notre expression sera empreinte de bienveillance et de charité.
[Voir la Charte des commentaires]