Aleteia logoAleteia logo
Aleteia
Dimanche 18 avril |
Saint Parfait de Cordoue
home iconSpiritualité
line break icon

Comment apprendre le Notre-Père à nos enfants ?

Jeffrey Bruno - Aleteia

Isabelle Cousturié - Publié le 02/12/17

Que vous soyez des parents, des grands-parents, des oncles et tantes ou un frère et une sœur, apprendre à prier à un enfant est sans aucun doute le plus beau cadeau que vous puissiez lui faire.

Prier avec son enfant est un moment essentiel pour son parcours de foi. Et le Notre-Père est la première des prières à lui apprendre, dès tout petit, pour nourrir peu à peu sa sensibilité et sa réflexion face au Créateur et apprendre, à travers Lui, à repasser sa journée pour remercier ou demander pardon selon les bons ou mauvais moments qui jalonnent sa jeune vie.


FAMILY PRAYING

Lire aussi :
Prier en famille, mission (im)possible ?

À force d’entendre réciter ou lire le Notre-Père à l’aide de petits livres de prières, l’enfant finira par le connaître par cœur. Une bonne astuce également pour l’impliquer sans se lasser est de l’inviter à répéter la prière à ses petits frères et sœurs, s’il en a, pour qu’ils l’apprennent à leur tour. Une responsabilité dont les enfants sont généralement très fiers ! Enfin l’utilisation de petites images à commenter, et un petit encadré du Notre-Père accroché sur le mur de sa chambre, peuvent l’aider à entrer dans la prière doucement, puis à la réciter régulièrement ou s’en servir d’aide-mémoire quand il se sent seul, en difficulté, mal aimé, ou moins gentil.

Parler à Dieu comme à un ami

Concernant la prière proprement dite, il est recommandé de profiter du moment de louange, après la première partie sur Dieu, pour chercher avec l’enfant les belles choses de sa journée et expliquer l’importance d’en remercier Dieu et Lui demander la force de devenir meilleur. Puis, petit exercice de mémoire : l’aider à se souvenir de ceux qui ont besoin, de ceux qu’il aime et ceux qu’il a rencontrés, et discuter avec lui si, à son avis, il ne doit pas demander pardon pour le mal qu’il aurait peut-être fait à quelqu’un. L’inviter alors à demander à Dieu Son aide pour le faire et avancer. Puis, le tourner vers l’avenir avec la partie finale qui remet tout à Dieu. Voici un exemple du Notre-Père réécrit par les enfants proposé sur KT42 :

« Papa Qui est avec nous de partout Que tout le monde respecte ce que tu nous as demandé, Qu’on donne toujours de l’amour et de la tendresse Pour que tout le monde soit heureux Que notre papa et notre maman aient un travail et qu’on partage le pain qu’on a. Pardonne-nous pour tout le mal que nous avons fait Nous allons faire des efforts pour pardonner à ceux qui nous en fait. Aide-nous à nous contrôler et à faire toujours du bien. Merci »




Lire aussi :
Quelle est la seule prière laissée par Jésus ?

Nourriture pour ses autres prières

Nous voyons ici que l’enfant apprend à parler à Dieu comme à un ami, « ose » déjà entrer en relation intime avec Lui, qui est l’objectif principal du Notre-Père, la prière chrétienne par excellence, donnée par Jésus lui-même.

En apprenant le Notre-Père, l’enfant pourra nourrir toutes les prières qu’il apprendra par la suite. Il est déjà dans « une relation de confiance » qui le fera sentir toute sa vie « comme un enfant qui se sait aimé et soigné par son papa », comme dit souvent le Pape au gré de ses catéchèses et homélies. Ce type de relation exclut « toute crainte et toute angoisse », permet de « ne plus jamais se sentir seuls » et de voir sa vie se « transformer », même dans la pire des situations, dit le Saint-Père. Alors, imaginez les bienfaits pour l’enfant d’apprend tout cela dès son plus jeune age. C’est l’armer de force, de courage, et de tendresse, pour toute la vie. Et les animations ludiques et créatives ne manquent pas sur Internet pour faire découvrir aux enfants ce trésor.




Lire aussi :
Quand le pape François explique les mystères du « Notre Père »

Tags:
EnfantsPrière
Soutenez Aleteia !
A travers le monde, vous êtes des millions à lire Aleteia, pour y trouver quelque chose d'unique : une vision du monde et de votre vie inspirée par l’Évangile. On prétend qu'il est de plus en plus difficile de transmettre les valeurs chrétiennes aux jeunes d'aujourd'hui.
Et pourtant, savez-vous que plus de la moitié des lecteurs d'Aleteia sont des jeunes de 18 à 35 ans ? C'est pourquoi il est si important que Aleteia demeure un service quotidien, gratuit et accessible à tous. Cependant, un journalisme de qualité a un coût que la publicité est loin de couvrir. Alors, pour qu'Aleteia puisse continuer à transmettre les valeurs chrétiennes au cœur de l'univers digital, votre soutien financier demeure indispensable.
*avec déduction fiscale
Le coin prière
La fête du jour






Top 10
1
adoption
Cerith Gardiner
Parents de cinq enfants, ils adoptent une fratrie de sept frères ...
2
BENEDICT XVI
Hugues Lefèvre
Une 94e année éprouvante pour le pape émérite Benoît XVI
3
La rédaction d'Aleteia
Il y avait-il un saint à bord du Titanic ?
4
Mathilde de Robien
Ces quatre cavaliers de l’Apocalypse qui détruisent le couple
5
WEB2-CHURCH-SAINTJOSEPHDESNATIONS-WEB2-CHURCH-SAINT-JOSEPH-DES-NATIONS-Eleonorede-Vulpillieres.jpg
Eléonore de Vulpillières
Paris : le tabernacle de Saint-Joseph des Nations forcé par des m...
6
POmpier Notre Dame de Paris
Timothée Dhellemmes
« D’en haut, on entend les chants » : des pompiers raconten...
7
PARA TRZYMA SIĘ ZA RĘCE
Marzena Devoud
Les trois avantages d’un mariage en petit comité
Afficher La Suite
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement