Aleteia logoAleteia logo
Aleteia
Dimanche 20 juin |
Saint Silvère
home iconFor Her
line break icon

Les bredele : les biscuits alsaciens incontournables à Noël

BREDELE

© Un Flo de Bonnes Choses

Nelly Glassmann - Publié le 06/12/17

En Alsace, les bredele accompagnent les fêtes de fin d'année. Et qui de mieux placée que Florence, une blogueuse strasbourgeoise passionnée de cuisine, pour nous en parler ? Pour Aleteia For Her, elle raconter les traditions qu'elle aime perpétuer chaque hiver...

Alsacienne vivant à Strasbourg, Florence est une pétillante jeune maman qui tient depuis 10 ans son blog « Un Flo de bonnes choses« . Elle y partage ses appétissantes recettes sucrées et salées avec un soin tout particulier apporté aux photos. Et s’il est une période que Florence ne manque jamais, c’est le top départ de la période de confection de bredele ! La jeune femme en a déjà partagé une cinquantaine sur son blog… Et quand on lui demande combien il en existe, pour se faire un ordre d’idées, elle nous répond que « plusieurs centaines de recettes doivent exister » !

Comment définiriez-vous les bredele ?

Florence : Les bredele, ce sont littéralement des petits gâteaux, des biscuits que l’on propose toute l’année lorsqu’on reçoit, pour un verre, ou en fin de repas. Les « Winachtsbredele » sont en fait le « vrai » nom des bredele de Noël, ceux que l’on confectionne en grande quantité pour les offrir, et s’en régaler bien sûr ! N’étant pas alsacophone (même si j’ai un papa alsacien, que je suis née et ai toujours vécu en Alsace), petite, j’appelais ça des « bré-deu-leu »…

J’ai toujours connu le mois de décembre avec une ou plusieurs boîtes de bredele, avec les « sortes » classiques tel que les butterbredele, les anisbredele ou encore les cocos… C’est ma madeleine à moi en somme !

Depuis quand en cuisinez-vous et pourquoi maintenir cette tradition ?

J’ai commencé à en confectionner lorsque je suis devenue maman, pour en offrir à la nounou, aux maîtresses… Et je me suis prise au jeu parce que j’aime beaucoup en offrir à mes proches, j’adore composer des boîtes bien assorties, avec de la variété etc… Bref, j’adore ça !

Couronnes de beurre
© Un Flo de Bonnes Choses
Petites couronnes au beurre

A quel moment les cuisinez-vous ?

Au mois de décembre, pas avant ! Même si en Alsace, on peut commencer déjà à la mi-novembre… Mais pour moi les bredele = décembre, c’est complètement personnel !

A qui les offrez-vous ?

Les maîtresses, mes proches (parents, frères, sœurs, parrains, marraines, cousins, etc) et on se réserve au moins une belle boîte à garder à la maison : la rançon du pâtissier 😉

Quelles sont vos recettes de bredele préférées ?

C’est bien difficile de faire un choix ! Mes petits favoris restent : les petites couronnes au beurre (beaucoup de beurre !), les boules au chocolat (trop jolies en plus d’être délicieuses avec leurs petites craquelures !), les Spitzbuebe (à la confiture… miam !) et les bonnets de moine (quel joli nom en plus d’être délicieux !).

BONNETS DE MOINE
© Un Flo de Bonnes Choses
Bonnets de moine

Combien de recettes de bredele avez-vous testées en tout ?

Déjà 50 ! Incroyable, j’ai l’impression de pas en avoir testé le dixième de ce qui peut exister en recettes pourtant !

Quelles sont les recettes de bredele les plus plébiscitées sur votre blog ?

Difficile à dire car ils sont tous un peu des stars à leur façon ! Aucun qui se détache par rapport à l’autre, vive la variété !

Avez-vous encore des recettes de bredele à tester ?

Oh oui, des dizaines et des dizaines encore… au bas mot !

Spitzbuebe
© Un Flo de Bonnes Choses
Spitzbuebe

Si vous aussi, vous souhaitez confectionner des biscuits avant Noël, faites un tour sur le blog de Florence et découvrez sa longue liste de recettes de bredele, comme les Linzele, les bois de cerf à l’orange, les étoiles à la cannelle, les VanilleKipferl ou encore les Schwobebredele.

Tags:
Noël
Soutenez Aleteia !
A travers le monde, vous êtes des millions à lire Aleteia, pour y trouver quelque chose d'unique : une vision du monde et de votre vie inspirée par l’Évangile. On prétend qu'il est de plus en plus difficile de transmettre les valeurs chrétiennes aux jeunes d'aujourd'hui.
Et pourtant, savez-vous que plus de la moitié des lecteurs d'Aleteia sont des jeunes de 18 à 35 ans ? C'est pourquoi il est si important que Aleteia demeure un service quotidien, gratuit et accessible à tous. Cependant, un journalisme de qualité a un coût que la publicité est loin de couvrir. Alors, pour qu'Aleteia puisse continuer à transmettre les valeurs chrétiennes au cœur de l'univers digital, votre soutien financier demeure indispensable.
*avec déduction fiscale
Le coin prière
La fête du jour






Top 10
1
COUPLE, LOVE, SMILE
Edifa
Ces petits gestes d’amour sont plus importants que des « Je t’aim...
2
Agnès Pinard Legry
Les punchlines de Mgr Aupetit face à Jean-Jacques Bourdin
3
NEWBORN
Mathilde de Robien
Douze prénoms de pape vraiment canon pour un petit garçon
4
Timothée Dhellemmes
[Vidéo] Guillaume Warmuz, l’ancien footballeur qui a répondu à l’...
5
Anna Gebalska-Berekets
Ces paroles à dire (et à ne pas dire) à un proche atteint du canc...
6
Wedding engagement ring - Woman
Edifa
Doutes sur son mariage : Dieu voulait-Il pour moi ce conjoint&nbs...
7
avgustin irena maucec
La rédaction d'Aleteia
Augustin et Irène, 25 ans de fidélité malgré le handicap
Afficher La Suite
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement