Aleteia

Comment trouver un prêtre pour se marier à l’église ?

© Shutterstock
Partager
Commenter

Votre mariage est annoncé, mais vous n'avez pas encore trouvé de prêtre pour le célébrer ? Les curés sont débordés, et vous aussi. Pourtant c'est l'un d'eux qui va vous marier... Alors, comment le trouver, et si possible, comment le choisir ? Notre mode d’emploi pour trouver le célébrant qu’il vous faut.

Après un passage obligé à la mairie, vous avez décidé de célébrer votre union devant Dieu. Que ce soit pour faire plaisir à votre grand-mère, ou parce que ça vous paraît essentiel, la question est cruciale : quel prêtre va vous marier ? Que la cérémonie se déroule dans votre paroisse habituelle ou ailleurs, il faudra poser une date au moins un an à l’avance, afin de valider la disponibilité d’un prêtre et d’un lieu.

Se marier à l’Église supposant un accompagnement sur la durée, le choix du prêtre est important pour que vous en tiriez le meilleur bénéfice possible pour votre vie de couple.

Avant tout, contacter le presbytère le plus proche, et le curé du lieu choisi si il est différent de votre paroisse

Avoir l’accord d’un prêtre et une église disponible sont les premières étapes à franchir, sans se tromper de priorité. A J-12 mois, Charline avait tout prévu pour son mariage : la salle, le traiteur et le DJ. L’église d’à coté semblait jolie, autant voir si il est possible d’y célébrer une messe. Le Père M. , curé du lieu, l’a reçue gentiment mais un peu agacé : les prêtres ne sont pas des prestataires comme les autres, et se marier à l’église demande de s’assurer avant toute autre réservation de lieu qu’il y ait bien une disponibilité.

Le Père Guillaume, curé d’une petite ville de l’Aube, a un système très efficace : ses futurs mariés étant souvent loin, il leur propose une première rencontre par Skype. Certains découvrent à ce moment que l’Église catholique demande plusieurs rencontres de formation et d’échanges, et qu’ils s’y prennent un peu tard. Pourquoi ces délais et ces formalités ? « Parce que le mariage catholique est un sacrement pour toute la vie, et que avant de recevoir le consentement des époux il est important qu’il soit éclairé », explique Annie, responsable de la préparation au mariage de sa paroisse. « Nous recevons les couples, mais le contact avec le prêtre est essentiel. Il faut que le courant passe bien, qu’ils osent poser toutes leurs questions, être en vérité et se sentir accueillis sans jugement ».

 Mariage près de chez vous ou plus loin, avec ou sans votre prêtre accompagnateur ? Tout est possible !

Selon vos contraintes de temps et de lieu, et celles des prêtres de votre entourage, plusieurs possibilités existent.

Vous vous mariez près de chez vous :

C’est le cas le plus fréquent et le plus simple : vous assistez aux réunions de préparation au mariage avec le prêtre de votre paroisse, et il vous marie. Vous pouvez demander un prêtre en particulier, avec lequel vous vous sentez à l’aise. Vous n’en connaissez pas ? La secrétaire de la paroisse saura vous renseigner.

Vous vous mariez ailleurs que chez vous :

Il se peut aussi que, exilés pour le travail ou tout autre raison, vous rêviez d’un mariage dans votre région familiale. Dans ce cas, deux prêtres sont impliqués : le curé du lieu de votre mariage, et celui qui vous prépare au mariage. L’Église est très souple sur les formules, mais il importe de bien clarifier votre demande : souhaitez-vous que le prêtre qui « prête » son église vous marie ? Sachez qu’en en zone rurale, il dessert souvent une vingtaine de clochers, et lui aussi doit être prévenu très tôt. Il demandera à vous rencontrer pour personnaliser la cérémonie. Soyez aussi précis pour l’heure qui vous arrange : Sophie n’a pas eu le choix, l’église qu’elle a choisie ne propose les samedis que des mariages à 15H ou 16H30. Important à savoir avant de faire le timing de la réception, mais un mariage le vendredi pour être la solution qui conciliera tous vos impératifs.

Et si le curé local ne peut pas vous marier ? En effet, il est possible qu’un prêtre dise : « Je veux bien que votre mariage soit célébré ici, l’église est disponible, mais il faut que vous trouviez un prêtre qui assure la célébration et la préparation. » Catastrophe ? Pas forcément ! A vous de préciser avec votre prêtre accompagnateur, en général celui de votre paroisse, mais aussi de votre aumônerie étudiante ou groupe scout, ce que vous attendez de lui : une préparation spirituelle au mariage, mais aussi, indispensable, de venir le jour J. Quelle chance si c’est possible, vous aurez un mariage « sur mesure » ! Jean a ainsi changé la date de la cérémonie en fonction du planning de son aumônier, car il n’imaginait pas se marier avec un autre prêtre.

Beaucoup de prêtres sont ainsi très heureux de célébrer des messes ou bénédictions de mariage, et sillonnent la France tout l’été pour accompagner jusqu’au grand jour les fiancés qu’ils rencontrent. Anticipez, pour éviter qu’il soit déjà engagé pour un autre mariage à cette date, et pensez à prendre en charge ses frais (déplacements, repas) et son hébergement.

Tonton Jules peut-il vous marier ?

Enfin, vous avez peut-être un cher oncle ou un vieil ami prêtre. Il n’est pas conseillé qu’il fasse votre préparation au mariage par manque de recul ou d’objectivité, mais il peut célébrer la messe, ou recevoir l’échange de vos consentements si un autre prêtre célèbre. Il y aura donc un célébrant principal, et un prêtre qui concélébrera et accueillera vos voeux. Pensez à les mettre en relation pour qu’ils se répartissent bien les rôles.

On vous propose un diacre et pas un prêtre ? Pas de panique, un diacre est une personne ordonnée habilitée à célébrer des baptêmes et des mariages. Méfiez-vous en revanche de certains sites qui proposent des mariages religieux qui n’ont rien à voir avec l’Église catholique, par de soit-disant prêtres…

On lui dit quoi, au prêtre qui va nous marier ?

Vous l’avez enfin trouvé, mais vous appréhendez votre premier rendez-vous avec un prêtre. Peut-être pas très habitué des hommes d’Église, vous vous demandez à quelle sauce vous allez être mangé. Ni lavage de cerveau catho, ni interrogatoire, les rencontres avec le prêtre sont l’occasion d’approfondir votre amour et de découvrir ce qu’implique le sacrement de mariage. Quel sens a pour vous votre choix d’un mariage à l’Église ? Habitué à rencontrer des couples variés, le prêtre saura vous mettre à l’aise et vous accueillir chaleureusement. Notez qu’il est souvent surchargé de travail, et qu’il appréciera votre ponctualité, et d’avoir des demandes bien en amont pour pouvoir vous dire oui. Et si vous avez peur de ne pas savoir quoi lui dire, préparez votre liste de questions avant.

La grande spécificité du mariage à l’église est que c’est un sacrement, qui vous engage et parle de votre foi. Prendre le temps d’y réfléchir et de vous assurer de votre choix est une chance que vous donnez à votre amour de se construire sur des bases solides. Le prêtre validera aussi avec vous que les conditions d’un sacrement de mariage soient remplies, à savoir :

Au moins l’un des deux conjoints doit être catholique.

Aucun des conjoints ne doit être lié par un mariage antérieur valide.

Ils doivent être vraiment libres dans leur consentement.

L’homme et la femme s’engagent définitivement l’un envers l’autre.

Ils veulent persévérer dans la fidélité de leur amour pour toute la vie.

Ils acceptent la responsabilité d’être parents.

Les démarches à accomplir :

 Pour que votre union à l’église soit valide et reconnue, il vous faudra d’abord vous être mariés civilement. Une fois le responsable de la paroisse contacté, vous pourrez commencer à préparer le dossier administratif de mariage qui devra contenir les pièces suivantes :

Une copie des actes de baptême des futurs époux, pour ceux qui ont été baptisés

Les extraits des actes de naissance datés de moins de 3 mois

Le certificat de mariage civil si celui-ci a déjà eu lieu quelques mois auparavant, sinon obligatoirement au début de la cérémonie religieuse.

Les noms et coordonnées des témoins (4 maximum)

La déclaration d’intention qui vous aurez rédigée lors de la préparation de votre mariage

Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous
Aleteia vous offre cet espace pour commenter ses articles. Cet espace doit toujours demeurer en cohérence avec les valeurs d’Aleteia. Notre témoignage de chrétiens portera d’autant mieux que notre expression sera empreinte de bienveillance et de charité.
[Voir la Charte des commentaires]