Recevez la newsletter d'Aleteia chaque jour!
Chaque jour, du beau, du bon et du vrai avec la newsletter d'Aleteia!
Je m'abonne gratuitement!
Aleteia

Fêter Sainte Thérèse à Lisieux

Basilique de Lisieux
© Sanctuaire de Lisieux
Partager

Rendre visite à Sainte Thérèse de Lisieux et à sa famille, dans une aussi belle région que le Pays d’Auge, c’est un beau but de balade… ou de pèlerinage !

Cette année, les fêtes de Sainte Thérèse, la première semaine d’octobre, joueront les prolongations du 18 au 22 octobre pour les 20 ans de la proclamation de Thérèse comme docteur de l’Église.

Octobre sera donc un mois particulièrement riche en évènements à Lisieux.  En arrivant, que ce soit par le train ou en voiture, la première chose que l’on aperçoit, c’est cette immense basilique de pierre blanche à l’architecture inspirée du Sacré Cœur de Paris. Quelle surprise lorsqu’on imagine qu’on décida de construire cette basilique seulement dix ans après la mort de Thérèse Martin, cette jeune carmélite, décédée le 30 septembre 1897 à l’âge de 24 ans. Mais il fallait bien accueillir les pèlerins qui venaient du monde entier ! D’ailleurs, le pape Pie XI avait exhorté l’évêque de l’époque à faire « grand, beau et vite ». Et comme Sainte Thérèse a été proclamée patronne des missions dès 1927, une souscription internationale a permis de financer la construction. Les témoignages de reconnaissance envers Sainte Thérèse étaient tels que les travaux furent financés en dix ans !

Lisieux, une basilique grandiose

Si l’architecture extérieure de la basilique de Lisieux peut ne pas plaire, il faut rentrer dans son immense nef pour ressentir l’éblouissement de cet environnement. C’est l’une des plus grandes églises construite au XXème siècle. Précédée d’un immense parvis, la montée vers la nef est impressionnante. Et lorsqu’on pénètre dans l’église, son volume d’un seul tenant nous transporte dans l’univers de Thérèse. Toute la basilique est une immense mise en images de son message grâce aux 8 000 m2 de mosaïques et de vitraux ! Indispensable quand on sait le nombre de nationalités qui se presse dans la basilique chaque jour.

Mosaïque du choeur de la basilique de Lisieux
© Sanctuaire de Lisieux

La crypte extraordinaire de Lisieux

Mais pour découvrir encore plus intimement Sainte Thérèse, c’est dans la crypte qu’il faut aller. Là, les mosaïques de l’artiste Jean Gaudin expriment surtout les ressorts intimes de la vie spirituelle de sainte Thérèse : sa foi profonde en l’amour de Dieu et son désir d’y répondre pleinement. Malgré ses grandes dimensions, 50m de long pour 30 de large, l’atmosphère y est au recueillement.

Sous ces voutes où l’or domine, on ne peut qu’être portés par la prière des pèlerins qui nous entourent. C’est là aussi qu’est présenté le reliquaire des parents de Thérèse depuis leur béatification en 2008. Canonisés en 2015, Louis et Zélie Martin sont ainsi honorés en même temps que leur fille et nous font entrer dans l’intimité de leur famille.

La maison familiale des Buissonnets

Après cette première rencontre avec Sainte Thérèse de Lisieux, on a envie d’en savoir plus sur sa vie et son environnement. Aussi commencera-t-on par aller voir sa maison d’enfance, où elle vécu avec son père et ses sœurs avant d’entrer au Carmel. Confiée aux Oblates de Sainte Thérèse, Les Buissonnets, cette belle maison de briques entourée d’un grand jardin, offre aux pèlerins et touristes un merveilleux moment de calme et de sérénité.

Devant la statue de la Vierge du jardin, on ne peut que se remémorer ce jour de Pentecôte 1887 où elle demanda à son père la permission d’entre au Carmel. Ici, on n’est pas dans un musée, mais c’est toute la personnalité de la Petite Thérèse qui se dégage de cette maison.

Sainte Thérèse, sa maison d'enfance
Sanctuaire de Lisieux

Lisieux et le Pays d’Auge

Pour l’instant, le Carmel est en travaux, mais bientôt, on pourra à nouveau pousser la porte du monastère pour y sentir l’atmosphère de prière. Malgré tout, on peut assister aux offices dans l’église du Carmel. A la place, pourquoi ne pas aller voir la cathédrale Saint Pierre, l’ancienne paroisse de Thérèse enfant. C’est un joyau de l’art gothique normand un peu éclipsé depuis la construction de la basilique ! Lisieux a beaucoup souffert des bombardements de la Deuxième Guerre Mondiale. Autrefois, on pouvait y admirer plus de 4 km de façades à pan de bois, une des spécialités de l’architecture normande. Et son centre ville, même reconstruit, est encore très intéressant. Tout comme la campagne alentour…

Carmel Lisieux Façade
Sanctuaire de Lisieux

Lisieux, entre prés et pommiers

Dans ce paysage de carte postale, où les vergers croulent de pommes et où les vaches normandes broutent nonchalamment, on ne peut que méditer sur L’histoire d’une âme, les écrits de Sainte Thérèse qu’elle avait sous-titrée titrée Histoire printanière d’une petite fleur blanche. traduits en 50 langues et publiés à 500 millions d’exemplaires, Sainte Thérèse, tout en racontant sa vie, y développe de manière simple une véritable théologie, qu’on appellera celle de la « petite voie ». Une petite voie, selon elle, toute droite pour aller à Dieu, faite d’humilité et d’absolue confiance dans Sa Miséricorde, un chemin praticable par tous.

Le programme des fêtes Thérésiennes

Les fêtes Thérésiennes commencent samedi 30 septembre 2017 jusqu’au dimanche suivant, le 8 octobre 2017. Chaque jour, prières du matin, messe et vêpres rythment la journée. Dimanche 1er octobre 2017, solennité de Sainte Thérèse de l’Enfant-Jésus de la Sainte Face, la messe de 10h30 sera présidée par l’archevêque de Manille (Philippines), le Cardinal Luis Antonio Tagle. Les 3, 4 et 5 octobre 2017 auront lieu le colloque : « 1897 : il y a 120 ans… Thérèse ». Samedi 7 octobre 2017 sera la Journée des personnes malades ou handicapées – Pèlerinage de la famille du Carmel, avec une procession mariale aux flambeaux autour de la Basilique à 20H30. Puis Du jeudi 19 au dimanche 22 octobre 2017,  on fêtera les 20 ans du Doctorat de sainte Thérèse. Messes, veillées, enseignements

> Renseignements : www.therese-de-lisieux.com

 

Y aller

Lisieux se situe au cœur de la Normandie, à 30 minutes de la mer et à 2h30 de Paris en voiture par l’autoroute A13 ( 210km)

Lisieux est aussi accessible en train au départ de la gare Saint Lazare, lignes Paris-Cherbourg ou Paris-Cabourg. (Tous les sites sont accessibles à pied depuis la gare)

Se renseigner

Visitez Lisieux avec votre  smartphone en chargeant l’application IZI TRAVEL. Un circuit piéton d’environ 2 heures vous est proposé dans le centre-ville de Lisieux, au départ de l’Office de Tourisme.

Se loger

Lisieux étant une ville de pèlerinage, de nombreux hôtels et chambres d’hôtes sont disponibles. Il y a aussi deux hébergements religieux :

  • Foyer Louis et Zélie Martin, 5 avenue Sainte-Thérèse, 02 31 62 09 33
  • Ermitage Sainte-Thérèse, 23 rue du Carmel, 02 31 48 55 10