Aleteia logoAleteia logo
Aleteia
Lundi 30 novembre |
Saint André
home iconAu quotidien
line break icon

Le beau geste de cuisiniers atteints de trisomie 21 envers les sans-abris

© Los Perejiles Eventos

© Los Perejiles Eventos

Aleteia.ES - Esteban Pittaro - Publié le 04/10/16

4 cuisiniers argentins ravissent les palais et les cœurs grâce à leur travail.  

Franco, Leandro, Mateo y Mauri sont avant tout des cuisiniers et des entrepreneurs. Ils apportent une solution aux familles de la cité de Buenos Aires et de la zone nord du Grand Buenos Aires, lorsque celles-ci fêtent un anniversaire ou tout autre évènement à la maison, et veulent éviter d’avoir à penser aux repas et aux plats servis aux invités. Ils proposent même des solutions pour les convives intolérants au gluten ! Ils offrent de la variété et de la qualité. Leur carte comprend un service de livraison à domicile de pizzas, avec plus de vingt choix différents, apportent les serviettes et font le service. Ils s’occupent de tout. Ils ont le syndrome de Down, mais cela ne les arrête pas.

« Les Persils » : un service de livraison de repas à domicile 

Ils se sont rencontrés il y a quelques mois, à l’atelier Sumando+, un espace de rencontre pour les enfants, les adolescents et les adultes atteints de trisomie 21. Ensemble, et mettant à profit la formation en cuisine de deux d’entre eux, ils ont lancé « Los Perejiles » (« Les Persils »), un service de livraison de repas à domicile qui a déjà réalisé plus de trente évènements. Dans chaque foyer et salon où ils sont employés, ils s’y rendent avec leur propre four, leurs ustensiles, leurs ingrédients – et comme pour toute autre prestation de service, sans rechercher à attirer l’attention ; ils sont là pour travailler.

Un succès sur les réseaux sociaux 

Dans les réseaux sociaux, les commentaires de leurs précédents clients sont tous élogieux, autant pour la saveur de leur cuisine, que pour leur prévenance et leur cordialité. Ainsi, grâce aux réseaux sociaux et aux médias qui ont contribué à leur diffusion, et malgré leur lancement récent, ils fonctionnent déjà avec quatre évènements par week-end, et même pour certains d’entre eux, en simultané.

Gagner en autonomie et en solidarité

Tel que ces jeunes le témoignent, le travail les aide à gagner en autonomie, en confiance, et même en solidarité. Car même en étant au cœur d’un succès éclatant, « Los Perejiles » n’oublient pas ceux qui ont le plus grandement besoin d’eux. Le 31 août, dans le cadre de la campagne Frío Cero de la Red Solidaria (Zéro Froid du Réseau Solidaire), ils ont distribué cent pizzas gratuitement aux sans-abris de la rue. « Nous savons qu’il y a des gens qui traversent des moments vraiment difficiles, et nous voulons leur rendre un tout petit peu de ce que nous avons reçu. Nous le faisons entièrement ad honorem (pour la gloire, Ndlr) à partir des entrées que nous engrangeons au fur et à mesure », expliquait Leandro Lòpez à l’agence Télam, un des professeurs qui accompagnent le développement de « Los Perejiles« .

Des initiatives d’insertion qui se multiplient 

« Los Perejiles » est seulement un exemple gastronomique parmi tant d’autres qui abondent à Buenos Aires, dans lesquels sont encouragées les initiatives d’insertion pour des personnes avec des capacités spéciales. Un autre exemple brillant est celui de l’association Civil Peldaños, et son entreprise de cuisine artisanale « Todo Harinas » (Tout Farines). Depuis Munro, elle offre de délicieuses confections parmi les plus recherchées dans le Grand Buenos Aires. En plus des pâtes et des variétés de tartes, pizzas et pâtisseries-désserts, toutes les fins d’années est produite une des meilleurs brioches, le pan dulce, un met incontournable pendant la période de Noël.

Les œuvres et entreprises comme « Los Perejiles » ou « Todo Harinas« , ne verraient pas le jour sans les innombrables activités et formations professionnelles promues par les particuliers, les ONG ou même par des organismes publics ; ils représentent un immense espoir pour les jeunes et leurs familles.

Tags:
buenos airescuisinesdfTrisomie 21
Soutenez Aleteia !
A travers le monde, vous êtes des millions à lire Aleteia, pour y trouver quelque chose d'unique : une vision du monde et de votre vie inspirée par l’Évangile. On prétend qu'il est de plus en plus difficile de transmettre les valeurs chrétiennes aux jeunes d'aujourd'hui.
Et pourtant, savez-vous que plus de la moitié des lecteurs d'Aleteia sont des jeunes de 18 à 35 ans ? C'est pourquoi il est si important que Aleteia demeure un service quotidien, gratuit et accessible à tous. Cependant, un journalisme de qualité a un coût que la publicité est loin de couvrir. Alors, pour qu'Aleteia puisse continuer à transmettre les valeurs chrétiennes au cœur de l'univers digital, votre soutien financier demeure indispensable.
*avec déduction fiscale
Le coin prière
La fête du jour






Top 10
Agnès Pinard Legry
Jauge de 30 personnes : les catholiques unis ...
La rédaction d'Aleteia
Le Conseil d'État somme le gouvernement de ré...
Aliénor Goudet
La demande très spéciale que la Vierge Marie ...
CATHEDRALE NOTRE DAME DE PARIS
Caroline Becker
Découvrez l'intérieur de Notre-Dame de Paris,...
CHURCH
Agnès Pinard Legry
Une messe dimanche... trois scénarios possibl...
Monseigneur Matthieu Rougé
Timothée Dhellemmes
Mgr Rougé : "C’est un manquement à la parole ...
messe avec masques
Agnès Pinard Legry
Les églises sont "des lieux de contamination"...
Afficher La Suite
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement