Aleteia logoAleteia logoAleteia
Samedi 20 août |
Saint Bernard de Clairvaux
Aleteia logo
Actualités
separateurCreated with Sketch.

Le Pape, combien d’abonnés ?

web-pope-francis-instagram-account-gabriel-bouys-afp-ai.jpg

AFP

Isabelle Cousturié ✝ - publié le 09/08/16

Sur Instagram : 3 millions... en 5 mois !

En cette année sainte de la Miséricorde, le pape François invite ponctuellement les catholiques à se servir des « e-mails, sms, réseaux sociaux, chats » pour véhiculer des valeurs pleinement humaines. Et lui-même montre l’exemple en s’adaptant de manière étonnante aux nouvelles technologies et manières de communiquer. Il a suffi d’une rencontre, fin février, avec le co-inventeur et président directeur général de la plateforme Instagram, Kevin Systrom, et le dynamisme du préfet chargé de la communication au Vatican, Mgr Vigano, pour se lancer.

Cinq mois et demi plus tard à peine, le compte du Saint-Père a déjà franchi la barre des 3 millions d’abonnés.

Ses premiers posts

Comment oublier sa première photo – un pape recueilli, agenouillé sur un prie-Dieu, les mains jointes – et dessous sa demande rituelle aux chrétiens de prier pour lui. C’était le 19 mars dernier, à l’occasion du troisième anniversaire de son pontificat. Et sa première bénédiction envoyée le dimanche 8 mai, à l’occasion des 50 ans de la Journée mondiale des communications sociales ? « Ce n’est pas la technologie qui décide si la communication est authentique ou non, mais le cœur de l’homme et sa capacité de bien utiliser les moyens mis à sa disposition », avait souligné le pape à cette occasion.

Prière et proximité jusqu’aux extrémités de la terre

Le nouveau secrétariat chargé de la communication peut se réjouir  lui aussi de ce succès car c’est lui qui en a eu l’idée concrète et l’a proposée au pape après avoir constaté effectivement l’énorme succès du compte Twitter, ouvert par Benoît XVI en décembre 2012. « Nous avons compris que la présence du Saint-Père, avec sa tendresse et ses phrases pleines de miséricorde, sur les réseaux sociaux, faisait beaucoup de bien. Nous lui avons donc proposé cet autre canal, celui de la photo, pour transmettre au plus grand nombre sa joie de vivre et cette tendresse, cette miséricorde qu’il dispense à tout le monde dans des gestes très simples, qui n’ont pas besoin de commentaires », expliquait à l’époque Mgr Vigano.

Un baiser, une caresse, un sourire, une étreinte, un selfie avec les jeunes…  Toutes ces photos parlent clairement et cet engouement en quelques mois le prouve bien. Ce projet, avait souligné Mgr Vigano, répond à « tant de demandes et commentaires postés sur son compte Instagram, dont beaucoup réclament prière et proximité jusqu’aux extrémités de la terre ».

À la différence de Twitteroù le pape François possède neuf comptes en neuf langues différentes, il n’existe qu’un seul compte officiel du pape sur Instagram, mais les légendes de ses photos et vidéos sont toujours déclinées en plusieurs langues (anglais, espagnol, italien, français, portugais, allemand). Sur son profil, il annonce : « Je veux marcher avec vous le long du chemin de la miséricorde et de la tendresse de Dieu ».

« Un souvenir inoubliable » 

Fin février, au cours de sa rencontre avec le pape, Kevin Systrom, tout juste âgé de 26 ans, lui avait offert un livre photo avec les meilleurs clichés postés sur le réseau. « Nous avons parlé du pouvoir qu’ont les images d’unir les personnes au-delà des frontières, des cultures et des générations », a-t-il rapporté dès le lendemain sur sa page personnelle. Le jeune PDG américain dit aujourd’hui garder un « souvenir inoubliable » de cette rencontre.

Le Vatican a déjà son compte Instagram officiel qui avoisine les 129 000 abonnés – soit 40 000 de plus qu’en janvier dernier – et ne cesse de croître depuis sa sortie en 2013.

Tags:
instagramMiséricordePape Françoisreseaux sociauxtechnologieTwitter
Soutenez Aleteia !
A travers le monde, vous êtes des millions à lire Aleteia, pour y trouver quelque chose d'unique : une vision du monde et de votre vie inspirée par l’Évangile. On prétend qu'il est de plus en plus difficile de transmettre les valeurs chrétiennes aux jeunes d'aujourd'hui.
Et pourtant, savez-vous que plus de la moitié des lecteurs d'Aleteia sont des jeunes de 18 à 35 ans ? C'est pourquoi il est si important que Aleteia demeure un service quotidien, gratuit et accessible à tous. Cependant, un journalisme de qualité a un coût que la publicité est loin de couvrir. Alors, pour qu'Aleteia puisse continuer à transmettre les valeurs chrétiennes au cœur de l'univers digital, votre soutien financier demeure indispensable.
*avec déduction fiscale
FR_2_NEW.gif
Le coin prière
La fête du jour





Confiez vos intentions de prière à notre communauté de plus de 550 monastères


Top 10
Afficher La Suite
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement