Aleteia logoAleteia logoAleteia
Mardi 25 juin |
Saint Prosper d'Aquitaine
Aleteia logo
Spiritualité
separateurCreated with Sketch.

Que signifie le mot “amen” ?

AMEN

Pascal Deloche / Godong

Henry Vargas Holguín -

Combien de ceux qui prient, comprennent ce qu’ils disent quand ils prononcent "amen" ? Pourtant, c’est un des rares mots que nous prononçons exactement comme Jésus l’a prononcé. Que signifie-t-il en réalité ?

Non, il ne s’agit pas d’une formule magique que l’on ajoute à ses prières pour être plus sûr qu’elles seront exaucées ! Pourtant le mot Amen a une signification bien particulière. En effet, c’est un des mots hébreux, qui subsiste tel quel, dans toutes les langues. C’est un des rares mots que nous prononçons comme Jésus l’a prononcé.

Un terme qui n’a pas d’équivalent dans les langues occidentales

Amen est un mot dont l’utilisation en hébreu est très ancienne. Du point de vue étymologique, amen est un terme hébreu qui provient de aman, que l’on utilise pour renforcer ou confirmer des propos. Son sens revient pour ainsi dire à “qu’il en soit pris note” ou “en vérité”.

Le terme “amen” n’a pas d’équivalent dans les langues occidentales. C’est pourquoi il ne faut pas en traduire le sens mais comprendre qu’il s’agit d’une réponse à un propos ferme, stable ou immuable.

Ce terme n’a pas d’équivalent dans les langues occidentales. C’est pourquoi il ne faut pas en traduire le sens mais comprendre qu’il s’agit d’une réponse à un propos ferme, stable ou immuable. C’est pour cette raison que dans la tradition judéo-chrétienne, ce mot est utilisé tel quel, sans être traduit, puisque toutes les traductions appauvrissent le sens d’origine de ce terme, qui s’utilise par rapport au sacré et donc, au sens strict, on ne peut dire “amen” qu’en référence à Dieu.

“C’est ainsi” ou “Qu’il en soit ainsi”

Il ne fait aucun doute que ce mot est un terme d’origine sémitique et qu’avec le temps, son utilisation s’est étendue au christianisme. C’est pourquoi le terme amen est très utilisé dans la Bible. Il sert à confirmer des propos : “c’est ainsi”, ou pour exprimer un impératif “qu’il en soit ainsi”. C’est l’une des acclamations liturgiques les plus fréquentes puisqu’elle est utilisée généralement comme formule de conclusion des prières.

Lorsqu’on utilise ce terme, on proclame que l’on tient pour vrai ce qui vient d’être dit, dans le but de confirmer une phrase, la faire sienne ou s’approprier une prière. C’est pourquoi, lorsque amen est exprimé par l’ensemble d’un groupe dans le cadre d’un service divin ou lors d’un office religieux, il signifie également que l’on donne son assentiment à ce qui vient d’être dit. Le mot “amen” est utilisé par Jésus dans les Évangiles pour commencer un discours en lui apportant une nuance de solidité et de fermeté. C’est pourquoi Il disait : “En vérité, en vérité, je vous le dis”.

Tags:
LiturgiePrière
Vous aimez le contenu de Aleteia ?

Aidez-nous à couvrir les frais de production des articles que vous lisez, et soutenez la mission d’Aleteia !

Grâce à la déduction fiscale, vous pouvez soutenir le premier site internet catholique au monde tout en réduisant vos impôts. Profitez-en !

(avec déduction fiscale)
Gif-dons-missionnairePOP-1.gif
Le coin prière
La fête du jour





Top 10
Afficher La Suite
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement