Aleteia logoAleteia logoAleteia
Jeudi 11 août |
Sainte Claire d'Assise
Aleteia logo
Actualités
separateurCreated with Sketch.

Le terme « Amen » a-t-il un genre ?

WEB2-AMERICAN-CONGRESS-CAPTURE-TWITTER.jpg

Capture Twitter

La rédaction d'Aleteia - publié le 04/01/21 - mis à jour le 04/01/21

"Amen" et… "A-women", c’est ainsi que le député démocrate Emmanuel Cleaver a conclu ce dimanche 3 janvier la traditionnelle prière débutant la session parlementaire du 117e Congrès américain.

C’est une conclusion pour le moins surprenante. Alors qu’il récitait la traditionnelle prière ouvrant la session parlementaire du 117e Congrès américain dimanche 3 janvier, le député démocrate Emmanuel Cleaver a conclu en disant « Amen » puis, à la surprise de certains, « A-women ».

Pasteur méthodiste, Emmanuel Cleaver a certainement voulu marquer les esprits en jouant la carte de « l’inclusivité », men signifiant hommes et women, femmes. Mais cela traduit surtout une profonde méconnaissance — volontaire ? — de l’origine du mot « Amen » qui vient de l’hébreu et que l’on pourrait traduire par « ainsi soit-il » ou encore « en vérité ».


WOMEN

Lire aussi :
Le seul mot qui donnera du sens à votre prière… et à votre vie

Jésus, qui parlait l’araméen, utilisait beaucoup le mot « amen ». Saint Jean en a donné plusieurs exemples dans son Évangile. Jésus enseigne en commençant souvent par ces mots : « Amen, amen, je vous le dis » (Jn 10, 1), expression traduite par « en vérité, en vérité ».  Dans le Nouveau Testament, Jésus Lui-même est appelé le témoin fidèle, « l’Amen » (Ap 3, 14).  » Et toutes les promesses de Dieu ont trouvé leur « oui » dans sa personne. Aussi est-ce par le Christ que nous disons à Dieu notre « amen », notre « oui », pour sa gloire » (2Co 1, 20).

Tags:
États-UnisPrière
Soutenez Aleteia !
A travers le monde, vous êtes des millions à lire Aleteia, pour y trouver quelque chose d'unique : une vision du monde et de votre vie inspirée par l’Évangile. On prétend qu'il est de plus en plus difficile de transmettre les valeurs chrétiennes aux jeunes d'aujourd'hui.
Et pourtant, savez-vous que plus de la moitié des lecteurs d'Aleteia sont des jeunes de 18 à 35 ans ? C'est pourquoi il est si important que Aleteia demeure un service quotidien, gratuit et accessible à tous. Cependant, un journalisme de qualité a un coût que la publicité est loin de couvrir. Alors, pour qu'Aleteia puisse continuer à transmettre les valeurs chrétiennes au cœur de l'univers digital, votre soutien financier demeure indispensable.
*avec déduction fiscale
FR_2_NEW.gif
Le coin prière
La fête du jour





Confiez vos intentions de prière à notre communauté de plus de 550 monastères


Top 10
Afficher La Suite
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement