Aleteia logoAleteia logo
Aleteia
Lundi 17 mai |
Saint Pascal Baylon
home iconÉglise
line break icon

Prolonger la Pentecôte avec saint Séraphim de Sarov

Public Domain

Jacques Gauthier - Le blogue de Jacques Gauthier - Publié le 10/06/14

Le Père Séraphim me serra fortement les épaules et dit :
– Vois! Nous sommes, en cet instant même, tous les deux dans la plénitude de l’Esprit-Saint ! Pourquoi ne me regardes-tu pas ?
– Petit père, lui dis-je, je n’y arrive pas ! Des éclairs jaillissent de vos yeux ! Votre visage est plus resplendissant que le soleil ! Les yeux me brûlent comme une fournaise !
– N’ayez pas peur, dit le Père Séraphim. Vous êtes devenu aussi lumineux que moi. Vous aussi, vous êtes à présent dans la plénitude de l’Esprit Saint. S’il en était autrement, vous n’auriez pas pu me voir ainsi.
Il inclina la tête vers moi et me murmura doucement à l’oreille :
– Remerciez le Seigneur de nous avoir donné cette grâce ineffable. Avez-vous remarqué ? Je n’ai pas eu à faire un seul signe de croix. Simplement, dans mon cœur, dans ma pensée, j’ai prié le Seigneur : « Mon Dieu, rends-le digne de voir avec ses yeux de chair la venue de ton Esprit Saint, comme Tu l’as fait voir à tes serviteurs élus lorsque Tu daignas leur apparaître dans la magnificence de ta gloire ! »
– Que sentez-vous à présent ? me demanda le Père Séraphim.
Je me sens extraordinairement bien !
– Mais comment cela : bien ? En quoi consiste ce bien ?
– Je ressens dans mon âme un tel silence, une telle paix… Je ne peux les décrire par des mots.
Mais, me demanda le Père Séraphim, que ressentez-vous d’autre que cette paix ?
– Une douceur extraordinaire
Et que sentez-vous encore ?
– Tout mon cœur déborde d’une joie indicible.
– Oui, c’est cela, continua le Père Séraphim. Lorsque le Saint Esprit descend vers l’homme et le couvre de la plénitude de ses dons, l’âme se remplit d’une inexprimable joie. Car tout ce qu’il touche, le Saint Esprit le recrée en joie !…Vous m’avez dit tout à l’heure qu’il faisait chaud comme aux bains. Eh bien, pourtant, regardez autour de nous ! Vous voyez : la neige qui couvre nos épaules ne fond pas, pas plus que celle qui est sous nos pieds. Ce n’est donc pas dans l’air que se trouve cette chaleur, mais à l’intérieur de nous. C’est la chaleur que l’Esprit Saint nous pousse à demander quand nous adressons à Dieu cette prière : « Que ton Saint Esprit me réchauffe ! »

L’entretien avec Motovilov, Orbey, éditions Arfuyen, 2002.
Voir également mon Petit dictionnaire de Dieu (Novalis).

  • 1
  • 2
Tags:
Esprit saintpentecote
Soutenez Aleteia !
A travers le monde, vous êtes des millions à lire Aleteia, pour y trouver quelque chose d'unique : une vision du monde et de votre vie inspirée par l’Évangile. On prétend qu'il est de plus en plus difficile de transmettre les valeurs chrétiennes aux jeunes d'aujourd'hui.
Et pourtant, savez-vous que plus de la moitié des lecteurs d'Aleteia sont des jeunes de 18 à 35 ans ? C'est pourquoi il est si important que Aleteia demeure un service quotidien, gratuit et accessible à tous. Cependant, un journalisme de qualité a un coût que la publicité est loin de couvrir. Alors, pour qu'Aleteia puisse continuer à transmettre les valeurs chrétiennes au cœur de l'univers digital, votre soutien financier demeure indispensable.
*avec déduction fiscale
Le coin prière
La fête du jour






Top 10
1
Soutane de Jean Paul II/attentat
Marzena Devoud
Qu’est devenue la soutane tachée de sang de Jean Paul II ?
2
Mgr André Joseph Léonard
Que penser des expériences de mort imminente ?
3
Camille Dalmas
Cinq choses à savoir sur le nouveau ministère laïc de Catéchiste
4
The Agonie of the garden
Fr. Jean-Thomas de Beauregard, op
La dernière prière de Jésus
5
PRAY
Mathilde de Robien
Les cinq étapes indispensables d’une prière réussie
6
Thérèse Puppinck
Velankanni, le Lourdes de l’Orient
7
Hugues Lefèvre
13 mai 1981, 17h17 : « On a tiré sur Jean Paul II »
Afficher La Suite
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement