Aleteia logoAleteia logo
Aleteia
Lundi 25 octobre |
Saint Florentin
Aleteia logo
home iconActualités
line break icon

Jérôme Lejeune, serviteur de Dieu et de la vie

DR

Le Professeur jérôme Lejeune

aleteia - Publié le 02/04/14

Tout juste 20 ans après sa disparition, la cause pour la canonisation du Professeur Lejeune suit son cours. Deux auteurs américains lui rendent hommage.

Par Jason Jones et John Zmirak *

Il aura été l’un des plus éloquents avocats du caractère sacré de la personne humaine. Le livre de souvenirs sa fille, Clara Lejeune-Gaymard, La vie est un bonheur, rend pleinement et tendrement justice au médecin et généticien Jérôme Lejeune (1926-1994). Dans cet ouvrage, elle retrace les grandes découvertes médicales de son père, orientées par le profond respect qu’il éprouvait pour la spécificité et le caractère sacré de toute vie humaine — qu’elle soit jeune, malade ou vulnérable.

La plus importante découverte du Pr Lejeune demeure sans doute celle de l’origine génétique de la trisomie 21, dûe à la présence d’un chromosome supplémentaire dans l’ADN. Cette découverte aura contribué à transformer la vie des patients et de leur famille qui, pendant des décennies, avaient vécu sous le poids d’une erreur et d’un jugement moral : jusque-là, on pensait que la trisomie 21 chez l’enfant était un effet dérivé de la syphilis chez la mère, associée à la prostitution dans l’imaginaire populaire. En apportant les preuves solides de la cause biologique de ce syndrôme, le Pr Lejeune a aidé les parents de ces enfants à sortir de l’ombre.

Le Pr Lejeune découvrira également les origines génétiques d’une autre maladie infantile dévastatrice, le syndrome du Cri-du-Chat, et aura fait avancer la la compréhension du syndrome de l’X fragile.  Il avait également des décennies d’avance sur le reste de la recherche médicale, en insistant sur l’importance de l’acide folique dans la réduction du risque de mortalité à la naissance.

Le premier lauréat du Kennedy Prize

Les découvertes du Pr Lejeune lui vaudront d’être rapidement récompensé. En 1962, le President John F. Kennedy lui remet le premier Kennedy Prize. Il devient le premier titulaire de la chaire de génétique fondamentale de la faculté de médecine de Paris, en 1964. En 1969, il se voit attribuer la plus prestigieuse des récompenses de sa spécialité, par l’American Society of Human Genetics, le William Allen Award.

À la différence de bon nombre de scientifiques de son époque, le Pr Lejeune ne concevait pas son travail sans un lien profond avec ses patients et leurs familles. Il appelait d’ailleurs ses patients " mes petits", et aidait leur famille à leur trouver une solution de scolarisation ou un emploi. Il prenait sur son temps de recherche (et a refusé des propositions qui auraient pourtant largement augmenté ses revenus) pour recevoir ses patients en consultation. La poursuite de ses recherches ces 30 dernières années aura permis d’approfondir la compréhension des causes des anomalies génétiques et de chercher solutions pour les traiter in utero et en réduire les effets chez les enfants comme chez les adultes. Le but : donner à chaque patient la vie la meilleure et la plus riche possible. Jérôme Lejeune concevait sa vocation médicale avec un sérieux religieux, dans le respect de l’éthique transmise depuis Hippocrate : ne pas nuire, servir la cause de la vie, et placer en premier l’intérêt du patient.

Le Pr Lejeune aura vécu les années 60 et 70 avec un mélange d’horreur et d’incompréhension, alors que la plupart de ses collègues rejetaient des éléments clés de cet héritage, embrassant une vision hédoniste et utilitaire de la société, acceptant l’avortement et permettant de considérer les "petits" du Pr Lejeune non pas comme des patients devant recevoir un traitement, mais comme un problème à prévenir.

Ironie de l’histoire, les recherches pionnières du Pr Lejeune auront aussi ouvert la voie au développement du diagnostic prénatal, aujourd’hui utilisé par les médecins pour détecter la

  • 1
  • 2
  • 3
Tags:
AvortementfoetusFondation Jérome LejeuneTrisomie 21
Soutenez Aleteia !
A travers le monde, vous êtes des millions à lire Aleteia, pour y trouver quelque chose d'unique : une vision du monde et de votre vie inspirée par l’Évangile. On prétend qu'il est de plus en plus difficile de transmettre les valeurs chrétiennes aux jeunes d'aujourd'hui.
Et pourtant, savez-vous que plus de la moitié des lecteurs d'Aleteia sont des jeunes de 18 à 35 ans ? C'est pourquoi il est si important que Aleteia demeure un service quotidien, gratuit et accessible à tous. Cependant, un journalisme de qualité a un coût que la publicité est loin de couvrir. Alors, pour qu'Aleteia puisse continuer à transmettre les valeurs chrétiennes au cœur de l'univers digital, votre soutien financier demeure indispensable.
*avec déduction fiscale
Le coin prière
La fête du jour






Top 10
1
JOHN PAUL II
Marzena Devoud
Le jour le plus heureux de la vie de Jean Paul II
2
ZITA
Mathilde de Robien
Cette magnifique prière gravée dans les alliances de Charles et Z...
3
Bérengère Dommaigné
Sœur André, la reine des youtubeuses
4
WEB2-MISSEL-FORMATION-ABBENICO.jpg
Agnès Pinard Legry
Les prêtres se préparent à un grand changement
5
La rédaction d'Aleteia
[VIDEO] Un jeune enfant handicapé monte au côté du Pape au début ...
6
Portrait of Isabelle Guizard
Marzena Devoud
Isabelle a mis des couleurs sur le deuil de son bébé
7
BENEDYKT XVI O KAPŁAŃSTWIE
Camille Dalmas
L’émouvante lettre envoyée par Benoît XVI pour le décès de son me...
Afficher La Suite
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement